Hoebeke

  • Joan Baez Nouv.

    Joan Baez

    Stan Cuesta

    De Woodstock à Hanoï, sous les bombes en pleine guerre du Vietnam, ce livre - où l'on croise aussi bien Bob Dylan que Martin Luther King, Ennio Morricone que Václav Havel - retrace en dix temps forts l'incroyable parcours musical et humanitaire de Joan Baez.
    Peu d'ouvrages ont été écrits en français sur cette chanteuse à l'impressionnante carrière - débutée en 1959 et close en 2019 -, qui a pourtant toujours eu une relation privilégiée avec notre pays.
    Les témoignages de personnalités françaises qui l'ont côtoyée - du photographe Bernard Plossu, en Californie dans les sixties, à Maxime Le Forestier - complètent ainsi le portrait de cette artiste indocile, intrépide et lumineuse, qui apparaît aujourd'hui toujours aussi jeune, dynamique et résolument engagée dans son combat pour la non-violence.
    En conclusion du livre, on découvrira un entretien exclusif accordé par Joan Baez à l'auteur lors de ses tout derniers concerts triomphaux à l'Olympia en 2019.

  • Jim Morrison

    Patrick Coutin

    Cinquante ans après sa mort, le 3  juillet  1971, à Paris, dans des circonstances troubles, Jim Morrison exerce encore et toujours un mystérieux pouvoir de fascination. Personnage complexe aux multiples avatars, il fut tout à la fois une rock star iconique, un sex symbol, un chanteur autodidacte à la voix fabuleuse, un poète héritier de la beat generation, un alcoolique violent et autodestructeur, un provocateur sans limites s'opposant à toutes les formes de pouvoir, un précurseur du punk, un drogué à la limite de la clochardisation, un cinéaste d'avant-garde et bien d'autres choses encore... Avec les Doors - peut-être le groupe de rock le plus populaire et le plus novateur de la ?n des sixties  -, il a laissé le souvenir de prestations scéniques alternant perfection formelle et chaos dévastateur. Dans cet ouvrage sensible et personnel, Patrick Coutin cherche à percer le mystère Morrison à travers l'analyse de sa biographie, de sa musique et de ses écrits, en les replaçant dans le contexte de ces fabuleuses sixties qui n'en ?nissent pas de nous faire rêver - même si la réalité a parfois tourné au cauchemar.

  • Janis Joplin

    Nathalie Yot

    Janis Joplin a été la première chanteuse blanche à chanter comme une Noire. La première femme du rock à se comporter comme un homme, dans un milieu faussement égalitaire et ?nalement toujours très macho - le San Francisco hippie de la ?n des années  1960 n'était pas aussi libéré du patriarcat qu'on a bien voulu nous le faire croire. La première à mourir d'une overdose. Alcoolique, droguée, bisexuelle, grande gueule, écorchée vive, elle a vécu à cent à l'heure, en chantant comme si sa vie en dépendait. Car, justement, sa vie en dépendait. Nathalie Yot nous raconte, dans sa langue poétique, le parcours éblouissant et tragique de cette icône du rock, disparue il y a tout juste cinquante ans, le 4 octobre 1970 : « Elle fut le symbole d'une liberté propre à son temps, parce qu'elle ne trichait pas, une liberté sans bornes, qu'on regarde de nos jours avec un sourire en coin, dédaigneux de cette époque laboratoire où l'on explorait tout. Ils ont été plusieurs à vivre et à mourir de ça, la vie à fond, sans retenue. »

  • Un an après sa mort, Jacques Higelin raconté par son ami Nicolas Comment En 2006, Nicolas Comment assiste à l'enregistrement de l'album Amor Doloroso en tant que photographe et réalisateur d'un ?lm documentaire. Jacques Higelin se prend alors d'amitié pour celui qu'il baptise « son scribe » et lui demande de l'aider à travailler sur ses textes. Dans ce livre sensible et personnel, Nicolas Comment retrace la carrière de cet artiste hors normes en mettant en lumière dix moments clés qu'ils ont vécu ensemble ou qu'Higelin lui a racontés au cours de leurs nombreuses rencontres : la découverte du jazz, la guerre d'Algérie, les premiers rôles au cinéma, Brigitte Fontaine, la vie hippie en communauté, le rock seventies, la gloire, les concerts mythiques au Cirque d'hiver, à Mogador, Bercy, la traversée du désert, le grand retour, etc. Jacques Higelin a tout connu, tout vécu, des années 1950 au XXIème siècle, une trajectoire passionnante qui est aussi celle de la contreculture en France.

  • Le premier livre sur Catherine Ringer Dans ce tout premier livre jamais consacré à Catherine Ringer, Stan Cuesta revient sur la carrière de la chanteuse au sein des Rita Mitsouko puis en solo.
    En choisissant dix temps forts, de ses débuts dans l'underground des années 1970 à son accession au statut de véritable légende vivante, l'auteur retrace le parcours de cette diva des temps modernes que sa voix, sa personnalité et ses compositions immensément populaires font planer bien au-dessus de tous les clivages entre genres musicaux, qu'ils soient rock, rap, funk, variété, tango ou chanson réaliste. Appartenant à la même génération que la chanteuse, l'auteur a suivi sa carrière depuis ses tout débuts et côtoyé les mêmes scènes, des ?amboyantes années 1980 à aujourd'hui.

empty