Florence At

  • Des ateliers pratiques et stimulants pour obtenir des images de nuit originales et créatives !

    La photographie de nuit est un véritable défi pour le photographe. Si elle nécessite une grande exigence technique, les résultats spectaculaires récompensent pleinement ses efforts. Florence At vous entraîne dans cet ouvrage à la découverte d'une douzaine d'ateliers qui vous permettront d'améliorer votre pratique et vous ouvriront de nouvelles voies créatives.

    Les photographes de tous niveaux trouveront, grâce aux ateliers de cette collection, de précieux outils pour :
    - aiguiser leur regard au travers d'analyses qui sensibilisent aux enjeux techniques et esthétiques d'une situation.
    - parfaire leur technique grâce à des pas-à-pas concrets.
    - développer leur créativité grâce à la mise en pratique du thème de l'atelier à travers différentes variantes.

  • Les compacts numériques sont des appareils pratiques et efficaces qui permettent de réaliser de superbes photographies ! Pourtant, bien souvent, le photographe pourrait en avoir une bien meilleure utilisation.
    Cet ouvrage unique regorge de conseils techniques et artistiques adaptés à tous types d'appareils photo compacts. Organisé au travers de fiches claires et visuelles, il propose une approche facile, ludique, permettant d'exploiter au mieux la technologie numérique. Le photographe, en particulier débutant, pourra ainsi réussir «à tous les coups» ses photos et obtenir des images nettes, bien exposées, bien cadrées, également créatives et artistiques.
    Y sont expliqués : Les fonctions de l'appareil, sans jargon, afin de se familiariser rapidement avec de nouveaux termes (balance des blancs, format des images, autofocus, etc.). Les modes avancés de priorité diaphragme ou vitesse de boîtiers compacts plus performants. Les situations courantes auxquelles est confronté le photographe amateur pendant les prises de vues et les moyens simples à mettre en oeuvre dans chaque situation.
    La photographie de mouvement, de portrait, de nuit, d'architecture, de paysage, d'animaux, ainsi que des aspects moins classiques tels que la macrophotographie, la photo sous-marine, de studio ou panoramique. La partie informatique : classement et retouche des images. L'approche est élémentaire pour s'adapter au plus grand nombre, et permet d'aller jusqu'à la finalisation par l'impression de tirages, de livres photographiques, ou de diffusion sur les réseaux sociaux.
    En annexe, des informations plus administratives, telles que les autorisations de prise de vue ou les droits d'auteurs. Plus un mot, osez sortir votre compact !

  • Que l'on soit amateur ou professionnel, photographier un mariage est une responsabilité qui ne peut être prise à la légère. C'est même un véritable challenge, d'autant que les mariés s'attendent à un résultat à la hauteur de leur engagement. Or ce genre photographique, délicat à maîtriser et exigeant aussi bien techniquement que physiquement, n'offre pas de seconde chance et le photographe se doit de capturer chaque moment clé sans faillir.

    Ce guide vous aidera à réussir vos photos le jour J. Il évoque le matériel à emporter et rappelle les réglages de base et avancés de l'appareil. Plusieurs chapitres sont ensuite consacrés au déroulement de la journée et aux différents moments à photographier : les coulisses de la préparation des mariés, les photographies de groupe, posées ou sur le vif, la cérémonie.

    L'auteur, Florence At, accompagnée de photographes spécialistes du mariage, vous délivre des conseils judicieux et partage les pistes créatives à explorer afin de réaliser des clichés originaux et modernes. Enfin, une dernière partie traite de la postproduction - classement des images, retouches et réalisation d'un album photo - étape incontournable pour sublimer vos photos et offrir aux mariés un souvenir parfait de ce beau jour.

  • Apprenez à faire des photos de qualité avec votre compact !

    Pratique et efficace, l'appareil numérique est toujours à portée de clic. Bien souvent pourtant nous n'en exploitons pas le potentiel alors qu'il suffit de quelques connaissances pour obtenir des résultats remarquables.

    Grâce à des fiches claires et magnifiquement illustrées, ce guide propose une approche ludique et pratique pour vous permettre d'exploiter votre compact, quel qu'il soit. Sans jargon technique, Florence At détaillera les connaissances nécessaires à la maîtrise des différentes fonctions de votre appareil, comme la balance des blancs ou le format des images.

