Franklin Delano Roosevelt

  • Le président américain Franklin Delano Roosevelt, qui occupa quatre mandats successifs de 1933 à 1945, est resté dans l'histoire comme le dirigeant politique ayant su gérer une crise financière, économique et sociale d'une ampleur inédite. Comment y est-il parvenu ?
    Ces textes, sélectionnés et présentés par Christian Chavagneux, permettent de comprendre comment Roosevelt a su analyser les causes profondes de la crise afin de mettre en oeuvre un projet politique que l'on peut qualifier de révolutionnaire.
    Du système financier à la fiscalité, de la politique budgétaire à la place de l'État dans l'économie, le New Deal énoncé par le chef d'État a modifié en profondeur les institutions américaines.
    Dans un style d'une grande éloquence, ces discours répondent à des questions toujours d'actualité. Comment gérer la dette publique en temps de crise ? Pourquoi la puissance publique, même attaquée par des intérêts privés, doit-elle rester ferme dans sa volonté régulatrice ? L'enjeu, comme l'explique Roosevelt, était alors de taille : sortir de la crise « par le haut » était le seul moyen de sauver la démocratie du populisme et des tentations totalitaires.

  • De 1933 à 1944, Roosevelt a tenu des conférences radiophoniques pour justifier son action politique, économique et sociale. Les années du New Deal, puis de la Seconde Guerre mondiale, se sont doublés d'une modification profonde du rôle des médias dans la société américaine. Fort de ses succès tant en politique intérieure qu'extérieure, Roosevelt a exercé un ascendant sans précédent dans la société américaine. Pour des millions d'Américains, il fut le président de l'espoir qui savait leur parler dans l'intimité de leur foyer.

    Pour la première fois, ces trente interventions, dont la longueur varie de 15 à 45 minutes, sont présentées dans leur intégralité. Le plus souvent, elles sont centrées sur un thème et exprimées dans un langage très simple, accessible à n'importe quel citoyen américain.

  • Guerre en Irak, effondrement du système financier, faillite de grandes entreprises, forte poussée du chômage : les États-Unis traversent une crise majeure.
    Face à ce désastre, et dans sa course finale vers l'élection présidentielle de 2008, Barack Obama propose un programme de réunification nationale qui met un frein aux dérives de la finance et combat les inégalités sociales et raciales. Un discours qui n'est pas sans rappeler celui de Franklin D. Roosevelt, après la crise de 1929 dont l'Amérique sort ruinée. Il propose à l'époque un " New Deal ", vaste projet social, économique et politique qui dessine les contours d'un " État-providence " à l'américaine.

empty