Christo

  • Le royaume assassiné

    Alexandra Christo

    • De saxus
    • 26 Novembre 2020

    Lira est la sirène la plus dangereuse de l'océan. Elle a déjà pris le coeur de dix-sept princes qui sont tombés sous son charme. Mais un jour, tout bascule lorsqu'elle tue l'une de ses semblables. Pour la punir, sa mère la Reine des Mers transforme Lira en ce qu'elle déteste le plus : une humaine. Elle lui donne alors jusqu'au solstice d'hiver pour lui apporter le coeur du Prince Elian, ou bien elle restera sous cette forme pour l'éternité.

    De son côté, le Prince considère l'océan comme sa vraie demeure, même s'il est l'héritier du plus grand des royaumes. Chasser les sirènes est sa raison d'être. Mais lorsqu'il sauve une jeune femme qui se noie, il est loin de se douter de sa vraie nature... Pour le remercier, elle lui promet de l'aider à trouver le moyen de détruire toutes les sirènes, mais peut-il vraiment lui faire confiance ?

  • Les oeuvres de Christo et Jeanne-Claude sont des monuments fugaces. Gigantesques par leur envergure, ils sont toujours éphémères, créés pour n'exister que pendant un temps défini et ne laisser derrière lui que des impressions uniques, inégalables. «Depuis les plus petits Emballages réalisés à Paris au début des années 1960, jusqu'au motif délicat dessiné par des centaines de branches enlacées dans un voile textile translucide... les oeuvres de Christo et Jeanne-Claude n'ont rien d'abstrait, rien d'imaginé; tout est là - corporel et tangible.» (Lorenza Giovanelli) Entre biographie, analyse critique et catalogue, cette édition actualisée remet à l'honneur la fameuse Édition collector de TASCHEN. Elle revient sur l'ensemble de l'oeuvre de Christo et Jeanne-Claude, depuis les premiers dessins et les photos de famille jusqu'aux plans des futurs projets. Des centaines de photographies et d'oeuvres originales retracent les créations du couple ces 10 dernières années, telles que The Floating Piers et The London Mastaba, et abordent les travaux en cours comme Le Mastaba, Projet pour les Émirats Arabes Unis et L'Arc de Triomphe Empaqueté, Projet pour Paris.

    Avec l'importante documentation photographique de Wolfgang Volz, il forme une célébration de l'oeuvre de deux artistes dont l'imagination a touché le paysage de chaque continent.
    À propos des artistes Les artistes Christo et Jeanne-Claude ont commencé à travailler ensemble en 1961 et ont vécu à New York à partir de 1964. Jeanne-Claude s'est éteinte en 2009, Christo s'est éteint en 2020. Leurs projets à grande échelle comprennent: Wrapped Coast, Australie, 1968-69; Valley Curtain, Grand Hogback, Rifle, Colorado, 1970-72; Running Fence, comtés de Sonoma et Marin, Californie, 1972-76; Surrounded Islands, Biscayne Bay, Greater Miami, Floride, 1980-83; The Pont Neuf Wrapped, Paris, 1975-85; The Umbrellas, Japon-États-Unis, 1984-91; Le Reichstag empaqueté, Berlin, 1971-95; Wrapped Trees, Riehen, Suisse, 1997-98, The Gates, Central Park, New York, 1979-2005, The Floating Piers, lac d'Iseo, Italie, 2014-16 et The London Mastaba, Serpentine Lake, Hyde Park, 2016-18. L'oeuvre L'Arc de Triomphe Empaqueté, Projet pour Paris sera en place pendant 16 jours, du 18 septembre au 3 octobre 2021.

