Emmanuel Henry

  • La stratégie du non-problème ou comment éviter que la politique s'en mêle

    Emmanuel Henry

    • Presses de sciences po
    • 16 Septembre 2021

    Comment comprendre que certains problèmes comme la pollution des sols ou l'apparition de cancers professionnels restent durablement invisibles ? Pourquoi les décideurs publics ne les prennent-ils pas en charge avant qu'un énorme scandale ne rende incontournable d'y apporter des réponses politiques ?
    Le sociologue Emmanuel Henry, s'appuyant sur plusieurs affaires, montre que les lobbyistes de l'industrie déploient de véritables stratégies pour extraire du débat public les sujets qui seraient les plus préjudiciables à leur activité. Il s'agit de produire de façon consciente et systématique de l'ignorance.

  • Cent ans de sous-reconnaissance des maladies professionnelles

    Catherine Cavalin

    • Presses de l'ecole des mines
    • 21 Janvier 2021

    La sous-reconnaissance des maladies liées au travail constitue aujourd'hui, en France comme dans d'autres pays industrialisés, un fait social massif. Qu'il s'agisse de cancers provoqués par l'exposition à des produits toxiques, de troubles musculo-squelettiques induits par des postures répétitives ou par le port de charges lourdes, ou d'atteintes psychologiques associées à certains modes de management, les effets du travail sur la santé restent un problème insuffisamment pris en charge par les pouvoirs publics. Les dispositifs devant assurer leur reconnaissance et leur indemnisation ne fonctionnent pas de façon satisfaisante, rendant en grande partie invisibles les origines professionnelles de nombreuses maladies et décès.

    Cette situation n'est pas nouvelle. Elle perdure depuis le début du XXe siècle malgré l'adoption, dans plusieurs pays occidentaux, de législations permettant d'indemniser les pathologies engendrées par les conditions de travail. Remarquablement résistantes à l'épreuve du temps, ces lois fondatrices structurent en effet toujours aujourd'hui le soubassement légal et épistémique de la reconnaissance des maladies professionnelles, continuant à s'avérer incapables de réparer correctement les maux du travail.

    Cet ouvrage rassemble des contributions d'historiens et de sociologues qui étudient les raisons de cette inertie, et donnent à voir les causes de la sous-reconnaissance chronique des maladies professionnelles, depuis les débats fondateurs jusqu'aux controverses contemporaines sur les dégâts que le travail peut induire pour la santé physique et mentale. Ces recherches ouvrent des pistes de réflexion pour revoir les modalités de la réparation de ces dégâts, et sortir de l'impasse que ceux-ci, depuis plus d'un siècle, occasionnent pour la justice sociale dans nos sociétés.

  • À l'exception du scandale de l'amiante qui a connu un sort spécifique, les politiques de santé au travail constituent un cas édifiant dépolitisation des problèmes.

    À travers ces dispositifs, le sujet de la santé au travail s'est durablement extrait du débat public. Il est aujourd'hui géré sur un mode « technique et expert », entre spécialistes. Ces politiques sont un modèle de rêve pour tout gestionnaire confronté à un problème délicat : rendre gouvernable et totalement accepté socialement un problème n'allant pas du tout de soi. On pourrait à juste titre s'étonner que l'activité économique génère plusieurs milliers de malades et de morts chaque année et que ces malades et ces morts ne suscitent qu'un très faible intérêt et/ou débat public. Or, c'est effectivement ce qui se passe. Résoudre cette énigme nécessite d'analyser les dispositifs publics de prise en charge de la santé au travail.

  • Aujourd'hui, tous s'accordent à définir l'amiante comme un scandale de santé publique. Pourtant, un regard rétrospectif montre que dix ou quinze ans auparavant les mêmes acteurs s'accommodaient assez bien d'un problème perçu comme relevant du domaine professionnel. Cet ouvrage montre que c'est lorsque le risque lié à l'amiante a été redéfini comme un risque environnemental menaçant l'ensemble de la population que l'intérêt à son égard a pu être élargi.

  • Les politiques de l'ignorance

    ,

    • Puf
    • 16 Mars 2022

    L'ignorance est au coeur de nombreux débats médiatiques et scientifiques. Du changement climatique aux risques sanitaires et environnementaux, en passant évidemment par la crise du Covid, elle irrigue les discussions autour du conspirationnisme, des fake news ou de la postvérité.

