Danielle Bourdette-Gorzkowski

  • Émile Sabouraud (1900-1996), «peintre et écrivain du bonheur» écrit Jean Bouret. Il a été cet acteur passionné et le témoin attentif de la vie qu'il célèbre avec un égal talent par la substance de la forme et de la couleur, autant que par le sens des mots dans ses écrits sur son métier de peintre qu'il revendique avec une honnêteté sans partage dans l'activité d'un esprit libre et «réfractaire» dit-il. Héritier de la tradition française, il s'attache à cultiver un art d'équilibre et de mesure, d'harmonie, aux côtés de ses amis de la Réalité Poétique. Chez ce dessinateur amoureux de la ligne, le coloriste distille un lyrisme personnel dans ses sujets où le paysage, les objets dans ses natures silencieuses et les portraits, expriment sa profonde connaissance des valeurs plastiques nées de l'intelligence dont la rigueur n'exclut pas des audaces chromatiques et interprétatives fortes du sentiment et de sa grandeur poétique. À travers un oeuvre peint et écrit d'une grande richesse, Émile Sabouraud se définit comme un homme de son temps, un honnête homme lucide, resté émerveillé et sensible aux beautés de la nature dont il nous offre le témoignage ému dans sa plénitude vivante.

empty