Langue française

  • En 1791, l'exposition officielle réservée aux seuls académiciens s'ouvre, par décision légale, à tous les artistes. Dès lors, le nombre de participants et d'oeuvres exposées ne cessera de croître. Afin de tenter d'enrayer cet afflux, un règlement et un jury vont être progressivement mis en place et régulièrement remodelés pour répondre aux voeux des artistes et aux transformations du monde de l'art. A travers l'évolution de ces Salons officiels, puis des diverses sécessions, une nouvelle lecture de l'évolution de l'art au XIXe siècle est désormais possible. Grâce à un texte extrêmement complet d'un spécialiste de cette période et grâce à une riche iconographie, les relations qu'entretinrent l'art, les artistes et l'administration des expositions deviennent enfin sensibles. Une histoire de l'art passée au crible d'une autre histoire, celle des Salons où s'est construite l'esthétique du XIXe siècle et du début du XXe siècle.

  • En 1890, Claude Monet achète la maison de Giverny pour "en faire un jardin de fleurs". Là sont nés les immenses et magnifiques Nymphéas de Monet qui racontent la magie de l'eau, de la lumière et de la couleur.
    Le jardin ouvre ses portes au public le 1er juin 1980. 7 000 visiteurs sont attendus, il en viendra 70 000 ! Les photographies de Jean-Pierre Gilson rendent hommage à ce jardin et en dévoilent des aspects méconnus, suivant le cycle des saisons. Le lecteur se laissera charmer par la diversité des espèces représentées : coquelicots, tulipes, rosiers, clématites...
    Enfin, Dominique Lobstein, à travers des lettres fictives, fait revivre l'histoire de Giverny et de tous ceux qui ont partagé la vie et l'oeuvre de Claude Monet.

empty