Ana Quintero Perez

  • Avec plus de 780 pièces, datant du milieu du 17e au début du 20e siècle, le Musée Ariana conserve l'une des plus importantes collections suisses de céramiques japonaises. Entre influence étrangère et tradition, ces oeuvres monumentales, figurines, objets d'apparat ou d'usage quotidien illustrent la foisonnante diversité des décors et des formes, créés tant pour le marché intérieur que pour l'exportation vers l'Europe.
    Cet ensemble remarquable permet d'illustrer les productions de divers centres céramiques, et de suivre l'évolution passionnante des techniques (porcelaine, grès, etc.) et des styles (bleu et blanc, Imari, Kakiemon, Nabeshima, Satsuma ou Kutani) au pays du Soleil-Levant. Les pièces monumentales fascinent quant à elles les occidentaux, lors des Expositions universelles du 19e siècle.
    Cette collection conséquente n'avait pas encore fait l'objet d'une étude spécifique. La présente publication, qui accompagne l'exposition éponyme et réalisée avec le concours de spécialistes du domaine, se propose de combler cette lacune.

empty