Clive Lamming

  • Une formidable épopée des gares de France qui font aujourd'hui partie de notre patrimoine industriel.  Des plus belles aux plus insolites, nombreuses sont ces gares qui figurent dans ce livre et dont l'histoire montre à quel point elles ont joué un rôle incontournable dans l'aventure ferroviaire du pays.
    Ce n'est pas seulement l'approche architecturale des bâtiments que met en lumière Clive Lamming, grand spécialiste international du ferroviaire, c'est également le rôle que les gares ont joué au sein des villes et dans l'histoire de France.
    Les débuts du ferroviaire et la construction des premières gares, ce qu'elles sont, ce qu'elles font, l'histoire de leur architecture, d'hier à aujourd'hui... sont autant de thèmes abordés dans l'ouvrage.
    Très largement illustré par l'importante iconographie de Clive Lamming et les fonds photographiques de la SNCF, cet ouvrage s'inscrit déjà comme une référence dans le paysage des publications ferroviaires.

  • Dans l'imaginaire collectif, le pompier apparaît souvent en pleine action : luttant contre les flammes, escaladant la grande échelle, secourant les plus faibles... Mais ce métier possède bien des facettes ainsi qu'une grande histoire !

    L'incendie de Notre-Dame de Paris survenu les 15 et 16 avril 2019 nous rappelle combien la détermination des pompiers fut cruciale... Plus de 15 longues heures d'intervention ont finalement réussi à venir à bout des flammes dévorant impitoyablement cette part de notre histoire.La présence des sapeurs-pompiers nous semble indispensable et, pourtant, nous ne sommes pas si loin de l'époque où les habitants devaient former des chaînes humaines pour acheminer l'eau jusqu'au brasier, luttant avec acharnement pour endiguer la propagation de l'incendie dans les villes et, cela, des jours durant. Pour cette raison, la création du corps des pompiers a véritablement marqué notre histoire. Que cela soit dans les métropoles ou les campagnes, ils veillent à la sécurité de tous les citoyens et portent assistance à ceux qui en ont besoin. Avec le temps, le métier de sapeur-pompier a évolué et ne se limite plus aux incendies. Leur champ d'action s'est étendu : la violence urbaine, les risques chimiques ou électriques, les accidents routiers et de la vie quotidienne, etc. Aujourd'hui, il suffit de composer le 18 ou le 112 pour qu'une escouade d'hommes et de femmes vienne apporter leur aide. Du coeur et du dévouement, là est la clé de leur vocation.

  • Paris autobus insolite

    Clive Lamming

    L'histoire des autobus parisiens remonte à 1828, quand leurs ancêtres sont apparus sous le nom d'omnibus. Ce sont alors des chevaux qui les tirent. À la Belle Époque, la caisse est posée sur un châssis de camion, donnant naissance à l'omnibus-automobile.
    Avec les années, celui-ci prend le nom d'autobus. De l'omnibus à l'autobus, les métiers changent : au xixe siècle, près de dix mille chevaux assurent, le jour, les transports urbains parisiens, et dorment, la nuit, dans des écuries à étages.
    Autour d'eux s'activent des cohortes de palefreniers, de cochers, de postillons. La motorisation les condamnera, et les différents constructeurs regorgeront d'inventivité pour créer des véhicules perfectionnés et adaptés aux contraintes de la circulation en ville.
    Ce guide, édité en partenariat avec la Ratp, est illustré de près de 200 photographies et documents anciens qui présentent, fiches techniques à l'appui, les différents modèles et les évolutions du réseau francilien.

  • Métro insolite

    Clive Lamming

    Où se trouvent les «stations fantômes» jamais ouvertes au public ? À quels projets de métro vraiment loufoques les Parisiens ont-ils échappé ? Au détour de quel couloir s'émerveille-t-on devant les superbes faïences du Nord-Sud ?
    Pourquoi certaines stations ont-elles perdu leur nom de baptême ? Que signifient les mystérieux signaux des rames et des tunnels ?
    Le métro parisien recèle de nombreux trésors insoupçonnés qui nous en disent autant sur l'histoire des techniques ferroviaires que sur celle de la capitale. Mais, pour les amateurs de découvertes insolites, la mélodie des sous-sols est avant tout une invitation au voyage. En voiture !

