Fabien Conord

  • En octobre 1870, en pleine guerre franco-allemande, la capitulation de Bazaine à Metz et la perspective de la défaite française suscitent de vives réactions populaires. Elles expliquent la naissance de deux insurrections décidées à en découdre avec l'ennemi, à Dijon les 29 et 30 octobre 1870, à Paris le 31 octobre. Le profil des acteurs et le déroulement de l'insurrection sont restitués. Les motivations et références des insurgés, largement inspirés par l'histoire de la Révolution française et des volontaires de 1792, sont ensuite interrogées. Le livre s'intéresse enfin aux répliques et rebonds qui suivent ces insurrections. La Commune de Paris apparaît ainsi largement l'héritière de ce premier mouvement, qui inspire encore des craintes suffisantes aux conservateurs pour empêcher l'érection d'un monument jugé trop révolutionnaire à Dijon en 1875. Cet ouvrage est donc attentif à l'événement mais aussi à sa mémoire et à ses interprétations.

  • Défaite de Sedan, siège meurtrier de Paris, perte de l'Alsace-Lorraine : le conflit de 1870-1871, « année terrible » selon Victor Hugo, fut un traumatisme pour toute une génération d'hommes politiques. Au premier chef, les 107 députés, parmi lesquels Gambetta, Clémenceau, Carnot, qui refusèrent le 1er mars 1871 de voter l'amputation d'une partie du territoire français. Cet abandon pesa lourdement dans leurs choix politiques futurs et leur désir de revanche contre l'Allemagne. Avec le goût amer d'une victoire à la Pyrrhus, la Première Guerre mondiale et ses 10 millions de morts leur donnèrent raison.
    Une étude inédite sur l'évolution de la gauche française à l'épreuve du nationalisme : quand les questionnements surgis il y a cent cinquante ans éclairent nos problématiques contemporaines.

  • Ce livre est le premier sur les rapports entre gauche non communiste et la modernisation des campagnes. Cette période est caractérisée par de profondes transformations du monde agricole et par la diminution de la population française dans les campagnes. La gauche non communiste - SFIO, Parti Radical-socialiste, PSA, PSU, Divers gauche et FGDS - qui tient des présidences de Conseils généraux et participe à des gouvernements sous la IVe République est embarrassée par la modernisation des campagnes qui a des effets sur son électorat. Le contraste entre l'idéologie de la gauche non communiste et la réalité du monde rural provoque une série de « rendez-vous manqués » qui permettent au gaullisme d'incarner la modernité tandis que la gauche non communiste tient le rôle de garante de la tradition.
    La richesse de l'ouvrage tient à son analyse multiscalaire et à la variété des sources exploitées qui recréent un panorama précis et complexe des relations entre monde rural et partis de gauche. L'auteur ne s'en tient pas là et invite le lecteur à une véritable réflexion sur l'évolution de la société des Trente Glorieuses.

  • Ce volume s'appuie sur le dépouillement d'archives publiques et privées, nationales et locales, qui permettent à travers les élections sénatoriales une plongée dans la politique française à diverses échelles, depuis le conseil municipal d'un petit village à l'enceinte du Parlement. Il se compose tout d'abord d'un suivi longitudinal des élections sénatoriales de 1875 à nos jours puis envisage les « pratiques politiques de l'entre soi » que suscitent ces élections au suffrage indirect où même les électeurs sont quasiment tous des élus.

    Avec le soutien du CHEC et de l'IUF.

  • Manuel pour introduire l'histoire européenne des gauches de l'Europe centrale et orientale, croiser les historiographies du communisme, du socialisme et des gauches non marxistes pour expliquer le rapport de la gauche au libéralisme et à la religion.

  • Cette synthèse sur l'histoire du Monde de 1870 à nos jours destinée à un public d'étudiants de niveau licence propose un ouvrage de référence sur le sujet qui soit un véritable instrument de travail, combinant un récit ordonné et problématisé et des outils tels que chronologie, bibliographie commentée, exercices corrigés (dissertations et commentaires de documents) en y intégrant les apports les plus récents de l'historiographie..
    Par sa structure didactique et son style abordable, ce manuel répond aux besoins des étudiants entamant leurs études d'histoire contemporaine. Le découpage de l'ouvrage en cinq parties distinctes reprenant les grands enjeux de la période et de toutes les problématiques liées à l'histoire du monde, le tout agrémenté de cartes, de zooms, d'histoire comparée, de rappels en marge, forme un ensemble clair et cohérent.
    Les auteurs font également le point sur l'état actuel des connaissances et présentent les débats historiographiques actuels dans la partie cours. Chaque chapitre propose une sélection de titres essentiels, des dates et faits "à retenir". Un cahier de cartes en quadrichromie, un dossier méthodologique, une bibliographie générale, une chronologie générale ainsi qu'un index complètent ce manuel.

empty