Le Bruit Du Temps

  • In our time, paru en anglais aux éditions Three Mountains Press en 1924 avec un bois gravé d'Henry Strater, n'a jamais été republié isolément, les « vignettes » qui le composent ayant été reprises par l'auteur pour servir de contrepoint aux nouvelles d'un recueil portant le même titre publié aux États-Unis l'année suivante.

    18 proses « journalistiques » : des choses vues, lues ou entendues qui témoignent de la violence « de notre temps ».

    Hemingway les définit ainsi : « Je m'essayai au métier d'écrivain en commençant par les choses les plus simples, et l'une des choses les plus simples de toutes et des plus fondamentales est la mort violente. » Edmund Wilson, dans l'influente revue The Dial, donne un compte-rendu enthousiaste de ces deux premiers livres : « Les poèmes de M. Hemingway ne sont pas particulièrement importants mais sa prose est de première classe. Il faut compter avec lui comme le seul écrivain américain - à une exception près, M. Sherwood Anderson - qui a senti le génie des Trois Vies de Gertrude Stein et qui en a subi l'influence. [...] Ses esquisses de corrida ont l'acuité sèche et élégante des lithographies de Goya sur le même thème. [...] je suis enclin à penser que son petit livre a plus de dignité artistique que quoi que ce soit d'autre qui ait jamais été écrit sur la période de la guerre par un Américain. »

empty