Adrien de Mailly

  • Souvenirs de la campagne de russie en 1812

    Adrien de Mailly

    • Giovanangeli artilleur
    • 9 Juin 2021

    Adrien de Mailly est le fils du Maréchal de Mailly, guillotiné en 1794. La famille revient en France sous le Consulat. Adrien de Mailly entre à l'École spéciale militaire à Saint-Cyr, puis à l'École de cavalerie de Saint-Germain-en-Laye. Il est nommé officier au 2e régiment de carabiniers. Son témoignage évoque la campagne de Russie en 1812, du Niémen à Moscou et de Moscou au Niémen. « Je sais qu'il ne sera jamais possible à aucun peintre ni à aucun historien de rendre à l'imagination l'horreur de nos souffrances et l'immensité de ce désastre » écrit l'auteur à propos de la retraite de Russie. Pourtant, son témoignage, émaillé de descriptions, constitue un tableau saisissant de la campagne, auquel les historiens ont eu recours.

  • Souvenirs de la campagne de Russie en 1812

    Adrien Mailly

    • Giovanangeli artilleur
    • 22 Août 2012

    Adrien de Mailly entre à dix-neuf ans à l'Ecole de cavalerie de Saint-Germain-en-Laye. Il en sort avec l'épaulette en 1811. Il sert alors dans un régiment de carabiniers, le 2e, avec lequel il fait la campagne de 1812, du Niémen à Moscou et de Moscou au Niémen.

    Après son retour à Paris, le jeune officier rédige ses souvenirs sur la funeste expédition de Russie. "Je sais qu'il ne sera jamais possible à aucun peintre ni à aucun historien de rendre à l'imagination l'horreur de nos souffrances et l'immensité de ce désastre" écrit l'auteur.

    Son récit personnel, émaillé de descriptions, constitue pourtant une chronique saisissante de la catastrophe de 1812 et classe Mailly parmi les témoins sincères des guerres de l'Empire.

empty