Sculpture / Nouveautés

  • Vera szekely

    Leger/Buard

    • Norma
    • 8 Octobre 2020
  • The fi rst true monograph on the work of celebrated French conceptual artist and sculptor Bernar Venet.

    Bernar Venet is one of France's most celebrated living artists. Having emerged from the late 1960s avant-garde scene in New York, Venet developed a personal aesthetic based on an innovative use of mathematics and science, where control, chance, and chaos converge to form a fi ne equilibrium while investigating their relationship with the environment. Conversant in many media, Venet is mostly known for his monumental outdoor sculptures in major cities worldwide and, in fall 19, his Arc Majeur is due for completion at a site in Belgium - at almost 200 feet in height (60 metres), Venet's sculpture will be taller than New York's Statue of Liberty.

  • Greek-born Jannis Kounellis was one of the key artists in the Arte Povera movement, and this book puts his career into context as never before. Following his breakthrough in the late 1960s in Rome, when he questioned the traditionally sterile environment of the gallery by exhibiting live animals within its walls, Kounellis went on to include diverse materials in his work, including fire, earth, gold, wood, and charcoal, quickly establishing himself as one of the most innovative sculptors of our time.

    Over the course of his long and successful career, Jannis Kounellis had many books and exhibition catalogues to his name but only a few in English.
    This book will be the final, most comprehensive book ever made of his work - Features writings by the artist and a collection of tributes from people who have known and worked with him over the years, including Pierre Audi, David Hammons, Gloria Moure, Giulio Paolini, Vassili Vassilikos, and many others - Timed to coincide with a posthumous exhibition at Gavin Brown's Enterprise, New York, and a retrospective at Tate Modern, London

  • Jose zanine caldas

    Caldas Jose Zanine

    Cette monographie présente l'une des figures les plus importantes de la culture brésilienne, José Zanine Caldas (1919-2001). Il a laissé un héritage diversifié dans l'architecture, le design et l'art. Son oeuvre comprend des maquettes construites pour l'architecture, le mobilier industriel et artisanal, la sculpture, l'aménagement paysager et la floriculture, des conceptions de logements à faible revenu et d'élite, et des recherches sur l'utilisation et la réutilisation des bois brésiliens. Ce livre présente son travail et célèbre le centenaire de sa naissance, retraçant sa trajectoire en se concentrant principalement sur sa conception et sa vision du monde.

  • Un jury de renommée internationale a identifié, parmi de nombreuses candidatures, les noms les plus prometteurs de la sculpture contemporaine, tous présentés dans ce livre richement illustré. 100 Sculptors of Tomorrow guide le lecteur avec des résumés biographiques des sculpteurs sélectionnés, des témoignages d'artistes, mais aussi des suggestions de lecture et des dialogues avec les membres du jury.

  • Takis

    Brett Guy

    This publication will be the first English-language introduction to a key figure of Europe's post-war avant-garde and cultural underground. Through a combination of new essays and a key selection of primary sources, this publication will foreground the artist's influence in contemporary art since the 1960s - and it's accessible and thematic approach will expand the audience for this book far beyond the specialist."

  • « Dans l'exposition Flanagan à la Galerie Lelong & Co. en 2019, le spectateur s'arrêtera peutêtre devant une admirable petite sculpture qui ne comporte ni femme, ni homme, ni lièvre, pas même un chien, un cheval ou un éléphant : Cradle Probe. Une «sonde à berceau» ?
    Le titre l'aidera un peu, mais il comprendra vite qu'il s'agit d'une variante métaphorique des Lièvres Nijinski dansant sur des Penseurs ou des éléphants : l'image d'un boomerang en équilibre sur une enclume, ou pour être précis une demienclume (on trouve d'ailleurs beaucoup d'enclumes, notamment dans le rôle de socles, chez Flanagan).
    Tout, chez le sculpteur britannique sans nul doute le plus singulier de sa génération, concourt à un jeu de poids et mesures qui est recherche permanente de «solutions imaginaires» (mais efficaces) au problème de la pesanteur, au sens propre et au sens figuré du mot. » Didier Semin