    Vous apprendrez ensuite à composer une image, placer les éléments au bon endroit ou encore choisir les cadrages les plus judicieux pour votre sujet, et ce en fonction du type de situations auxquelles vous serez confronté : le portrait, la photo de nuit, de voyage ou d'architecture. Une dernière partie, axée sur l'outil informatique, vous aidera à aborder facilement le classement ou encore la retouche de vos images.


    Quel que soit votre niveau, vous saurez, grâce à ces conseils, obtenir des images nettes, bien exposées, bien cadrées et créatives. Mais vous apprendrez surtout à vous jouer de la technique pour pouvoir enfin véritablement vous amuser et réussir vos images à tous les coups.

  • « La première fois que j'ai entendu parler de Thomassin, c'était par une directrice de casting avec qui il avait travaillé à ses débuts d'acteur. Elle m'avait montré quelques-unes des lettres qu'il lui avait envoyées de prison. Quand il a été libéré, je suis allée le voir. Routard immobile, Thomassin n'aime pas bouger hors de ses bases. Il faut se déplacer. Je lui ai précisé que je n'écrivais pas sa biographie, mais un livre sur l'assassinat d'une femme dans un village de montagne, affaire dans laquelle il était impliqué. Mon travail consistait à le rencontrer, lui comme tous ceux qui accepteraient de me voir. » F. A.

    Le village, c'est Montréal-la-Cluse. La victime, c'est Catherine Burgod, tuée de vingt-huit coups de couteau dans le bureau de poste où elle travaillait. Ce livre est donc l'histoire d'un crime. Il a fallu sept ans à Florence Aubenas pour en reconstituer tous les épisodes - tous, sauf un. Le résultat est saisissant. Au-delà du fait divers et de l'enquête policière, L'Inconnu de la poste est le portrait d'une France que l'on aurait tort de dire ordinaire. Car si le hasard semble gouverner la vie des protagonistes de ce récit, Florence Aubenas offre à chacun d'entre eux la dignité d'un destin.

  • Avec ce deuxième volume de "Pucelle", Florence quitte l'enfance pour l'adolescence, et avec sa patte tragi-comique, elle raconte les changements physiques et ses rapports ambivalents à sa sexualité naissante. À mesure que son corps change, c'est son regard sur son éducation, sur son rapport aux autres qui évoluent, et surtout les Hommes qui l'attirent tout en la plongeant dans une abîme d'angoisse. Que faire de toutes ces pulsions interdites ?
    Et, à mesure que Florence grandit, ce sont les adultes autour d'elle qui semblent rapetisser.

  • En 2009, Florence Aubenas part pour Caen et s'inscrit au chômage, avec un bac pour tout bagage et sans révéler qu'elle est journaliste. À Pôle Emploi, on lui propose de saisir sa chance : devenir agent de propreté dans des entreprises. Le Quai de Ouistreham est le récit saisissant de cette plongée dans le monde de la précarité. Un monde où on ne trouve plus d'emploi, mais des « heures ».

  • Depuis sa plus tendre enfance, Florence ignore tout ce qui se passe... en-dessous de la ceinture. Elle imagine que le papa met la petite graine dans le nombril de la maman, et puis de toute façon, il est tacitement interdit, dans la famille, de parler de « la chose qui ne doit pas être dite ».
    Alors... Florence imagine des scénarii terribles, parfois idiots ; Florence s'angoisse devant le poids de la tradition qui place inéluctablement la femme dans une position inférieure ; Florence, à sa façon, résiste pour ne pas sombrer.

  • Yannis, Stéphane, Jules, Koridwen ont entre 15 et 18 ans. Ils ont survécu au virus U4, qui a décimé 90 % de la population mondiale. Ils ne se connaissent pas, mais ils sont en route vers le même rendez-vous.

