Lienart

  • Après des débuts dans le sillage de l'expressionnisme sombre de son maître Vladimir Velickovic, Stéphane Guénier (né en 1970) a opéré un premier tournant dans ses oeuvres, se libérant de la figure et poussant même, dans ses dessins, la défiguration jusqu'à la tâche fulgurante, le jaillissement du trait, l'éclatement quasiment pur de la couleur. Le travail de collage et de découpage du papier ajoute encore à la complexité des espaces et des sensations. Celles-ci sont fortes, viscérales, mouvementées. Stéphane Guénier mêle ainsi peinture et encre de Chine pour traduire son obscur rapport à la figure humaine. Ses oeuvres, très expressives, conservent les traces d'une gestuelle sensible et violente. Cet ouvrage rassemble ainsi une centaine de ses dessins récents.

empty