    À propos du photographe Wolfgang Volz travaille avec Christo et Jeanne-Claude depuis 1971. Il a été directeur de projet (avec Roland Specker) du Reichstag Empaqueté et (avec Josy Kraft) des Arbres Empaquetés; il a également été responsable de The Wall - 13,000 Oil Barrels, Gasometer Oberhausen, Germany, 1998-99 et Big Air Package, Gasometer Oberhausen, Germany, 2010-13. C'est le photographe exclusif des oeuvres de Christo et Jeanne-Claude. Cette étroite collaboration a donné lieu à de nombreux ouvrages et à plus de

  • Lin et son petit dragon sont inséparables. Un jour, ce dernier disparaît. Lin se lance alors à sa recherche dans un voyage plein d'aventures... Une histoire d'amitié entre un enfant et un dragon et une véritable initiation à l'univers fabuleux des caractères chinois.

  • Christo et Jeanne-Claude ont créé certaines des oeuvres d'art les plus époustouflantes et déconcertantes du XXe et XXIe siècle. Ce bel ouvrage, réalisé en étroite collaboration avec Christo, retrace l'intégralité du parcours des deux artistes à travers d'abondantes photographies, reproductions de dessins, de peintures, ou encore de collages et d'objets divers, révélant ainsi l'extraordinaire diversité de leur talent.

  • Christo et Jeanne-Claude rectifient les erreurs les plus fréquentes au sujet de leur travail et de leur vie.
    De leur parcours, de leur vie, de leur oeuvre, on ne sait rien. Ou si peu... Tout ce qu'on raconte est faux, quasiment. Là, ils nous disent tout, ils rectifient, reprennent, expliquent. Combien d'îles furent entourés à Key Biscayne ? Pourquoi des parasols à Ibaraki et en Californie ? Leurs sponsors ? Pourquoi Christo et Jeanne-Claude signent-ils ensemble ? Que font-ils de leur argent ?

  • Remorques se regarde comme un aplat détrempé ou un rouleau déplié.
    Là réside la modernité du film : dans son absence d'épaisseur métaphysique ou de densité psychologique, dans son refus de l'invisible et de toute poésie factice, c'est-à-dire dans le rendu de la prose du monde. dans la mesure où toute la douleur du monde semble s'être logée dans le tueur d'andré laurent (jean gabin), la souffrance n'est pas liée au conflit entre l'individu et l'univers. elle se dilate à la mesure du cosmos.
    Sans appel à la sublimation. sans appel à la réconciliation entre l'homme et les choses. juste la description d'une douleur sèche.

  • Jean Douchet : « Kenzi Mizoguchi est au cinéma ce que Jean-Sébastien Bach est à la musique. (...) le plus grand. »
    Les Amants crucifiés (1954) est un film très apprécié du public européen (il a obtenu le Lion d'argent au festival de Venise 1955) et à l'occasion de la sortie en DVD de 2 coffrets, une étude s'imposait.
    Les cinéphiles apprécieront la minutieuse analyse par J.-Ch. Ferrari d'un film qui traite, de façon universelle (et qui ne se limite pas du tout à l'étude des moeurs japonaises), de la cruauté des sentiments amoureux.

  • Barils ; barrels

    ,

    • L'arche
    • 21 Juillet 2016

    Ce livre inédit se concentre sur un aspect fondateur et essentiel de l'oeuvre de Christo et Jeanne-Claude : le travail avec des barils de pétrole. Sculptures, installations, dessins, maquettes, photographies et travaux préparatoires retracent plusieurs décennies de leur travail, des premières oeuvres (projets de constructions de barils dans différents environnements urbains, comme l'imposant Wall of Oil Barrels en 1962) jusqu'au Mastaba monumental dans le désert d'Abu Dhabi.

  • L'ouvrage de référence consacré à The Floating Piers de Christo et Jeanne-Claude, cette passerelle en tissu étincelant couleur safran flottant sur le lac d'Iseo du 18 juin au 3 juillet 2016. Aux côtés des magnifiques photographies de l'installation ont été réunis croquis, modélisations, documents et plans de conception afin de dévoiler l'extraordinaire processus derrière cette oeuvre d'art sortie des eaux.