    « JE M'APPELLE YANNIS. Mes parents et ma soeur sont morts sous mes yeux. Depuis, leurs fantômes m'accompagnent partout. Il faut que je quitte Marseille avec mon chien, sinon je vais devenir fou. Je n'ai plus qu'un espoir : arriver à temps au rendez-vous, à Paris. »

  • « Si je me suis marié, c'est pour me faire servir ! » Ainsi commence avec fracas cette nouvelle bande dessinée de Florence Cestac. Avec sa faconde habituelle, elle y raconte son père, homme d'une époque (avant 68...), d'un milieu (la petite bourgeoisie de province), et leurs relations tumultueuses. Entre une fille déjà artiste et rebelle à toute forme d'autorité, et un père colérique, pour qui dire « je t'aime » est un signe de faiblesse, la vie n'a pas été un long fleuve tranquille.

  • Océane

    Florence Arthaud

    • Arthaud
    • 17 Mars 2021

    « La force de la mer m'a souvent impressionnée, mais elle ne m'a jamais fait peur. Sa tendresse m'émeut encore tous les jours. J'ai l'impression qu'elle fait tout pour me rendre heureuse ».

    Écrit au seuil des années 1990, le manuscrit d'Océane ne sera jamais publié. Trente ans plus tard, avec l'accord de Marie et Hubert, fille et frère de Florence Arthaud, cette poignante déclaration d'amour à la mer voit enfin le jour, aux éditions Arthaud.
    Celle qui fut surnommée « la fiancée de l'Atlantique » dévoile l'origine de sa passion pour la voile mais aussi les moments difficiles, en mer, lorsque des accidents l'ont mise en danger ou lui ont fait perdre des proches, et sur Terre, où elle a dû faire face au défi d'être une des seules femmes dans le milieu de la course au large.
    En contrastes, en lumières, toutes les facettes de la personnalité de Florence Arthaud s'animent à nouveau, grâce à ce texte retrouvé.

  • Le garçon incassable Nouv.

    Lorsque la narratrice arrive à Hollywood pour y effectuer une recherche biographique sur Buster Keaton, elle ne sait pas encore que son enquête va bifurquer dans une direction très personnelle, réveillant le souvenir d'Henri, ce frère « différent » qui l'a accompagnée pendant toute son enfance. Quel rapport entre ce garçon dont le développement mental s'est interrompu, et le génie comique qui deviendra l'un des inventeurs du cinéma ? Henri semble perpétuellement ailleurs. Encombré d'un corps dont il ne sait que faire, il doit subir la rééducation musculaire quotidienne que lui impose son père, et qui ressemble à une suite ininterrompue de tortures. Joseph Frank Keaton Jr, dit « Buster », naît un siècle plus tôt dans une famille de saltimbanques dont il devient bientôt la vedette, lorsque son père découvre qu'il semble insensible à la douleur. En effet, Keaton père a inventé un numéro de music-hall dans lequel son fils est soumis à une série de chocs extrêmement violents tout en gardant un visage impassible. De cette enfance maltraitée naîtra, des années plus tard, une oeuvre cinématographique où le burlesque se mêle à une poésie d'une infinie subtilité.

  • Ne nous libérez pas, on s'en charge est né d'une rencontre, celle de trois historiennes qui, depuis 2013, ont animé un séminaire à l'EHESS sur la sociohistoire des féminismes. Trois regards, trois générations, trois parcours différents pour une volonté commune d'offrir un récit renouvelé de l'histoire des féminismes en France.
    Motivées par la demande des étudiantes et étudiants pour des éléments historiques accessibles, les autrices répondent à des interrogations qui donnent à réfléchir aux perspectives politiques d'aujourd'hui. Comment les féminismes ont-ils émergé ? Quels liens entretiennent-ils avec les mobilisations de femmes révolutionnaires et l'anti-esclavagisme ? Doit-on parler de « féminisme bourgeois » ? Y a-t-il eu des féminismes noirs ? Les féministes étaient-elles toutes colonialistes ? Existe-t-il des féminismes religieux ? Comment s'articulent le mouvement gay lesbien trans (LGBTQI +) et les mouvements féministes ? Le féminisme institutionnel est-il réactionnaire ? Qu'est-ce que le genre fait aux féminismes ? Que révèle #MeToo sur la construction des femmes comme sujets politiques ? Qu'il y a-t-il de nouveau dans le féminisme d'aujourd'hui ? Comment les féminismes s'articulent-ils avec l'histoire impériale de la France et s'insèrent-ils dans des circulations transnationales ?
    Le récit se divise en quatre parties qui correspondent aux principales scansions entre la Révolution française et les premières décennies du XXIe siècle. Ce livre entend fournir quelques clés indispensables pour penser les féminismes d'hier et d'aujourd'hui à la lumière des grands défis contemporains, des inégalités sociales, raciales et de genre. Réinterroger l'histoire des féminismes revient ainsi à s'inscrire dans une volonté de renouveau d'une histoire qui cesserait d'ignorer celles et ceux qui ont pensé et agi pour l'égalité et la liberté des rapports de genre.

