Taschen

  • Paris

    Collectif

    • Taschen
    • 18 Août 2014

    -12 pages de calendrier.
    -12 illustrations.
    -Présenté dans une pochette.
    -Indique les jours féries du monde entier.

  • Pendant six ans, Sebastião Salgado a sillonné l'Amazonie brésilienne et photographié la beauté sans égal de cette région extraordinaire: la forêt, les fleuves, les montagnes, les gens qui y vivent - cet irremplaçable trésor de l'Humanité où la puissance immense de la nature se ressent comme nulle part ailleurs sur Terre.

  • La monographie XXL à succès, maintenant disponible dans une édition condensée. Les reproductions exceptionnelles des peintures, dessins et croquis les plus importants de Basquiat, ainsi que les textes de l'éditeur Hans Werner Holzwarth et de la conservatrice et historienne de l'art Eleanor Nairne, nous permettent d'approcher plus intimement une légende synonyme du New York des années 1980.

  • Avec sa vision révolutionnaire et libérée du corps nu et de la sexualité, Egon Schiele s'est inscrit avec force dans l'histoire de l'art au début du siècle dernier. Aujourd'hui encore, les femmes et les autoportraits des enfants terribles de l'époque moderne viennois ont un effet passionnant et audacieux. Ils ont tous été créés au cours de la dernière décennie de sa courte vie.

  • « Dans GENESIS, mon appareil photo a permis à la nature de me parler. Écouter fut pour moi un privilège » - Sebastião Salgado.

    En 1970, à 26 ans, Sebastião Salgado se retrouve par hasard pour la première fois avec un appareil photo entre les mains. En regardant dans le viseur, il a une révélation : brusquement, la vie prend un sens. Dès lors - même s'il lui a fallu des années de travail acharné avant d'acquérir l'expérience nécessaire pour pouvoir vivre de son travail de photographe - l'appareil photo devient l'outil par lequel il interagit avec le monde. Salgado, qui a « toujours préféré la palette en clair-obscur des images en noir et blanc » prend quelques photos couleur à ses débuts, avant d'y renoncer définitivement.

    Élevé dans une ferme au Brésil, Salgado éprouve un amour et un respect profonds pour la nature; il se montre aussi particulièrement sensible à la façon dont les êtres humains sont affectés par les conditions socio-économiques souvent accablantes dans lesquelles ils vivent. Des nombreuses oeuvres que Salgado a réalisées au cours de son admirable carrière, trois projets de longue haleine se démarquent particulièrement: La Main de l'homme (1993) qui illustre le mode de vie bientôt révolu de travailleurs manuels du monde entier, Exodes (2000), témoignage sur l'émigration massive causée par la faim, les catastrophes naturelles, la dégradation de l'environnement et la pression démographique, et ce nouvel opus, GENESIS, résultat d'une expédition épique de huit ans à la redécouverte des montagnes, déserts et océans, animaux et peuples qui ont jusqu'ici échappé à l'empreinte de la société moderne - les terres et la vie d'une planète encore préservée. « Près de 46% de la planète semblent encore comme au temps de la Genèse », fait remarquer Salgado. « Nous devons sauvegarder ce qui existe. » Le projet GENESIS, en lien avec l'Instituto Terra créé par Salgado cherchent à montrer la beauté de notre planète, à inverser les dommages qu'on lui a infligés et à la sauvegarder pour les générations futures.

    Au cours de 30 voyages, à pied, en avion léger, en bateau, en canoë et même en ballon, par une chaleur extrême ou un froid polaire et dans des conditions parfois dangereuses, Salgado a réuni des images qui nous montrent la nature, les peuples indigènes et les animaux dans toute leur splendeur. Maîtrisant le monochrome avec un talent qui rivalise avec celui du virtuose Ansel Adams, Salgado fait entrer la photographie noir et blanc dans une autre dimension ; les nuances de tons de ses oeuvres, le contraste entre le clair et l'obscur, évoquent les tableaux de grands maîtres comme Rembrandt et Georges de la Tour.

