Somogy

  • Première monographie consacrée à Albert Marie Dagnaux (1861-1933), cet ouvrage retrace le parcours artistique d'un peintre dont l'art se situe à la croisée des chemins entre impressionnisme et naturalisme. Parisien d'origine et formé à l'École nationale des Beaux- Arts, Dagnaux sillonna la France, guidé par sa passion pour les paysages et les effets des variations atmosphériques sur ses sujets. Cet « élève de la nature », qui se situe par certains aspects dans la continuité de Corot, excellait, aux dires d'une critique unanime, à rendre le ciel, les arbres et l'eau. Après s'être inspiré des paysages maritimes bretons et normands (Erquy, Saint-Lo), alsaciens (Wittelschein), c'est finalement C'est d'ailleurs dans la vallée de la Seine, à Mantes-la-Jolie, qu'il s'installa pour s'adonner à son art, tirant une inépuisable inspiration des vues des bords de Seine. Les oeuvres de Dagnaux, qui figurent aujourd'hui dans de nombreuses collections publiques françaises, font l'objet d'une rétrospective au musée de l'Hôtel-Dieu de Mantes-la- Jolie. Elles sont regroupées pour offrir Albert Dagnaux au lecteur un panorama inédit sur le parcours de l'artiste.

  • Le musée du Havre est l'un des grands bénéficiaires de la politique des envois de l'Etat dans les musées de province au XIXe siècle.
    Des scènes historiques ou mythologiques, des nus ou des paysages, ainsi que des copies de maîtres sont régulièrement envoyés par l'Etat après leur exposition au Salon, les dépôts venant constituer un mode d'enrichissement des collections privilégié. Les célèbres collections Campana et La Caze, léguées à l'Etat en 1863 et 1869, ont permis de faire entrer au musée du Havre des oeuvres qui comptent parmi ses chefs-d'oeuvre des écoles anciennes.

  • Associé au mouvement troubadour dans sa jeunesse, Claudius Jacquand ne se départit jamais d'une sensibilité particulière au genre historique.
    À la fin de sa carrière, il expose au Salon de 1870 Les Derniers Moments de Christophe Colomb. L'oeuvre donne une représentation théâtrale de l'homme des Amériques, sujet très en vogue dans la seconde moitié du XIXe siècle. Ce genre historique, peu représenté dans les collections du musée du Havre et parfaitement contemporain de la conquête de liberté des impressionnistes, reflète les tensions qui traversent la scène artistique de l'époque.

empty