    Alors que cette question de l'ignorance a particulièrement été abordée sous l'angle des stratégies de dissimulation mises en oeuvre par les industriels du tabac ou du pétrole, cet ouvrage explore ses dimensions politiques. C'est une analyse systémique de l'ignorance (non plus entendue comme une donnée individuelle) qui est proposée ici et qui met au jour son rôle dans la production des inégalités de genre ou ethnoraciales. Cet ouvrage montre que de la naturalisation de l'ignorance découle une légitimation de l'inaction publique à y remédier.

  • Les scandales sanitaires qui ont secoué la France et les pays occidentaux au cours des dernières décennies ont mené à la création d'agences chargées d'évaluer les risques en matière de santé publique et d'environnement, tandis que les injonctions à une expertise toujours plus indépendante, transparente, objective et scientifique se sont multipliées.

    Pourtant, les pratiques restent souvent éloignées de ces impératifs. Compromis toujours « impur » entre science et politique, l'expertise résulte largement de luttes se jouant bien en amont, autour de la production de connaissances, qui mobilise une multitude d'intervenants : chercheurs, agents administratifs, collectifs de victimes, industriels, lobbyistes, journalistes, lanceurs d'alerte, etc.

    À destination des praticiens, étudiants et enseignants, ce premier dictionnaire consacré à l'expertise sanitaire en décrit les usages, notions et concepts en quelque 40 notices. S'appuyant sur les recherches les plus récentes, il rend compte à la fois des contextes institutionnels dans lesquels l'expertise s'inscrit et des acteurs qui y participent ou en subissent les conséquences.

  • Frappant trois cents millions de personnes à travers le monde, première cause de mortalité chez les 15-29 ans, la dépression s'impose comme un véritable enjeu de santé publique. Comment combattre ce fléau ? Cet ouvrage s'intéresse ainsi à la prescription d'un agoniste dopaminergique, le pramipexole, couramment utilisé dans le traitement de la maladie de Parkinson, cette fois dans le cadre de dépression ou de troubles bipolaires. Neuropsychiatre et psychiatre, les auteurs choisissent ici d'illustrer le cadre d'utilisation, la posologie, l'efficacité et les effets secondaires du produit en livrant le témoignage de deux patients et en relatant onze consultations. Objective et pertinente - les propos restent prudents quant à la prescription du produit, le réservant en cas d'inefficacité ou d'intolérance aux traitements habituels des dépressions -, l'étude devrait intéresser non seulement le grand public - elle est accessible et concrète -, mais également les médecins qui y trouveront une piste de travail innovante.

  • Marais noirs, carnets de reportage dans le delta du Niger

    , ,

    • La boite a bulles
    • 4 Septembre 2014

    En décembre 2013, Emmanuel Prost et Vincent Henry se sont rendus dans le sud du Nigéria - principalement dans les zones de Port Harcourt et Lagos - dans le but d'effectuer un reportage sur trois cas d'urgence portés par Amnesty International :
    - la pollution de la baie de Bodo (pays Ogoni) ;
    - les évictions forcées de Port Harcourt ;
    - les évictions forcées de Lagos.
    Avec la complicité de différentes ONG présentes sur place, ils se sont rendus sur les différents sites en question et ont rencontré de nombreuses personnes impactées par ces drames.
    La zone est réputée peu sûre, même si Boka Haram sévit plus au Nord... Pourtant, après quelques hésitations, les deux globetrotters blancs ont décidé de délaisser les taxis officiels et de se mêler davantage à la population locale. Une immersion qui leur a permis de faire d'autres rencontres, plus inattendues et d'apprécier pleinement la culture locale.
    Dans un pays surtout connu pour ses champs de pétrole, sa corruption, la pollution, la violence, les entraves aux droits de l'Homme, Vincent et Emmanuel ont découvert et ont été conquis par la richesse humaine et culturelle, la tolérance et l'hospitalité de ceux qu'ils ont rencontrés...

  • Qu'il s'agisse de catastrophes comme Bhopal, Tchernobyl ou Fukushima, des effets délétères des polluants chimiques ou des épidémies, les risques se déploient à l'échelle du monde. Ce livre interroge les mécanismes et les enjeux de la mondialisation des risques sanitaires et environnementaux. L'analyse, fondée sur des enquêtes ou des études de cas, se déploie de la fin du XIXe siècle jusqu'à la période contemporaine. Elle suit ce processus de globalisation, de régulation des risques et l'évolution des conditions d'expertise scientifique.

    Avec le concours du SAGE et le soutien du CERMES3 et de l'IRISSO.

empty