Hee-Jae Lee

  • Vedette ; hanguk

    Hee-Jae Lee

    Composé de sept récits, Vedette se veut le reflet d'une certaine vision de la société coréenne de la fin du XXe siècle. Recueil de portraits de ceux qui ne feront ni la une des journaux, ni même l'objet d'un regard attentionné, mais qui ont amplement mérité que l'auteur raconte leur histoire. Véritables courts métrages réalisés par un metteur en scène de talent, toutes ces histoires sont racontées et construites avec les détails du quotidien. Les personnages, la plupart du temps pauvres, luttent constamment pour exister dans une société moderne où l'économie est sans pitié. Cependant, ils sont très attachants dans leur manière d'aborder la vie : difficile si on se laisse aller mais joyeuse si on la prend en main. Ce livre n'est pas un dictionnaire des bons sentiments, mais plutôt un recueil de morceaux de vie tels qu'ils sont, dignes de l'attention de nombreux lecteurs.


  • Chroniques de l'enfance difficile de Lee You-bok dans la Corée des années 1960. Alors que son pays sort de la guerre et que son père, malade, est au chômage, le garçon multiplie les petits métiers de rue pour faire vivre sa famille nombreuse. Il est tour à tour marchand de chewing-gums, cireur de chaussure, chevrier, mendiant...


  • Lee Hee Jae met en scène toute une galerie de personnages issus des classes moyennes et populaires et raconte leur quotidien, leurs combines et leurs hauts faits. Ce livre regroupe six histoires qu'on pourrait raconter à un copain croisé dans la rue, six histoires truculentes qui parlent d'arnaque, de gargotes, de jeux d'argent, de panier à salade, de prostitués, de compétition sociale.
    Lee Hee Jae est dessinateur virtuose et fi n observateur de la nature humaine, dans la lignée de Tatsumi en bande dessinée ou de Rossellini au cinéma.

empty