  • Florence Debove a, à de multiples reprises, séjourné en estive dans les Pyrénées avec ses moutons et ses chiens. Isolement, orages, ours, mais aussi échanges avec ses voisins bergers, voire avec les randonneurs, sont de la partie.

  • Une mère, etc. Nouv.

    Emmanuelle vouvoie ses parents, porte des jupes bleu marine, apprend les bonnes manières. Ses cousins s'appellent Maximilien, Hugues ou Gontran. Mais elle ne leur ressemble pas. Elle a été adoptée et ignore tout de ses origines. Jusqu'à ce que le pays de sa naissance resurgisse brutalement dans sa vie. Alors elle veut soudain savoir. Frénétiquement, elle sillonne une Colombie aussi violente qu'enchanteresse, en quête de sa mère biologique, dont elle ne connaît que le prénom.
    Une mère, etc. est une histoire d'aujourd'hui. Une épopée pleine de rebondissements, une émouvante aventure à rebours. Celle d'une maternité qui se vit au pluriel. Et de ces enfants écartelés entre deux cultures, deux pays, deux passés, deux familles. Avec cette question, universelle, de l'amour filial.

  • En réduisant ses déchets à la source, on peut faire diminuer sa poubelle de moitié. C'est facile, ludique et écologique.
    Des livres pour passer de la théorie à la pratique « sans pression » ;
    Défi 1 : Je dis non ;
    Défi 2 : Je choisis ;
    Défi 3 : Je cuisine ;
    Défi 4 : Je composte ;
    Défi 5 : Je jardine au naturel ;
    Défi 6 : Je fais le ménage dans le ménage (défi ménager) ;
    Défi 7 : Je refais ma toilette (défi hygiène) ;
    Défi 8 : Je déconnecte (déchets numériques) ;
    Défi 9 : Je pique-nique ;
    Défi 10 : Je fais la fête ;
    Des conseils pour bien démarrer, agir au quotidien et tenir bon ;

  • Hatchepsout, Néfertiti, Néfertari ou encore Cléopâtre : ces noms de reines égyptiennes nous sont familiers. Le cinéma et la littérature se sont emparés du destin de certaines d'entre elles, telles des synonymes de faste, de beauté et de puissance dans notre mémoire collective. Mais au-delà de ces clichés, qui étaient vraiment ces épouses, mères ou filles de pharaon qui ont influencé et marqué de leur sceau l'histoire de l'Egypte ?
    Ecrire une histoire des femmes célèbres de l'Egypte ancienne ne suffit pas : il faut approcher cet univers dans la pluralité de ses niveaux, mythiques, historiques, institutionnels. Cet ouvrage, nouvel opus de l'égyptologue Florence Quentin, s'appuie sur les dernières découvertes concernant ces souveraines pour dresser le portrait des plus prestigieuses d'entre elles, qui vécurent durant le Nouvel Empire, à l'apogée de la civilisation pharaonique (entre 1550 et 1069 avant notre ère).
    A travers le récit de ce que l'on sait de leur vie, se dessine aussi la condition de la femme égyptienne à cette époque. Dans toutes les classes de la société, celle-ci bénéficiait d'un respect assez rare dans le monde antique pour être mentionné.
    L'Egypte ancienne fut tout à fait singulière dans sa façon de lui donner accès à des fonctions et métiers réservés habituellement aux hommes partout ailleurs. Ce statut privilégié se reflète dans la position qu'occupèrent ces puissantes souveraines, qu'elles soient « Grande Epouse Royale », régente, et même Pharaon au pouvoir absolu, comme ce fut le cas à trois reprises au Nouvel Empire (ainsi la grande bâtisseuse Hatchepsout).
    Servi par une narration historique vivante, fondée sur de solides recherches égyptologiques, ce livre convie le lecteur à une immersion auprès de « Celles qui emplissaient le palais d'amour », ces « Dames de Grâce » qualifiées aussi de « Souveraines de toutes les femmes et de tous les pays ».

