Dominique Vinck

  • Humanités numériques ; la culture face aux nouvelles technologies

    Dominique Vinck

    • Le cavalier bleu
    • 12 Novembre 2020

    « Il ne s'agit pas d'une révolution numérique, mais d'une civilisation numérique ». Cette phrase prononcée par Irina Bokova, directrice de l'Unesco, résume à elle seule l'importance des humanités numériques. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, celles-ci ne sont pas l'affaire de quelques geeks lettreux, mais, traitant de notre patrimoine et de nos identités, elles nous concernent tous et nous accompagnent déjà au quotidien. Dématérialisation du savoir, démocratisation de la culture, mais aussi mort du livre et création de nouvelles inégalités, les humanités numériques font débat : quel rapport voulons-nous entretenir avec notre passé et les autres communautés ? Quelles limites fixer à la collecte et à l'exploitation des données ? Comment réguler les usages délictueux ?
    Au travers d'une analyse précise et d'exemples concrets, Dominique Vinck montre que les humanités numériques vont bien au-delà de la diffusion de l'informatique. Elles sont un défi posé à notre société pour la nouvelle humanité que nous voulons construire.

  • Faire sans, faire avec moins

    Frédéric Goulet

    • Presses de l'ecole des mines
    • 10 Février 2022

    Usage réduit d'antibiotiques, ville sans voiture, agriculture sans pesticide, basse consommation énergétique, menus sans viande, etc. Cette liste, allongeable à souhait, amène à un constat sans appel. Les réponses aux défis qui traversent nos sociétés passent de plus en plus par la réduction, voire le retrait de certaines substances, technologies ou artefacts qui sont au coeur de nos modes de vie et de production. Faire sans, faire avec moins, sont ainsi devenus des horizons pour l'innovation. Quels sont les processus à l'oeuvre ? En quoi les mécanismes et les propriétés de ces innovations sont-ils différents de ceux connus jusqu'alors ? En quoi ces innovations questionnent-elles les outils conceptuels des sciences sociales, notamment dans le domaine des science and technology studies ? Cet ouvrage collectif apporte des réponses à ces questions, à partir de réflexions théoriques et de travaux empiriques portant sur des secteurs aussi variés que l'agriculture, l'alimentation, la santé, la religion, l'énergie, les marchés ou le numérique. Il ouvre de nouvelles perspectives pour enrichir la compréhension des processus d'innovation et les transformations des sociétés contemporaines.

  • Nanotechnologies : entre fantasme et réalité

    Dominique Vinck

    • Le cavalier bleu
    • 9 Mars 2017

    Les nanotechnologies sont des technologies de pointe très récentes qui pourtant nous accompagnent déjà au quotidien (cosmétique, vêtements, automobile, médecine, etc.). En quelques décennies, elles sont devenues un enjeu mondial dans lequel sont impliqués non seulement chercheurs, industriels et Etats, mais aussi les citoyens que nous sommes.
    Les nanotechnologies ne sont en effet pas uniquement une affaire de physique ou de chimie, elles sont un défi posé à la société quant à la manière de réussir leur inscription sociétale.
    C'est l'objet de cet ouvrage que d'essayer de comprendre ceux qui font des nanotechnologies, pourquoi ils le font, quelles sont celles qui sont déjà commercialisées et celles qui relèvent pour le moment de l'exploration et de l'imagination.
    Car, en fonction de ce que nous ferons de ces nanotechnologies, l'humanité prendra des tours bien différents.

  • Ce livre se penche sur le travail invisible, sur la face cachée de l'événement spectaculaire qu'est la Fête des Vignerons, qui ne se produit qu'une fois par génération.
    Alors que l'attention du public, des médias et du monde de la recherche porte principalement sur la partie visible du spectacle, sa charge symbolique et la part de créativité artistique qu'il exhibe, il s'agit ici de s'intéresser aux travailleuses et aux travailleurs de l'ombre - professionnel·le·s et bénévoles - et aux défis auxquels ils et elles se confrontent pour que le spectacle soit pure fête, art et tradition. Leur travail est considérable, suppose compétence et engagement de leur part, mais aussi créativité et innovation. Il se réduit rarement à de la pure et simple exécution?; au contraire, il demande des compétences, de la débrouille, et même parfois du génie, tout en gardant bien l'esprit de la fête et sa singularité pour façonner l'infrastructure qui convient.
    L'ouvrage enquête sur les arcanes du spectacle en portant l'attention au travail d'organisation et de façonnage des infrastructures.

    Dominique Vinck est professeur à la Faculté des sciences sociales et politiques de l'Université de Lausanne. Il est spécialiste des sciences et des techniques.

  • Les nanotechnologies

    Dominique Vinck

    • Le cavalier bleu
    • 19 Février 2009

    Les nanotechnologies sont les technologies de l'infiniment petit - C'est un jeu de construction avec les atomes - Les nanotechnologies, c'est l'affaire de quelques savants fous - C'est une nouvelle révolution industrielle - Les nanotechnologies sont détournées à des fins militaires - Les nanotechnologies menacent nos libertés - Si on ne s'y met pas, ce sont les Chinois et les Indiens qui vont nous damer le pion !

  • Ingénieur aujourd'hui

    ,

    • Presses polytechniques et universitaires romandes
    • 21 Mai 2015

    Que sont devenus les ingénieurs depuis l'époque héroïque de Thomas Edison, Gustave Eiffel ou Rudolf Diesel ? Moins visibles, leurs travaux ont-ils été dévalorisés socialement, comme la connotation parfois péjorative du terme "technique" peut le faire penser ? Ou bien leur diversification témoigne-t-elle d'un renouveau ?
    Si beaucoup sont toujours en lien avec l'industrie et avec l'Etat, leurs technologies sont plus étroitement liées à la recherche scientifique fondamentale et dépendent de connaissances sophistiquées (chimie, microélectronique, biotechnologie, télécommunications, nanotechnologie, etc.). Ils sont confrontés à la montée en puissance de l'entreprise privée et de nouvelles nations sur un plan mondial, ce qui pose des problèmes sociaux divers, à la fois éthiques, de développement et de management. Ils forment une catégorie toujours attractive. Leurs formations se sont développées et prolifèrent dans le monde entier mais si la population ingénieure s'est massifiée, elle s'est aussi différentiée socialement.
    Ce sont tous ces aspects que cet ouvrage se donne pour tâche d'approfondir pour esquisser à grands traits le portrait de l'ingénieur d'aujourd'hui. Il vise à donner une image pluraliste de l'activité d'ingénierie, composée de diverses facettes, mais aussi structurée de tendances lourdes.

empty