  • « Tu rêves de devenir maître Pokémon ? Mon conseil : change de rêve, avant que ta vie se transforme en cauchemar !!! » Lucas, dix ans, est un expert en dressage de Pokémon et il a une super collection de créatures. Son problème, c'est qu'il a de plus en plus de mal à trouver des spécimens rares. Du coup, quand il entend qu'un Léviator a été repéré dans un parc du coin, il s'y précipite avec ses amis Samuel et Cora. Mais, sur place, le Léviator a poppé... en chair et en os ! Et il n'est pas tout seul : les Pokémon sont en train d'envahir le monde réel !
    « Vous avez aimé le jeu ? Vous allez adorer le livre ! » GameBlog.fr

  • Imaginée en 1977 et toujours en cours de conception, La Mastaba, projet pour Abu Dhabi de Christo et Jeanne-Claude sera la plus grande sculpture au monde, et la seule oeuvre monumentale permanente réalisée par ces artistes. La Mastaba, édifice ancien et familière aux gens de la région, sera constitué de 410 000 barils multicolores qui formeront une mosaïque de couleurs chatoyantes rappelant l'architecture islamique. La structure - qui doit être érigée près d'Al Gharabia, à environ 160 kilomètres au sud d'Abou Dhabi - mesurera 150 mètres de haut, 225 mètres de profondeur au niveau des murs inclinés à 60 degrés et 300 mètres de large au niveau des murs verticaux. La couleur et l'emplacement des barils en acier de 55 gallons ont été choisis par Christo et Jeanne-Claude en 1979, l'année où les deux artistes se sont rendus aux Émirats pour la première fois. Ils y sont retourné bien des fois depuis, établissant une amitié durable avec la population d'Abou Dhabi, mais leur projet n'est devenu techniquement réalisable que récemment.

    En 2007 et 2008, Christo et Jeanne-Claude ont embauché des professeurs d'ingénierie enseignant dans quatre universités différentes du monde afin qu'il leur présentent des études de faisabilité structurelles. Les ingénieurs d'un cabinet privé ont ensuite comparé les différentes propositions de leurs collègues universitaires, et choisi le projet de l'université japonaise d'Hosei, qui préconise d'assembler toute l'infrastructure et les rangées de barils à plat au sol. Dix tours d'élévation hisseront ensuite les parois ainsi assemblées jusqu'à leur position définitive, au moyen de rails. L'opération devrait prendre trois ou quatre jours. Une fois achevé, le Mastaba sera non seulement la réalisation la plus imposante des deux artistes, mais aussi une de plus créations les plus grandes de l'histoire de l'humanité.

  • Ce numéro spécial de la revue de Cahiers d'Art en hommage à Christo (1935-2020) accompagne l'exposition «Christo - Show Cases, Show Windows and Store Fronts - 1963-1966» présentée à la galerie Cahiers d'Art en parallèle de l'exposition «Christo et Jeanne-Claude: Paris!»,a actuellement visible au Centre Pompidou. Pour ce numéro spécial l'artiste a sélectionné des oeuvres inédites ou pratiquement jamais montrées, notamment ses énigmatiques Show Cases, ses oeuvres autour de l'architecture et ses Wrapped Trees. Christo a en outre généreusement accept é d'ouvrir les portes de son atelier de New York, 48 Howard Street.
    La revue contient de très beaux textes de Matthias Koddenberg, Ingrid D. Rowland, Lorenza Giovanelli et Bernard Blistène, ainsi que la toute dernière interview donnée par l'artiste à Hans Ulrich Obrist et Staffan Ahrenberg, le 22 mai 2020, soit neuf jour avant sa disparition. Christo a également créé la bouleversante couverture de la revue.

