Eric/ Freedman Abrahamson

  • Touting the benefits of disorder, chaos, and mess, a groundbreaking study explains how and why a little disorder actually makes systems more effective, citing examples from business, cooking, parenting, politics, and other fields to demonstrate that the right amount of disorder yields better solutions, uses resources more efficiently, and is more durable. Reprint. 75,000 first printing.

  • Vous êtes un adepte du « mini-foutoir » ou des « gratte-ciel de papier » ? Rassurez-vous, le désordre n'est pas une tare ! Il a même de grandes vertus : on savait qu'il était source de créativité, on apprend qu'il peut être efficace et rentable. À la maison comme en entreprise.
    Surprenant et réjouissant, ce livre dessine une typologie complète du désordre, passant des maisons où règne le plus invraisemblable capharnaüm aux laboratoires mal tenus de prix Nobel...
    Un livre qui ouvrira les yeux aux inconditionnels de l'ordre et déculpabilisera les désordonnés.

  • Un peu de désordre = beaucoup de profit(s)

    ,

    • Flammarion
    • 7 Janvier 2013

    L'ordre et l'organisation se paient parfois au prix fort. Ou, dit autrement : on peut augmenter les gains et réaliser des économies significatives en tolérant un certain niveau de désordre et de désorganisation. Ou encore : à l'heure de l'interconnexion généralisée, le désordre crée justement des connexions : organisation # efficacité. Le livre abonde d'exemples, dessinant au fil des pages une typologie complète du désordre, exact contrepoint des formes d'organisation.
    Un voyage dans le monde des entreprises, grandes et petites, et de la gestion érigée en idéal. avec quelques escales sur des terres moins attendues : une maison où règne le plus invraisemblable capharnaüm, une maternelle où le bris de jouets est inclus dans le programme, la vie parfaitement désorganisée d'Arnold Schwarzenegger, un hôpital où les malades se livrent à des pizzasparties, une symphonie jouée avec des instruments désaccordés, une paillasse de laboratoire mal tenue et un bureau en désordre qui conduisent l'un et l'autre au prix Nobel. Cet ouvrage apprendra beaucoup aux dirigeants d'entreprise comme à leurs subordonnés, il fera réfléchir les parents qu'angoisse le rangement des chambres d'enfants, il réveillera ceux qui attribuent trop souvent à leur désorganisation les échecs de leur vie personnelle.
    Car il est possible que les systèmes, les institutions et les gens modérément désorganisés se révèlent finalement plus adaptés, plus résistants, plus créatifs, et en général plus efficaces que s'ils étaient soumis à une organisation stricte.

empty