Burckhardt

  • La civilisation en Italie au temps de la Renaissance. Tome 1 / par Jacob Burckhardt ; trad. de M. Schmitt,... ; sur la seconde éd. annotée par L. Geiger Date de l'édition originale : 1906 Sujet de l'ouvrage : Renaissance -- ItalieItalie -- Civilisation -- 1268-1559 Ce livre est la reproduction fidèle d'une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d'une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d'un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l'opportunité d'accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
    Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

    En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d'une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
    Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d'un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d'un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

  • La civilisation en Italie au temps de la Renaissance. Tome 2 / par Jacob Burckhardt ; trad. de M. Schmitt,... ; sur la seconde éd. annotée par L. Geiger Date de l'édition originale : 1906 Sujet de l'ouvrage : Renaissance -- ItalieItalie -- Civilisation -- 1268-1559 Ce livre est la reproduction fidèle d'une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d'une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d'un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l'opportunité d'accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
    Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

    En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d'une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
    Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d'un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d'un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

  • Jacob  Burckhardt  raconte  l'épopée  de  la  plus  grande  révolution  culturelle  de  l'Occident  moderne  :  il  montre comment  l'homme  s'est  progressivement  dégagé  de  la  religion  et  de  la  féodalité  qui  avaient  structuré  le Moyen  Âge  après  la  chute  de  l'empire  romain.  Formidable  plongée  dans  l'esprit  d'une  époque,  ce  maître-­- livre  renouvelle  le  genre  historique  en  s'intéressant  à  toutes  les  disciplines  :  politique,  philosophie, géographie,  art,  etc.  Il  fait  apparaître  les  racines  de  la  pensée  moderne.

    1°)  L'État  considéré  comme  oeuvre  d'art.

    2°)  Le  développement  de  l'individu  :  l'homme  du  Moyen  Âge,  l'individu  en  République,  la  gloire,  la  raillerie  et le  mot  d'esprit...   3°)  La  résurrection  de  l'Antiquité  :  Rome,  l'humanisme,  la  poésie  néo-­-latine...

    4°)  La  découverte  du  monde  et  de  L'Homme  :  la  science  de  la  nature,  la  description  poétique,  la  biographie.

    5°)  La  sociabilité  et  les  fêtes,  le  nivellement  des  classes,  le  langage  considéré  comme  base  de  la  sociabilité,  la situation  de  la  femme...

    6°)  Moeurs  et  religion.

    1 autre édition :

  • Également appelée Les chatons des sagesses (car les " formes " spirituelles des différents prophètes sertissent la sagesse divine, comme le chaton sertit la pierre précieuse), cette oeuvre a marqué l'histoire du soufisme et de l'islam profond. Chaque chapitre est dédié à un des prophètes mentionnés dans le Coran, en commençant par Adam - considéré en islam comme prophète - jusqu'à Mahomet qui " scelle " la prophétie universelle. La chaîne coranique des prophètes comprend aussi le Christ et certains prophètes des anciens peuples d'Arabie, comme Salîh et Hûd, que les écritures judéo-chrétiennes ne connaissent pas. La base et le point de départ de chaque chapitre est un passage de l'écriture, le plus souvent une parole que le Coran prête à l'un des prophètes. La sagesse des prophètes constitue le testament spirituel de celui que tous les soufis nomment le " vivificateur de la religion ".

  • Nous y cultivons des légumes, des fruits et des fleurs. Nous le travaillons et récoltons ce que nous y avons semé ou planté. Cet élément essentiel de tout jardin, c'est le sol. Nous faisons comme si nous savions tout de lui mais en général, nous connaissons mal ce matériau - ce monde - qui vit sous nos pieds.

    Quels sont les différents types de sol, les organismes qui s'y abritent ? Comment analyser soi-même un sol ? Comment le travailler, l'entretenir et l'améliorer ? Quelles mesures prendre, lors de la construction d'une maison, pour préparer le sol du futur jardin ?