    Que découvre-t-on dans GENESIS? Les espèces animales et les volcans des Galápagos ; les manchots, les lions de mer, les cormorans et les baleines de l'Antarctique et de l'Atlantique sud ; les alligators et les jaguars du Brésil ; les lions, les léopards et les éléphants d'Afrique; la tribu isolée des Zoé au fin fond de la jungle amazonienne ; le peuple Korowaï vivant à l'âge de pierre en Papouasie occidentale ; les éleveurs de bétail nomades Dinka du Soudan; les nomades nénètses et leurs troupeaux de rennes dans le cercle arctique; les communautés mentawai des îles à l'ouest de Sumatra ; les icebergs de l'Antarctique; les volcans d'Afrique centrale et de la péninsule du Kamtchatka ; les déserts du Sahara ; le rio Negro et le rio Juruá en Amazonie; les failles du Grand Canyon; les glaciers de l'Alaska... Après s'être rendu là où personne n'était jamais allé, et avoir consacré tant de temps, d'énergie et de passion à la réalisation de cet ouvrage, Salgado considère GENESIS comme sa « lettre d'amour à la planète ».

    Contrairement à l'édition limitée, conçue comme un portfolio grand format zigzaguant autour de la planète, l'édition grand public présente une sélection différente de photographies organisées par zones géographiques en cinq chapitres: Aux confins du Sud, Sanctuaires, Afrique, Terres du Nord et Amazonie et Pantanal. Chacune à sa manière, l'édition d'art et l'édition grand public - toutes deux conçues et réalisées par Lélia Wanick Salgado - rendent hommage au projet GENESIS de Salgado, aussi grandiose qu'exceptionnel.

  • Dérivée de la monographie XXL qui a vu TASCHEN entreprendre une étude photographique complète de l'oeuvre de l'artiste, cette édition compacte explore les 40 tableaux de Bruegel à travers des reproductions et des détails exceptionnels. Nous découvrons comment, en utilisant son propre langage pictural dans des scènes foisonnantes, Bruegel a su saisir le théâtre de la vie.

  • Durant dix ans, Serra Pelada, la plus vaste mine d'or à ciel ouvert du monde où travaillaient près de 50.000 ouvriers dans des conditions terribles, fut synonyme d'Eldorado et d'espoir. Aujourd'hui, la ruée vers l'or au Brésil demeure une simple légende, ravivée par quelques souvenirs heureux, de nombreux tourments, et les clichés de Sebastião Salgado. Ce recueil offre un document majeur de l'histoire moderne autant qu'un portfolio de photographies extraordinaires.

    Également disponible en Édition collector numérotée et signée et en Édition d'art.

  • Gaudí ; l'œuvre complet

    Rainer Zerbst

    Antoni Gaudí a fusionné orientalisme, formes naturelles et nouveaux matériaux dans une esthétique «modernista» unique qui a fait de Barcelone une capitale mondiale de l'architecture. Illustré de photos inédites, de plans et de dessins de la main de Gaudí, enrichi d'annexes approfondies présentant toutes ses créations y compris ses meubles et ses projets inachevés, cet ouvrage nous entraîne dans l'univers fantasmatique du Catalan comme jamais.

  • Hiroshige

    Adèle Schlombs

    Utagawa Hiroshige (1797-1858) fut l'un des derniers artistes majeurs de la tradition de l'ukiyo-e. Signifiant littéralement «images du monde flottant», l'ukiyo-e était un genre particulier de gravure sur bois, florissant entre les XVIIe etXIXe siècles. Elles représentaient aussi bien les lumières éclatantes et les attractions d'Edo (l'actuel Tokyo) que des paysages naturels spectaculaires.

    Les estampes d'Hiroshige sont devenues emblématiques de la vague de japonisme qui déferla sur l'Europe, définissant la représentation que l'Occident se faisait du Japon. Parce qu'elles pouvaient être reproduites à grande échelle, les ukiyo-e servaient souvent de motifs pour orner les éventails, les cartes de voeux ou les illustrations de livres. Elles ont influencé les impressionnistes, les post-impressionnistes et les artistes de l'Art nouveau, ainsi que Vincent van Gogh et James McNeill Whistler, tous deux particulièrement inspirés par les paysages d'Hiroshige.

    Cette introduction offre des images clés tirées de la production haute en couleurs d'Hiroshige, avec ses cerisiers en fleurs, ses belles femmes, ses acteurs de kabuki et ses rues commerçantes pleines de vie, pour vous présenter une des grandes figures de l'histoire de l'art asiatique.

