Guy Kunz-Jacques

  • « Oléron, Encres Argentées », né de la rencontre d'un écrivain, d'un photographe, et d'une île, est le résultat d'une collaboration unique dans la manière de concevoir le lien photographie et texte, sans primauté de l'une sur l'autre.
    Du Château-d'Oléron au phare de Chassiron, en passant par les cabanes de plage de Saint-Denis, ensemble mais chacun leur griffe, Thierry Guilabert et Guy Kunz-Jacques ont dans la lumière, et l'histoire de quelques lieux, cherché et trouvé l'inspiration.
    Miracle de la rencontre, quand les sensibilités s'accordent et spontanément convergent, l'encre et les sels d'argent se sont naturellement harmonisés et réciproquement enrichis.
    L'aboutissement, c'est « Oléron Encres Argen tées », un livre, textes et photos noués.
    On y sent, comme l'écrivait Robert Bresson, l'âme et le coeur, mais aussi le travail des mains.

  • Traduire la singularité et la richesse des paysages du Quercy historique, campagnes façonnées par l'homme, habitat traditionnel, architecture des cités - en privilégiant l'émotion du lieu - qui mieux que Gilles Lades et le photographe Guy Kunz-Jacques pouvaient croiser le verbe et l'image pour nous convier à une aventure exaltante, irremplaçable : sa perpétuelle redécouverte ?
    Le Quercy historique, rappelons-le, inclut l'actuel département du Lot, mais aussi Moissac, Montauban et Caussade, jusqu'aux rives de la Garonne, du Tarn et de l'Aveyron. Des confins de l'Auvergne à la plaine aquitaine, le Quercy renouvelle son socle et ses profils : le Ségala granitique et schisteux, où les ravins multiplient les ruisseaux, les Causses, rocailleux et boisés, scandés de falaises et de l'éclatant damier des vallées, le Quercy Blanc, lumineux de craie, les Serres tarn-et-garonnaises, vouées aux longs labours sous les bosquets des crêtes, enfin la plaine du sillon garonnais.
    L'écriture comme la photo soulignent les contrastes du territoire, épousent ses insensibles variations ; les auteurs se sont également attachés à traduire les résonances nées de sa contemplation, à manifester son pouvoir sur l'imaginaire. Tout paysage, et celui du Quercy en particulier, nous façonne, nous communique sa vie profonde et nous invite au voyage intemporel.

empty