Magnard

  • Métamorphoses, sorcières, prince, dépassement de soi, les ingrédients du conte sont bien dans La Petite Sirène. Sans concession, le destin tragique de l'héroïne se poursuit inexorablement jusqu'au dénouement qui n'est pourtant pas si désespéré : la spiritualité permet d'accéder à un monde supérieur.
    Andersen fait émerger la toute-puissance de l'esprit sur le corps dans la quête désespérée de l'idéal.

    Thème du programme : « Le monstre aux limites de l'humain » (classes de 6e) ; « Imaginer des univers nouveaux » (classes de 5e).

empty