Hervé Jaouen

  • Retour à ma nature

    Hervé Jaouen

    • Presses de la cite
    • 17 Mars 2022

    Invitation à pérégriner au coeur de la campagne finistérienne, Retour à ma nature est aussi une promenade dans le temps qui nous donne à découvrir la propre nature de l'auteur. On le suit au gré de ses souvenirs, de ses apprentissages, du gamin déluré et aventurier né pêcheur, amoureux fou des rivières, à l'homme épris de chasse. Oui, écrit-il, on peut être pêcheur, chasseur, et écologiste. Car ici le poids du carnier ou du panier importe peu. L'essentiel est de communier avec la nature.
    Mais lorsque poisson et gibier se font rares, comment éviter la nostalgie ? Hervé Jaouen choisit la fantaisie du dialogue avec son chien. Et d'évoquer ensemble les paradis perdus et les excès de l'agriculture intensive...

    Avec humour, tendresse et poésie, Retour à ma nature célèbre en mots magnifiques l'amitié, l'amour des chiens, le chant des rivières, les merveilles des prairies et des bois, le long du chemin de vie d'un auteur enraciné dans son pays.

  • Le bon docteur Cogan

    Hervé Jaouen

    • Pocket
    • 25 Février 2021

    Finistère, 1935. A treize ans, Yvonne Trédudon est placée comme bonne à tout faire auprès du docteur Cogan qui a quitté Paris avec femme et enfants pour vivre à Plouvern. La petite campagnarde découvre, émerveillée, une maison de maître, un couple cultivé qui l'initie à la lecture, et des fillettes charmantes. Le docteur, lui, gagne peu à peu le respect des villageois grâce à son expérience et à son dévouement. Mais qui sont vraiment les Cogan ? Quelle est la raison de cette haine que certains leur manifestent au début de l'Occupation ?

  • Ceux de Ker-Askol

    Hervé Jaouen

    • Pocket
    • 1 Décembre 2011

    Gare de Quimper, 1904.
    Fendant la vapeur du quai, une religieuse longe le train. Accrochée à ses basques, Maï-Yann, 10 ans, quitte la Bretagne de ses pères. Pour l'orpheline, ce couvent de Haute-Savoie, c'est l'autre bout du monde. Une autre vie. Quelques années plus tard, le voile souillé par le scandale et moitié folle, elle reviendra. A cette terre si dure aux fruits si amers. Car ceux de Ker-Askol n'ont pas eu, hélas, le bonheur en héritage

  • Que ma terre demeure

    Hervé Jaouen

    • Presses de la cite
    • 21 Octobre 2021

    Pays de Cornouaille, Finistère. Moins de trois ans après son mariage, Anna est veuve et reprend à son compte la ferme de Menez Glaz avec l'aide de son beau-père, Tad Kermorvan, mémoire vivante d'une génération de cultivateurs. Anna suscite bien vite des convoitises. A commencer par celles du voisin, Armand Salaun, coureur de jupons invétéré et important éleveur de porcs, à l'affût de nouvelles terres où épandre son lisier...
    A ces premiers tourments s'ajoutent, pour Anna, sa lutte incessante contre un système agricole productiviste qu'on veut lui imposer, les jalousies et les rancoeurs familiales et surtout, pour cette jeune femme née de père inconnu, l'angoisse lancinante de découvrir un jour à qui elle doit la vie...

  • Sainte Zélie de la Palud

    Hervé Jaouen

    • Pocket
    • 25 Avril 2019

    On l'appelait Paolig dans son enfance, Paulo pendant ses années noires, puis un beau jour il fut sacré le Grand Paulo, l'un des plus gros mareyeurs du pays bigouden. Un homme charismatique, pour qui la fière Marie-Morgane décida le jour de ses noces de tout plaquer :
    Son futur mari et sa famille, et qu'importe le scandale. Ils ont su, au premier regard, qu'amour et réussite feraient bon ménage.
    Depuis toujours, ce sont les femmes qui ont soutenu et aimé Paul Draoulec. À commencer par sa mère, l'inénarrable Zélie, qu'il accompagnait, enfant, dans ses doubles tournées, de poissonnière ambulante et de buveuse invétérée. C'était au début des années 1930, sur les chemins de la palud de Penmarc'h...