    Ce guide répond à toutes ces questions et bien d'autres. Il nous livre les bases pour conserver des sols sains et devenir des spécialistes du jardinage biologique.

  • Les "mauvaises herbes" peuvent être utiles au jardin. Ce guide en fait la démonstration à grands renforts de conseils pratiques. Une mise en page charmante donne à voir des vues d'ensemble du jardin ainsi que des focus sur les détails des plantes pour apprendre à les reconnaître. Selon l'endroit où ces dernières poussent (massifs, champs, bordures, lisières, chemins...), une classification pratique permet d'identifier l'espèce.
    Pour chacune d'entre elles, des textes succincts dont les informations essentielles sont mises en exergue mentionnent les caractéristiques et l'incidence sur les lieux de culture. Des astuces précisent comment les utiliser pour leurs vertus insecticides ou médicinales, leur fonction mellifère ou leurs qualités gustatives et culinaires aussi bien qu'esthétiques. Grâce à un contrôle doux plutôt qu'une radicale éradication, attribuez à toutes les plantes un rôle bénéfique dans l'équilibre du jardin !

  • 35 plantes sauvages les plus efficaces à utiliser comme premiers secours. Comment les reconnaître ? Quelle plante utiliser dans quel cas ?

    De nombreuses plantes que l'on trouve partout sont très utiles pour soigner les petites blessures qui surviennent en promenade. Ainsi, les fleurs de trèfle apaisent les démangeaisons de piqûres d'insectes, les fraises des bois sont précieuses en cas de coups de soleil, les pâquerettes soulagent les douleurs dues aux entorses.

    Ces remèdes doux et naturels sont prêts à l'emploi : toutes les plantes sont appliquées directement, pas de pommade ni de teinture compliquées à préparer.

    Unique sur le marché.

  • À toutes les époques, sans doute, et dans les sociétés les plus diverses, les hommes ont conservé des "restes" du passé, qui sont la trace de personnages ou de moments disparus dont ils veulent conserver le souvenir. Elles renvoient à un passé dont elles assurent en même temps une présence. Ces reliques connaissent différents sorts : les unes sont vénérées avec continuité, d'autres sont oubliées, voire effacées et peuvent ressurgir ultérieurement.

    En Occident, la conservation et la vénération des reliques ont connu leur manifestation la plus évidente dans le domaine religieux, favorisée par la certitude qu'il existe un lien mystique entre les vivants et les morts. Mais les pouvoirs civils ont également eu à coeur de légitimer leur pouvoir par la conservation de reliques. Les intentions religieuses et politiques s'entremêlent alors.

    Dans une démarche comparatiste, partant de l'objet relique proprement dit, l'ouvrage examine comment la fabrication, la protection, la vénération et la transmission, parfois la captation ou la destruction des reliques, voire l'établissement d'anti-reliques ont pu être l'objet d'ententes ou de conflits entre pouvoirs publics et autorités religieuses.

    Ces pratiques ne sont pas révolues. Même dans les sociétés contemporaines sécularisées, qui se disent rationalistes, les reliques revêtent une réelle importance pour ceux qui les détiennent.

  • L'alpiniste autrichien Karl Blodig a été le premier à gravir tous les 4000. Avec la publication en 1923 de son livre Les 4000 des Alpes, devenu un classique de la littérature alpine, il a inspiré des générations d'alpinistes. Réédité maintes fois, l'ouvrage est ici totalement remanié et actualisé grâce au travail d'écriture de deux passionnés des Alpes et aux images de photographes montagne réputés : 61 sommets et 244 itinéraires sont présentés. Il en résulte un livre magnifiquement illustré et documenté, qui se prête aussi bien à la simple lecture qu'à la préparation de nouveaux projets de courses ou au souvenir de moments vécus : cartes et croquis permettent de visualiser la topographie des lieux et le tracé des différentes voies ; informations techniques et pratiques renseignent sur la difficulté de tel itinéraire rocheux, mixte ou neigeux ainsi que sur les conditions d'accès aux refuges ; sans oublier le récit de l'histoire passionnante de l'âge d'or de l'alpinisme, des premières ascensions à nos jours.Une oeuvre indispensable à tout alpiniste désireux de satisfaire sa passion et fasciné par la splendeur des sommets. 