  • Découvrez l'artiste dont la majestueuse déferlante a déclenché des ondulations dans le monde entier. Katsushika Hokusai (1760-1849) n'est pas seulement un géant de l'art japonais et une figure légendaire de l'époque Edo, il est aussi un père fondateur du modernisme occidental, dont la prolifique production d'illustrations, de peintures et de gravures, entre autres médiums, compose une des oeuvres les plus globales de l'art ukiyo-e et une référence en termes de japonisme. Son influence s'est étendue à l'impressionnisme, à l'Art nouveau, au Jugendstil et au-delà. Il fascina de grands artistes comme Claude Monet (qui acheta 23 de ses gravures), Berthe Morisot, Edgar Degas, Mary Cassatt et Vincent van Gogh.
    Hokusai a toujours été un homme en mouvement. Il a déménagé plus de 90 fois au cours de sa vie et changé jusqu'à son nom en prenant au moins sept pseudonymes pour son travail. Dans son art, il adopte la même fébrilité, et couvre tout le spectre de l' ukiyo-e japonais («image du monde impermanent») en pratiquant la peinture et la gravure sur bois, pour produire aussi bien des estampes de paysages ou d'acteurs de kabuki que des livres érotiques, des albums de gravures et des illustrations pour des anthologies de poésie ou des romans historiques, ainsi que des surimono, ces gravures imprimées à titre privé pour des occasions particulières.
    La série d'estampes de Hokusai intitulée Trente-six vues du mont Fuji, publiée entre 1826 et 1833, est son oeuvre la plus réputée, marquant l'apogée de l'estampe japonaise de paysage par ses représentations successives de l'illustre montagne à différentes saisons et sous de multiples points de vue. La série La Grande Vague de Kanagawa, également connue sous le titre La Grande Vague, est l'une des images de l'art japonais les plus connues au monde.
    Cette introduction publiée par TASCHEN traite de la carrière de Hokusai dans toute sa durée et son ampleur, au gré d'oeuvres clés extraites de son riche portfolio. Au fil des images et des séries aussi minutieuses que majestueuses se révèlent la variété des sujets abordés par Hokusai, depuis les livres érotiques jusqu'aux romans historiques, l'évolution de son formalisme foisonnant et sa manière novatrice de délimiter l'espace par les couleurs et les lignes, qui libéreront l'art occidental des contraintes de la perspective centrale et lanceront le modernisme.

  • Un siècle de grands bâtiments et leurs créateurs.

    L'architecture du XXe siècle se caractérise par son étonnante diversité. De même que le conflit entre ambitions esthétiques et commerciales produisit d'heureuses symbioses, purisme et expressivité, monumental et pittoresque se sont trouvés confrontés. Des éminents «starchitectes» du monde entier aux noms moins souvent cités, ce panorama chronologique vous plonge dans les fondations, au coeur des idées, tendances et des évolutions qui ont défini le XXe siècle.
    De Frank Lloyd Wright à Antoni Gaudí, en passant par Frank Gehry ou Shigeru Ban, et tous les meilleurs dans l'intervalle, tout est là. Classés par ordre chronologiquement et illustrés par des centaines de photos grand format ainsi qu'une mine de dessins et de plans de niveau, les 31 chapitres offrent une remise en perspective éclairante.
    L'appendice biographique regroupe les plus grands architectes du siècle. Voici donc un ouvrage de référence indispensable pour tous ceux intéressés par leur époque et la création architecturale du XXe siècle. Le recueil évoque non seulement les architectes, mais aussi les groupes, les mouvements et les styles qui résument un siècle de construction. Incontournable pour tous les passionnés d'architecture !

  • Schiele

    Reinhard Steiner

    Par son style graphique, ses figurations distordues et son mépris pour les canons conventionnels de la beauté, Egon Schiele (1890-1918) a été un pionnier de l'expressionnisme autrichien et un des peintres de portrait les plus surprenants du 20 e siècle.