  • De nos rêves d'enfant à notre conscience d'adulte, ces hommes aux casques rutilants et au courage légendaire sont aujourd'hui les vrais super-héros de notre vie quotidienne !

    Il est si facile, aujourd'hui, de décrocher son téléphone ou de prendre son portable pour composer le numéro des sapeurs-pompiers et, en quelques minutes à peine comme c'est le cas dans les grandes villes, de voir s'installer, dans la rue, toute une armée de pompiers et de véhicules de secours, tous aussi rapides et efficaces les uns que les autres.Cela semble aujourd'hui tellement évident que c'en est presque un dû, et l'on est certainement loin, bien loin, de penser à ces longs siècles du passé où les habitants accouraient avec des seaux et faisaient une humble et dérisoire chaîne humaine quand, par bonheur, il y avait un peu d'eau à proximité. Dans d'immenses villes où les maisons sont en bois, pressées les unes contre les autres le long de rues étroites et tortueuses, le moindre incendie pouvait se transformer rapidement en un enfer généralisé, la ville étant totalement livrée aux flammes des jours et des jours durant.Si la lutte contre le feu reste encore la préoccupation majeure pour le grand public, les sapeurs-pompiers savent que le feu ne représente plus qu'une partie des risques. Ils luttent sur tous les fronts possibles et imaginables, depuis ceux provoqués par la violence urbaine jusqu'à ceux issus des risques chimiques ou électriques ; depuis les accidents de toutes sortes jusqu'à ceux de la circulation automobile, ou générés par l'architecture en hauteur (ascenseurs compris), ou engendrés par les grandes foules rassemblées pour de nombreuses causes. Sans oublier les feux de forêts qui ravagent chaque année de nombreux hectares de bois et de garrigue.

  • En ce XIXe siècle naissant une armée d'hommes se lève au nom d'un idéal industriel : le train à vapeur.Ils étaient 30 000 en 1851, une vingtaine d'années seulement après l'ouverture des premières lignes françaises ; ils étaient 140 000 à la fin du second Empire, 300 000 à la Belle Époque, lors de l'âge d'or du chemin de fer, pour culminer à 500 000 au début des années 1920. Décrits comme une caste, une grande famille, une corporation, une aristocratie ouvrière, les cheminots savent qu'ils participent aux travaux du siècle et ont conscience qu'ils appartiennent à un monde à part.L'histoire de ces hommes qui, à l'origine, cheminent de chantier en chantier, commence en toute logique par la construction d'une voie ferrée. Terrassiers, bûcherons, tailleurs de pierres et charpentiers sont les premiers à oeuvrer pour la mise en place du chemin de fer. Ce monde à part est parfaitement organisé, affichant ses règles et ses différences par rapport aux civils. Cette fabuleuse épopée des hommes et des femmes qui ont posé les rails, construit les engins et entretenu le réseau est racontée par la plume précise et documentée de Clive Lamming, le plus grand historien du monde ferroviaire à ce jour. Agrémentée de plus de 300 documents d'époque cette somme encyclopédique est une mine d'informations et d'anecdotes sur les hommes de la Bête Humaine.

  • Les chemins de fer sont une affaire sérieuse jalonnée pourtant d'histoires farfelues et de projets aussi fantasques que marginaux. Tout au long de cette immense aventure, entamée il y a près de deux siècles, des visionnaires ont régulièrement présenté aux directeurs des compagnies l'invention qui, précisément, manquait aux chemins de fer pour qu'ils soient enfin rapides, efficaces, gratuits, automatiques, sans vapeur, sans rails, sans locomotive, sans freins. bref, sans ce qui coûte cher et capables d'assurer le bonheur et le bien-être de l'humanité. Voici, en cinquante aventures très " déjantées " mais pourtant sérieuses, les pages les plus amusantes et les plus incroyables de l'histoire des chemins de fer.

  • L'Orient Express

    Clive Lamming

    Depuis près de cent quarante ans, Paul Morand, Agatha Christie, Sidney Lumet et tant d'autres se sont chargé d'écrire la légende de l'Orient-Express. Mais quelle est sa vraie histoire ? Clive Lamming, le grand historien des chemins de fer, retrace l'aventure de celui que l'on surnomma le "roi des trains et le train des rois" de sa genèse jusqu'à son futur en passant par toutes les difficultés de sa mise en oeuvre, son succès auprès des grands de ce monde et son évolution technique.