  • Brzl 21.17

    Christo Datso

    Les sept textes qui suivent ont été édités à partir de manuscrits d'un ensemble portant la mention « BRZL 21.17 », sans nom d'auteur. Ils ont été découverts parmi des centaines d'autres fragments, articles de presse, cartes, dessins, carnets, bien conservés à l'abri de l'humidité et des insectes nuisibles, dans des coffres métalliques entreposés au dernier étage d'une tour abandonnée de la cité de Néo-Bruocsella. Cette découverte exceptionnelle est en cours d'inventaire et le travail de déchiffrement sera long et laborieux.
    Lecteur, sois indulgent pour le travail ingrat des bibliothécaires qui font ce qu'ils peuvent pour reconstituer le passé à partir de traces fragmentaires. Tu sais dans quel état de confusion lamentable se trouvaient l'immense majorité des archives de l'ancien monde, en réalité il n'en restait presque plus rien car nos ancêtres avaient sacrifié à la religion du tout numérique et les vrais livres ont peu à peu disparu des bibliothèques privées et publiques. On doit à la prescience de quelques anciens de nous avoir laissé en héritage parmi les ruines, des témoignages de la langue et de la pensée des mondes disparus. Nous n'aurons jamais assez de larmes pour pleurer l'anéantissement de la littérature, de la philosophie, de l'histoire et des sciences dans l'effondrement du monde antique. Tous les textes que nous publions étaient rédigés en francien classique, sauf l'un en vieil anglais. Nous avons maintenu les archaïsmes et les autres particularités du langage mais n'avons pas été en mesure d'en saisir toutes les obscurités. Un petit appareil de notes critique complète modestement ce travail que nous livrons au public.
    Cette plaquette est éditée chez maelstrÖm à Glastonbury en 24.17. Qu'il en soit remercié.
    Nous avons toutes raisons de penser que la numérotation des cycles, à l'époque où ces manuscrits ont été rédigés, était la même que celle que nous utilisons aujourd'hui.
    Lecteur, tu tiens entre les mains un des rares témoignages des temps révolus. Prends soin de toi et que Mère te garde en sa douceur.

  • Quelle est la place du logement à l'ère du développement durable et comment se traduit-elle concrètement dans le cadre d'une opération à Paris dans un quartier du 13e arrondissement ? Telle est la question que Pose A.
    Christo-Foroux, dont la démarche environnementale dans l'architecture est un formidable vecteur de créativité et de solidarité, loin des effets de mode ou des processus normatifs.

  • Presse en ligne, téléchargement de musique, vidéo mobile, blogs, wikis, réseaux sociaux, communication électronique, annonces interactives : alors même que l'édition en ligne fait régulièrement la une des médias, aucun ouvrage n'avait tenté d'analyser ce métier qui bouleverse les médias, les télécommunications et les technologies.
    Qu'est ce que l'édition en ligne ? quels en sont les ressorts économiques ? quelles responsabilités dans un cadre réglementaire mouvant ? comment s'organiser ? quels sont les facteurs de succès dans cette industrie ? a travers leurs expériences concrètes, les auteurs font partager leur savoir-faire dans ce premier ouvrage de référence.

  • Ce n'est pas sans émotion que le 2 décembre 2009, le porte-hélicoptères Jeanne d'Arc quittait la rade de Brest pour sa dernière campagne. En cinquante ans, ce navire-école des officiers de la Marine nationale est devenu pour tous ceux qui ont navigué à son bord et dont il a rythmé les saisons, de départs en retours, un symbole de la mer et de la Marine. Navire de guerre prestigieux mais aussi ambassadrice de la France autour du monde, la Jeanne a reçu à son bord des chefs d'états étrangers, participé à nombre de missions humanitaires et secouru des bateaux en détresse. Elle est devenue, au fil des années et des missions, un symbole du patrimoine maritime national.

    C'est à revivre cette aventure de cinquante ans, faite de petits et grands événements, de mer calme et de terribles tempêtes, de longues navigations et d'escales exotiques, que nous invite l'auteur. Ayant lui-même participé à de nombreuses campagnes, il a rassemblé des documents, souvenirs, témoignages et photographies sur la vie à bord de ce navire mythique, afin de garder vivant le souvenir de cette destinée maritime exceptionnelle.

empty