    Avec Gustav Klimt pour mentor, Schiele s'est d'abord essayé à un style Art Nouveau étincelant avant de développer sa propre esthétique agressive, sans concession, faite de lignes acérées, de nuances intenses et de silhouettes expressives et distordues. Ses très nombreux portraits et autoportraits ont frappé l'establishment viennois par leur intensité psychologique et sexuelle sans précédent, privilégiant les poses érotiques, crues ou troublantes où ses modèles, tantôt squelettiques et maladifs, tantôt forts et sensuels, sont recroquevillés sur le sol, se languissent, les jambes écartées, lancent un regard noir au spectateur ou exhibent leur sexe au premier plan.

    Nombreux sont ses contemporains à avoir trouvé l'oeuvre de Schiele laide et immorale, ce qui a valu à l'artiste un court séjour en prison pour obscénité, en 1912. Aujourd'hui, on célèbre son oeuvre pour son approche révolutionnaire du corps humain et son talent pour le dessin, d'une intensité qui touche presque à la folie. Ce livre met en avant des oeuvres clé de Schiele pour présenter sa carrière aussi fascinante que fulgurante et sa profonde contribution au développement de l'art moderne qui touche encore des talents d'aujourd'hui, comme Tracey Emin ou Jenny Saville.

  • Klimt

    Gilles Néret

    La popularité toujours vivace de Gustav Klimt (1862-1918) s'explique non seulement par l'attrait particulier qu'exercent ses toiles luxuriantes mais aussi par les thèmes universaux sur lesquels il travailla: l'amour, la beauté féminine, le vieillissement et la mort.

    Fils d'un orfèvre, Klimt composait des surfaces délicatement décoratives d'une luminosité précieuse, qui montrent la double influence des arts égyptien et japonais. Toiles, fresques ou frises, ses oeuvres se distinguent par des couleurs radieuses, des lignes fluides, des éléments floraux et des motifs rappelant la mosaïque.

    Parce qu'il traite souvent de sujets en rapport avec la sensualité et le désir, ou l'anxiété et le désespoir, tout ce chatoiement est aussi chargé de sentiment. Les nombreuses figures féminines peintes par Klimt, reconnaissables entre mille par leurs formes voluptueuses, leur chair tendre, leurs lèvres rouges et leurs joues rosies, étaient particulièrement chargées de passion, à une époque où un érotisme d'une telle franchise était encore tabou dans la bonne société viennoise.

    Ce livre présente une sélection d'oeuvres de Klimt, son univers pictural où le décoratif sert le désir, ainsi que son influence sur les générations suivantes d'artistes.

  • Pour l'artiste biélorusse Marc Chagall (1887-1985), la peinture formait une trame complexe, tissée de rêves, de contes et de traditions. Son langage visuel, immédiatement reconnaissable, s'est forgé une place unique au début du XXe siècle et est souvent reconnu comme précurseur en matière d'expression de la vie psychique.

    Dans les toiles de Chagall, le pinceau se pose en touches libres, les couleurs, dont le bleu qu'il affectionne particulièrement, sont profondes et l'on remarque tout un répertoire de figures récurrentes tels que musiciens, coqs, toits, fleurs et amoureux en suspension dans le ciel. Ses compositions au charme éthéré sont souvent complexes, riches en références. Elles mêlent non seulement les couleurs et les formes, mais évoquent aussi ses racines juives et ses rencontres faites à Paris, de même que sa foi, révélée à travers des gestes d'amour et des symboles d'espoir, fait écho aux signes de traumatisme.

    Cette introduction de référence à l'artiste explore les multiples formes que prend le vocabulaire perfectionné de Chagall. Entre les scènes de naissance, d'amour, de mariage et de mort, depuis les représentations de la Tour Eiffel jusqu'à celles de Vitebsk, sa ville natale, cet ouvrage rend hommage à un style unique, aussi gracieux à l'oeil qu'enchanteur pour l'imagination.

  • Basquiat

    Leonhard Emmerling

    Des rues de New York aux murs des galeries les plus en vue, suivez la carrière fulgurante, prolifique et politique de Jean-Michel Basquiat, figure culte de la critique sociale artistique. Cette introduction dévoile comment le jeune pionnier a puisé son inspiration dans des sources aussi variées que l'art grec, romain et africain, ou que la poésie française et le jazz, pour créer des images viscérales mêlant mots et couleurs vives.