  • À travers plus de 400 cartes postales anciennes et de plans anciens des réseaux, Clive Lamming nous raconte, avec passion et savoir, l'histoire du chemin de fer il y a un peu plus d'un siècle. La traction, les trains, les voies et signalisations, les gares et leurs services, les installations fixes et les ouvrages d'art, les premières grèves, les accidents, les trains touristiques.
    Un état des lieux complet sur le monde ferroviaire en 1900.
    Appuyé par la collection de Clive Lamming, des collections privées et les fonds de négociantsprofessionnels de toute la France,cet ouvrage présente de nombreux documents inédits.

  • Historien de grande réputation, Clive Lamming raconte vingt-six histoires étonnantes de chemin de fer qui ont marqué l'histoire du rail sur tous les continents. Du Transsibérien au Badgdadbahn en passant par le Transsaharien, le Pan-American et des lignes locales comme la ligne Beyrouth-Damas ou celle reliant Djibouti à Addis-Abeba, c'est à chaque fois un nouveau défi technique et une aventure humaine palpitante qui nous ramènent à des projets fous où l'homme est en prise constante avec la nature. De très belles cartes anciennes soulignent l'ampleur de l'oeuvre à accomplir et les difficultés à surmonter.

  • Un beau livre richement illustré qui fait revivre dans une histoire mêlant nostalgie et gloire ces reines du rail d'un autre temps.Depuis plus de deux siècles, les locomotives à vapeur fascinent petits et grands. Écrit par le plus grand spécialiste des trains, ce livre retrace l'âge d'or de la vapeur française des années 1900 à 1950. Il nous présente les plus belles locomotives qui ont marqué le rail français : de l'Atlantic Nord née en 1900 à la 141 R, locomotive universelle par excellence de la SNCF des années 1950 en passant par la prestigieuse Pacific Chapelon Nord qui remorqua la « Flèche d'or » ou encore la Pacifique PLM du légendaire Train Bleu.

  • Né dans le brouhaha des discussions, des tergiversations, des embrouillaminis politiques, des craintes, des peurs. mais répondant à un tel besoin que, dès qu'il fut mis sur rail, le métropolitain emporta tous les suffrages et fit de Paris une capitale moderne au service de ses citoyens.
    Mais que nous a-t-il fallu pour en arriver là ?
    Son histoire déjà, qui commence dans un Paris encombré d'omnibus à chevaux, de calèches, de taxis, de voitures et qui, sa population grandissant, étouffe dans cette fin de XIXe siècle voué à l'industrie et à l'essor.
    Sa technique ensuite, des projets les plus fous et les plus utopiques aux premières études, les rues de Paris éventrées, les motrices, les inventions liées à l'électricité tout juste domestiquée, les wagons en bois précieux mais assez peu confortables, puis l'ère des motrices plus performantes.
    Les hommes enfin, ceux qui construisent cet indispensable rêve. Ceux qui font fonctionner et entretiennent ces lignes qui desservent les coins les plus reculés de la capitale, au fil des stations tout de carrelage blancs constellées et d'entrées Art nouveau signées Guimard.
    Aujourd'hui, le métro a conquis la banlieue allant chercher aux confins de la périphérie travailleurs et badauds auxquels il offre un service à jamais inégalé.
    Alors, en route, et attention à la fermeture des portes !

  • "Plongeons-nous dans cette grande époque du chemin de fer et de la carte postale photographique, ces deux grands faits sociaux et techniques étant tous deux unis par un accomplissement et une maîtrise exemplaire".
    A travers plus de 400 cartes postales anciennes et de plans anciens des réseaux, Clive Lamming nous raconte, avec passion et érudition, l'histoire du chemin de fer il y a un peu plus d'un siècle. "La création des chemins de fer va demander le recrutement d'une élite ouvrière qui devra être formée, rémunérée à la hauteur de ses responsabilités et de son travail, totalement disponible, logée et soignée, mise à l'abri des vicissitudes de la vie.
    Véritable monde à part, vivant en dehors de la société, l'univers cheminot a ses lois, ses manières d'exister, ses "gestes du métier", ses bonheurs et ses souffrances". La traction, les trains, les gares monumentales, les ouvrages d'art et les nouvelles techniques, mais aussi les premières grèves, les catastrophes naturelles et la naissance du tourisme... Un hommage unique au monde ferroviaire en 1900.