  • Depuis le début de sa carrière, Jean-Pierre Raynaud entend créer « un projet qui résiste aux modes et au temps ». Résister au temps grâce à l'art, tel est son projet artistique.
    La nouvelle série, Cible, est chez l'artiste en écho avec son célèbre Pot, les Stèlesde carrelage blanc en céramique, ou encore les Sens Interdits... Elles correspondent à une nouvelle étape de l'oeuvre de Raynaud, et sont associées à un nouveau lieu : Campagne Première. Car, Raynaud est également un bâtisseur, dont les constructions parcourent l'oeuvre : La Maison, détruite en 1996, Le Mastaba, devenu lieu de culture à la Garenne Colombe, ou encore La Maison jardin/atelier de Barbizon. Chacune de ces entités, oscillant entre la maison privée et le musée, lieu de monstration, sont inscrites dans l'oeuvre de Raynaud, comme autant d'évènements, d'expositions personnelles dont il est le commissaire. Évènements, qui font l'objet de livres.
    Chacune des publications, ont été théorisées par un historien de l'art, ici, Laurent Lebon, directeur du Musée Picasso. Les oeuvres dans leur environnement ont été photographiées par Philippe Chancel, sous l'oeil vigilant, expert, de l'artiste lui-même. Il en résulte un ouvrage d'une forte plasticité, où seule la lumière, les blancs - espaces mentaux - semblent révéler les oeuvres en parfaite osmose avec leur environnement, leur complétude.
    Enfin, ce livre devrait révéler au lecteur, la persistance d'un créateur à vivre son oeuvre différemment, hors des circuits communément admis, afin de mieux questionner le rôle que s'est assigné l'art dans notre société, mis à mal depuis le tournant du siècle.

  • Lynn Chadwick - A Sculptor on the International Stage est le premier ouvrage à situer l?oeuvre du sculpteur américain dans un contexte international. Les historiens de l?art Michael Bird et Marin R. Sullivan apportent de nouvelles recherches sur l?évolution de son travail et le confrontent avec celui d?artistes qu?il fréquenta dans les années 1960 tels qu?Alberto Giacometti et de David Smith, dans le cadre de la sculpture européenne et américaine de l?après-guerre. Traitant également de la réception de Chadwick aux États-Unis, ce volume restitue à juste titre une place d?honneur à cet artiste majeur du XXe siècle.

  • Cette monographie de référence est la première publication d'envergure consacrée aux installations de Lucio Fontana depuis les années 1940. L'ouvrage rassemble riche iconographie, de nombreux documents inédits et une dizaine d'essais qui mettent en lumière la portée historique de cet aspect de l'oeuvre de l'un des artistes italiens les plus importants de la seconde moitié du XXe siècle.

    Publié suite à l'exposition éponyme à Pirelli HangarBicocca, Milan, de septembre 2017 à janvier 2018.

  • Deux maîtres en dialogue.
    Alexander Calder (1898-1976) et Pablo Picasso (1881-1973) ont renouvelé notre façon de percevoir. En explorant des thèmes figuratifs comme abstraits, le catalogue d'exposition Calder-Picasso étudiera l'expression du « vide-espace » dans les oeuvres de ces deux artistes, dans leurs résonances et leurs différences. L'ouvrage s'appuiera sur les traces tangibles d'une relation entre les deux hommes, leurs points communs, leurs rencontres, leurs collaborations artistiques et les confrontations de leurs oeuvres ; ces éléments seront sous-jacents au fil de l'exposition, qui proposera une lecture synthétique et métaphorique de l'oeuvre des deux créateurs fondée sur le tracé du vide comme matrice.
    S'inscrivant dans la modernité au xxe siècle, Calder et Picasso placent au coeur de leur pratique l'expérience directe et personnelle du spectateur, en lui donnant accès à des perspectives obscures voire illusoires. Le catalogue est conçu comme une somme scientifique rassemblant les connaissances sur les relations entre les deux artistes et la lecture de leurs oeuvres respectives à travers le vide comme prisme à l'analyse des tensions conceptuelles et formelles sur lesquelles repose la création de ces deux artistes majeurs du xxe siècle.

  • Dans les années 1960, Bernar Venet entreprend une radicalisation sans précédent de l'expérience artistique et de la production esthétique. Découragé par les conventions de l'art français et fasciné par Marcel Duchamp et le formalisme américain, il est reconnu dès les années 1970 comme l'une des figures majeures de l'art conceptuel.
    Pour la toute première fois, le MAMAC explore cette période charnière de la carrière de l'artiste, qui prend forme à Nice et se déploie aux États-Unis, entre 1966 et 1976.
    Conceptuel, sculptural et pictural, le travail de Bernar Venet se tourne à cette époque vers une réflexion sur l'identité de l'art et la relation entre expression artistique et savoir scientifique, combinant l'incertitude, l'imprévisibilité et le désordre aux données mathématiques et aux théories de l'information.
    Cette période extrêmement productive (1966-1976), pendant laquelle Venet incorpore au champ artistique la pure abstraction des recherches scientifiques et l'objectivité et la rationalité des mathématiques, est également le point de départ d'une pratique pluridisciplinaire.
    L'exposition immerge ainsi les visiteurs dans ce travail spécifique et intense, à l'origine de la reconnaissance internationale de Bernar Venet comme l'un des plus grands artistes conceptuels des années 1960.

empty