  • Gaudi

    Peter Gössel

    Qu'on admire l'imposante Sagrada Família, la façade scintillante et texturée de la Casa Batlló ou les paysages enchanteurs du Parc Güell, on comprend aisément qu'Antoni Gaudí (1852-1926) soit nommé l'« architecte de Dieu ». Avec ses formes fluides et sa précision mathématique, son oeuvre exalte le miracle de la création naturelle : des colonnes se dressent comme des troncs d'arbre, les cadres des fenêtres ondulent comme des branches chargées de bourgeons et les carreaux de céramique scintillent comme une peau écailleuse, reptilienne.

    Riche de l'attention exceptionnelle apportée aux détails naturels, l'inspiration qu'il puisa à la fois dans le style néo-gothique et dans l'esthétique orientaliste, et son engagement de longue haleine pour l'identité catalane, Gaudí représente un courant unique du mouvement Modernista qui transforma et définit encore le paysage urbain de Barcelone.

    Cet ouvrage explore l'extraordinaire vision et l'héritage unique de Gaudí, dont sept bâtiments sont inscrits au patrimoine mondial de l'humanité établi par l'UNESCO, à travers son influence et les détails qui font que ces édifices sont encore aujourd'hui, un siècle après leur création, sources d'admiration, de respect et d'inspiration.

  • Depuis les années 1990, Sandro Vannini réalise des reproductions photographiques exhaustives révélant fresques et objets dans leurs moindres détails. Cet ouvrage, édité à l'occasion du centenaire de la première expédition de Howard Carter et d'une série d'expositions internationales, mêle une analyse contemporaine de l'au-delà dans l'Antiquité égyptienne et les somptueuses images en très haute résolution de Vannini pour éclairer le voyage que le pharaon aurait entrepris après sa mort.

  • Hommage au «Raphaël des fleurs», Pierre-Joseph Redouté. Adapté de notre fameuse édition format XL, ce livre réunit certaines de ses plus belles gravures issues des remarquables ouvrages de Redouté, Roses, Liliacés et Choix des plus belles fleurs et de quelques branches des plus beaux fruits. D'un trait éblouissant de précision et de beauté, Redouté transporte le lecteur dans les sublimes serres et jardins d'un Paris disparu.

  • Kahlo

    Andréa Kettenmann

    Les toiles captivantes de Frida Kahlo (1907-54) étaient à bien des égards l'expression d'un traumatisme. Très grave accident de la route à 18 ans, santé fragile, mariage houleux, fausse couche et absence d'enfant, elle transforma toutes ses souffrances en art révolutionnaire.

    Dans ses autoportraits fidèles ou métaphoriques, Kahlo pose sur le spectateur un regard brûlant d'audace, elle rejette son destin de victime passive et préfère entrelacer les expressions de son expérience pour façonner un lexique vital hybride où se mêlent réel et surréel: cheveux, racines, veines, tendons et trompes utérines. Nombre de ses oeuvres explorent aussi les idéaux politiques communistes qu'elle partage avec Rivera. Elle décrivit ses toiles comme « la chose la plus sincère et la plus réelle que je pouvais faire pour exprimer ce que je ressentais à l'intérieur et à l'extérieur de moi-même ».

    Ce livre présente l'oeuvre foisonnante de Frida Kahlo et explore sa détermination sans faille en tant que peintre, icône féministe et pionnière de la culture latino-américaine.

  • Près d'un siècle après sa mort, l'artiste viennois Gustav Klimt (1862-1918) éblouit toujours par son érotisme décomplexé, ses surfaces éblouissantes et sa créativité expérimentale. Cette monographie rigoureuse et claire rassemble toutes les oeuvres majeures de Klimt et des commentaires de sommités de l'histoire de l'art, ainsi que de rares documents issus des archives personnelles de Klimt pour retracer l'évolution de son oeuvre captivante.
    Grâce à des illustrations de la plus haute qualité, notamment de nouvelles photographies de la célèbre frise du palais Stoclet, le livre raconte Klimt, figure majeure de la Sécession en 1897, ses représentations sans fard du corps féminin et sa lumineuse « période dorée », au cours de laquelle les feuilles d'or vinrent apporter une texture et une tonalité chatoyantes à des oeuvres aussi populaires que Le Baiser et le Portrait d'Adele Bloch Bauer I, surnommé le portrait de « la Dame en or ».