  • Le rap de la varappe Nouv.

    Sofiano rêve d'escalader une montagne. Il rencontre Agathe, experte en varappe et en rap! En escaladant et en chantant, parviendront-ils en haut de la falaise?

  • La montagne suisse a attiré un nombre impressionnant d'écrivains venus du monde entier. L'ouvrage se propose d'explorer les relations très riches entre le paysage et la littérature, à travers vingt randonnées en montagne dans toute la Suisse.
    À la fois guide de randonnées, anthologie de textes d'écrivains sur la montagne, et recueil d'éléments géomorphologiques sur le paysage, Lignes de crêtes est illustré par les photographies mystérieuses et envoûtantes d'Olga Cafiero, qui a mis ses pas dans ceux des auteurs.
    Selon Eugène Rambert, « les Alpes sont la poésie de notre pays ». Souvent considérée comme conformiste ou convenue, la littérature de montagne est ici réenchantée par la diversité des regards convoqués. Avec une dose d'humour et de distance enjouée, cet héritage ne demande qu'à être réinventé. Nombre d'écrivains contemporains retrouvent le chemin d'une relation avec l'univers alpin et les éléments qui lui confèrent un charme irrésistible et intemporel. Chaque itinéraire, enrichi d'éclairages géographiques par Jonathan Bussard, montre que la montagne demeure un espace propice au surgissement de la poésie.

  • Réviser l'essentiel du programme, au rythme des vacances, et être prêt pour la rentrée ! Des exercices dans toutes les matières, des activités manuelles, un jeu détachable, des autocollants, les corrigés.

  • Réviser l'essentiel du programme, au rythme des vacances, et être prêt pour la rentrée ! Des exercices dans toutes les matières, des activités manuelles, un jeu détachable, des autocollants, les corrigés.

  • Un documentaire animé pour entrer dans le monde sauvage des animaux de la montagne !
    Un premier documentaire animé à la façon d'un coucou-caché pour retrouver les animaux dans les images de leur milieu naturel.
    Un effet de surprise à chaque page !
    Ouvre les nombreux flaps pour :

    - débusquer les animaux dans leur milieu naturel.
    - trouver à qui appartiennent les pelages, les plumages, les cornes et les becs.
    - différencier les empreintes de pattes au sol.
    - connaître le nom des bébés.
    - savoir quel animal mange quoi...

  • «On arrivait à Miradour par une mauvaise route à peine goudronnée qui montait en tournant. La pente était si raide que la vieille voiture de Madeleine tombait fréquemment en panne au milieu de la côte. Il n'y avait alors d'autre solution que d'aller chercher une paire de boeufs à la ferme la plus proche.» Dans ce conte d'un été lointain, tout est vrai et tout est allègrement réinventé. D'êtres chéris, Florence Delay a fait des personnages et cousu ensemble des scènes éparses du passé pour ne pas les perdre.

  • Pour le commun des mortels, la villa Nellcote est le lieu où les Rolling Stones enregistrèrent leur album Exile On Main Street. Cet enregistrement a été immortalisé par le photographe Dominique Tarlé, qui vécut six mois d'une vie de rêve à leurs côtés, et dont les photos, devenues introuvables, s'offrent un nouvel écrin grâce à ce livre. Benoît Jarry et Florence Viard se sont penchés sur la généalogie de ce bâtiment Belle Époque construit en 1905 dans la baie de Villefranche-sur-Mer et sur la cohorte bigarrée qui l'habita au fil des siècles :
    Milliardaires, diplomates, industriels réputés, survivants du Titanic, résistants et rockeurs. Par leur travail minutieux, ils nous invitent à un voyage sur la Côte d'Azur du début du XXe siècle et dans l'intimité d'un groupe de rock légendaire.

empty