  • Pris dans son sens strict, l'ésotérisme désigne la partie la plus , "intérieure" d'une religion, le domaine oú s'organise sa recherche du secret de la réalité, de l'homme et du divin.
    L'ésotérisme musulman trouve sa source dans le coran même, oú la dualité d'allah, dieu apparent et caché, autorise la voie mystique. comme la kabbale juive, le soufisme relève de cette quête de l'absolu. coeur spirituel de l'islam, il est le , "noyau" essentiel transmis dès l'origine pour fonder et vivifier le reste de l'édifice musulman. avec hallaj, al-ghazâli, attar ou ibn'arabi, le soufisme a donné à la civilisation islamique certains de ses plus fascinants représentants que ce soit en terme de philosophie, de poésie ou surtout d'accomplissement humain.
    Bravant la diversité des croyances, le soufisme développe une vision universaliste des religions, fondée sur l'amour, et oeuvre comme un passeur culturel et spirituel entre orient et occident. introduction à l'étude de la doctrine soufie, l'ouvrage de titus burckhardt entend contribuer aux efforts de ceux qui, dans le monde moderne, cherchent à comprendre les vérités permanentes et universelles dont toute doctrine sacrée est un mode d'expression.

  • Les historiens de l'art, qui appliquent le terme d' « art sacré » à n'importe quelle oeuvre artistique à sujet religieux, oublient que l'art est essentiellement forme : pour qu'un art puisse être appelé « sacré », il ne suffit pas que ses sujets dérivent d'une vérité spirituelle, il faut aussi que son langage formel témoigne de la même source. Seul un art dont les formes mêmes reflètent la vision spirituelle propre à une religion donnée, mérite cette épithète. Plus de soixante ans se sont écoulés depuis la parution en français de ce texte magistral, traduit en plus de 10 langues à travers le monde.
    Titus Burckhardt a été le premier à présenter dans un seul ouvrage le coeur et l'essence des grandes formes traditionnelles d'art sacré tant d'Orient que d'Occident. Il a produit une synthèse et une source féconde à laquelle beaucoup de spécialistes viennent continuellement puiser.

  • Ce livre cherche à élucider les rapports qu'entretiennent, à l'époque moderne, les activités économiques et les pratiques dévotionnelles. Il s'agit de deux sphères volontiers séparées, avec en arrière-plan, des a priori d'incompatibilité, voire des aversions traditionnelles qui n'ont pas épargné l'historiographie. Et pourtant il est évident que, dans les sociétés d'Ancien Régime, le champ des pratiques de piété a constitué un facteur économique d'importance majeure.

    Avec le soutien de CRIHAM, de l'université de Limoges, du CRH, de l'École des hautes études en sciences sociales.

  • L'esprit humain ne peut juger le passé en toute liberté qu'avec le recul du temps.
    C'est ce phénomène pendulaire de décomposition et de reconstruction qui engendre la " réalité historique " avec sa complexe diversité, ses déguisements, sa liberté et sa contrainte ; elle prend parfois le visage de la foule, parfois celui de l'individu ; son humeur oscille de l'optimisme au pessimisme ; elle crée et détruit les Etats, les cultes, les civilisations ; tantôt, s'abandonnant à des impulsions et à la fantaisie, elle est un lourd mystère pour elle-même, tantôt elle est soutenue et accompagnée par la seule réflexion, bien que hantée, certains jours, par des pressentiments de ce qui s'accomplira dans un avenir lointain.
    Nous devons arriver à contempler toute cette réalité à laquelle, du seul fait de vivre à une certaine époque, nous fournissons inévitablement notre contribution passive.
    JACOB BURCKHARDT.

empty