  • Bosch

    Walter Bosing

    Visions méticuleuses du grotesque, de la débauche et du divin par Jérôme Bosch Aussi cryptiques qu'ils sont fascinants, les chefs-d'oeuvre de Jérôme Bosch (vers 1450-1516) restent parmi les énigmes les plus persistantes du monde de l'art. Leur contenu complexe, allégorique et souvent saisissant captive toujours non seulement les historiens d'art, mais aussi les créateurs de mode, les stars du rock, les écrivains et les punks, ainsi que d'innombrables artistes modernes et contemporains.

    Bien qu'enraciné dans la tradition des vieux Pays-Bas, Bosch développa un style résolument subjectif et richement suggestif pour rendre à la fois la béatitude céleste du paradis et les tortures d'un enfer grotesque, notamment dans son célébrissime Jardin des délices, exécuté avec tant de méticulosité. Ici, comme dans ses autres oeuvres les plus connues, il combine pieuse humilité et esprit acéré pour former un langage artistique unique, où se jouent des interprétations picturales de proverbes ou d'expressions de son époque.

    Ce livre lie ensemble les fils insaisissables de l'oeuvre de Bosch pour établir une introduction concise à un monde aussi envoûtant que captivant.

  • Bacon

    Luigi Ficacci

    Largement autodidacte en tant qu'artiste, Francis Bacon (1909 1992) développa une capacité unique à transformer l'intériorité et les élans inconscients en formes figuratives dans des compositions intenses et confinées.

    Parvenu à une notoriété certaine après la Seconde Guerre mondiale, Bacon prit le corps humain comme sujet de prédilection, mais un sujet ravagé, déformé et démembré, traversé par des émotions intenses sous lesquelles il se tord et gémit de douleur. Ces membres qui fouettent l'air désespérément, ces vides béants et ces excroissances tumorales forment des portraits poignants, souvent grotesques qui sont autant des réflexions sur les épreuves et les traumatismes de la condition humaine que des études de caractère. Ces formes envoûtantes et terrifiantes furent aussi parmi les premières de l'histoire de l'art à représenter des thèmes ouvertement homosexuels.

    Ce livre est une introduction à l'oeuvre érotique, déstabilisant et inoubliable de Bacon, un corpus transformateur souvent imité, beaucoup analysé, mais surtout ressenti.

  • Depuis que le Yoyogi National Gymnasium imaginé par Kenzo Tange pour les Jeux Olympiques de Tokyo en 1964 a placé les métabolistes au centre de l'attention, le Japon est un acteur clé de l'architecture mondiale. Ce livre fait le tour des dernières nouveautés en matière de construction japonaise à l'approche des Jeux de Tokyo de 2020. Il révèle comment Tadao Ando, SANAA, Shigeru Ban, Kengo Kuma et Jun'ya Ishigami relient le passé, le présent et l'avenir, et construisent des bâtiments plus verts, plus petits et plus intelligents que jamais.

  • Matisse

    Volkmar Essers

    L'oeuvre d'Henri Matisse (1869-1954) révèle sa croyance éternelle dans le pouvoir des couleurs pures et des formes simples. Bien qu'il soit surtout reconnu pour sa peinture, Matisse s'est aussi illustré en dessin, en sculpture, en lithographie, dans l'art du vitrail ainsi que du collage, dont il a développé sa propre technique de découpage quand son grand âge l'empêchait de rester debout et de peindre.

    Matisse a la plupart du temps peint des sujets classiques: nus, portraits, paysage animés de silhouettes, scène orientales et vues intérieures. Pourtant, son traitement des couleurs intenses et son dessin fluide lui confèrent une place de maître du XXe siècle. La palette de Matisse a particulièrement enchanté l'imagination moderne. Par son usage du bleu intense, du violet améthyste et du jaune d'oeuf dans toutes leurs nuances, il a libéré son oeuvre des carcans d'une représentation rigoureuse de la réalité et a plutôt cherché une «harmonie vitale», en prenant la musique comme source d'inspiration et figure de comparaison dans son travail.

    Des grands tableaux remplis de motifs aux portraits simples et tendres, ce livre présente l'immense richesse et l'intense créativité qui a caractérisé la carrière de Matisse, en parcourant ses premières oeuvres rattachées au mouvement fauviste jusqu'à ses derniers projets tels que Jazz et la chapelle du Rosaire, à Vence.

empty