  • Savez-vous pourquoi donc les trains roulent-ils à gauche ?
    Et comment, sous le Second Empire, des ouvriers creusant à la force de leurs bras le tunnel ferroviaire de 12 km entre la France et l'Italie ont pu, sans GPS ni carte, bien que plongés dans l'obscurité, raccorder leur deux galeries avec une précision de quelque trente centimètres ?
    Comment un TGV peut-il rouler à plus de 300 km/h en utilisant une énergie vingt fois moindre que celle d'une voiture de course roulant à la même vitesse ?
    Comment René Clément, dans La Bataille du rail, chef d'oeuvre du cinéma français, a-t-il pu fi lmer à la fi n de la Seconde Guerre mondiale la spectaculaire scène du déraillement d'un train lancé à pleine vitesse ?
    Grâce à Clive Lamming, c'est sur un univers à peine imaginable de l'extérieur que le voile est levé. Vous découvrirez aussi comment s'organisait la vie à bord avant l'invention des toilettes dans les voitures, vous percerez les mystères du mythique Orient-Express, vous assisterez à une véritable dissection de locomotive à vapeur... Attendez-vous à en apprendre beaucoup sur ce condensé d'ingéniosité technique qui a révolutionné notre civilisation.
    Attention au départ !

  • Troisième volet de la grande saga des trains-jouets français, voici l'histoire des trains JEP, qui ont fait le bonheur de deux générations d'enfants au cours de la première moitié du vingtième siècle. Comme à l'accoutumée, Clive Lamming nous dévoile, dans une première partie, l'histoire complète de la firme et passe en revue les différentes gammes de trains et leurs caractéristiques techniques. La deuxième partie est consacrée à l'inventaire exhaustif de la production, sous forme de tableaux classés par catégorie de matériels et illustrés par près de 400 photos.
    Un ouvrage de référence pour tous les nostalgiques du train-jouet "à la française".

  • Compilation d'articles parus dans des magazines et hors-séries Loco-Revue aujourd'hui épuisés, cet ouvrage donne à ceux qui débutent les clés pour construire avec succès leur premier réseau à l'échelle HO, la plus courante. Un ensemble de planches à découper comprenant le bâtiment de la gare et ses annexes est inclus dans l'ouvrage.

  • Clive Lamming, auteur de plus de 30 ouvrages sur les chemins de fer grands ou petits, démystifie le "modélisme ferroviaire" et dévoile les richesses d'un des loisirs les plus créatifs qui soient. Découvrez comment des passionnés de tous âges réalisent des véritables oeuvres d'art à l'aide de techniques accessibles à tous, sans pour cela disposer d'une salle de bal et d'un compte en banque illimité. Richement illustré, ce livre a pour objectif de "donner envie" à tous ceux que le chemin de fer ne laisse pas indifférent, et qui voudraient tout simplement... jouer au train.

  • Il revenait au premier et au plus ancien groupe de presse de modélisme ferroviaire français, lr presse, de publier le premier livre consacré à l'histoire du premier et du seul grand fabricant industriel de trains miniatures en france : jouef.

  • Le temps des gares

    Clive Lamming

    Paris ne fut certes pas la première ville de France à être desservie par le train.
    Mais c'est à un titre et un destin plue remarquables qu'était appelée la capitale en devenant, avec six grandes gares, une exception mondiale. Au coeur du grand réseau ferré national, elle en a accéléré le développement tout autant qu'elle fut façonnée par lui. D'abord par ses " gares de têtes ", connues de tous, mais aussi par celles, plus discrètes, construites pour une Exposition universelle, pour la desserte locale ou le transport des marchandises.
    De dépôts en lignes disparues et en Petite Ceinture, sans parler des gares oubliées ou même jamais réalisées, la saga des transports, à l'orée du Grand Paris, ne cesse de s'écrire.

  • Promenades curieuses, lignes oubliées, stations fantômes, métros imaginaires et rames en tous genres...
    Mille curiosités techniques et architecturales attendent les passagers du métro. Ce livre riche d anecdotes dévoile à tous un monde souterrain et fascinant.
    On y découvre les métros auxquels on a échappé (aquatique, à vapeur, aérien, sans roues ...), ceux qui ont roulé (comme les célèbres rames Sprague), ceux qui roulent encore.
    Une invitation à la promenade et au rêve, entre stations fantômes et lignes oubliées.

empty