  • Les filles de roz-kelenn

    Hervé Jaouen

    • Pocket
    • 18 Novembre 2010

    Dur à la tâche, entreprenant et autoritaire, Fanch Goasdoué s'afuruie dès sa jeunesse comme une figure de fermier exemplaire. Avec sa mère, maîtresse femme sortie de la misère à force de courage et de travail, il s'acharne à transformer la petite métairie de Roz-Kelenn en un domaine prospère, à Briec-de-l'Odet, près de Quimper. Cette réussite cache une vie familiale moins glorieuse. Père de trois filles qu'il ne sait pas aimer, il feint de ne pas voir l'état de santé de plus en plus inquiétant de sa femme qui s'épuise aux corvées. Jusqu'à ce que l'une des filles, Soizig, révoltée par son indifférence et aussi forte tête que sa grand-mère, décide de ne plus baisser les yeux devant le patriarche. Entre eux, désormais, c'est la guerre...

  • Au-dessous du calvaire

    Hervé Jaouen

    • Pocket
    • 19 Avril 2007

    aujourd'hui encore, au sommet des monts d'arrée, un vieux calvaire de granit domine un paysage de malédiction.
    pour quelques anciens. il invite au recueillement et au souvenir. trop de destins se sont croisés là, pour le pire, dans le chaos du printemps 1944.
    en avril de cette année-là, des compagnies de ss traînent toujours dans la région. et les cinq frères kermanac'h n'ont pas attendu l'envahisseur pour se déchirer autour de la ferme familiale. les uns ont choisi le maquis, les autres les brigades nationalistes bretonnes qui ne cachent pas leurs sympathies nazies.
    quant à leur soeur, elle a le malheur d'aimer un allemand. la tragédie de la libération se profile déjà...

  • Eux autres, de Goarem-Treuz

    Hervé Jaouen

    • Pocket
    • 16 Juin 2016

    Dans cette Bretagne de l'après-guerre, les sept enfants de Gwaz-Ru et Tréphine vont avoir des destinées très différentes, où l'ordinaire se mêle à l'imprévu, le pitoyable au tragique. Ils vont assister à la disparition d'un monde rural, quand la ville dévore les terres et finit par effacer des paysages jusque-là immuables.
    Les Scouarnec, « Rougon-Macquart bretons », agriculteurs et maraîchers des environs de Quimper, auront traversé le XXe siècle, incarnant la fierté, la noblesse et la violence d'un monde paysan qui n'est plus.

    « L'auteur apporte de beaux moments d'humanité grâce à ses personnages truculents. » Ouest France « L'un des tomes les plus réussis de la série. » Le Télégramme

  • Gwaz-ru

    Hervé Jaouen

    • Pocket
    • 25 Juin 2015

    Nicolas Scouarnec, alias Gwaz-Ru, « l'homme rouge », a quitté sa campagne de Briec pour s'embaucher comme manoeuvre dans le bâtiment. À Quimper, il se syndique, fraye avec le parti communiste, côtoie des nationalistes bretons, rencontre la femme de sa vie et fonde une famille. Il traverse les périodes troubles de l'entre-deux-guerres, de l'Occupation et de la Libération sans se départir de son esprit frondeur, restant ce qu'il est : rebelle à tous les pouvoirs, excepté celui qu'exerce sur lui le travail de la terre. Au bout de sa quête d'un monde meilleur, trouvera-t-il son jardin à cultiver, une terre qui lui appartienne ?

  • Les soeurs Gwenan

    Hervé Jaouen

    • Pocket
    • 25 Octobre 2012

    Après Les filles de Roz-Kelen et Ceux de Ker-Askol, Les soeurs Gwenan est le troisième volet de la saga familiale des Gwenan.
    Dans le Cap-Sizun, entre Douarnenez et la pointe du Raz, les destins croisés de quatre filles de marin, tout au long du XXe siècle.
    Des petites filles éblouies par la figure du père, col-bleu de la Royale, héros des Dardanelles et rescapé de torpillages en mer Egée, quoi de plus légitime ? Devenues grandes, elles rêvent fatalement d'épouser un marin... Telles sont les quatre soeurs Gwenan : Joséphine, l'aventurière au coeur d'artichaut, sorte d'Iseut à la poursuite de son Tristan ; Germaine et Yvonne, inséparables et casanières ; la belle Marie-Morgane, l'imprévisible.
    Leurs amours tissent l'histoire d'une famille bretonne vouée à l'Océan, avec en contrepoint les arrivées en fanfare de l'oncle Donatien, un « terrien » du vignoble nantais, formidable m'as-tu-vu que tout oppose à son frère Joseph le marin.

  • Merci de fermer la porte

    Hervé Jaouen

    • Folio
    • 6 Septembre 2001

    Un jeune employé de banque qui s'abrite derrière un éternel sourire et décourage tous ceux qui cherchent à percer ses secrets ; un vieux négociant en vins qui dort sur un trésor familial et semble planer hors du temps ; deux jeunes filles dans un café, qui fêtent un événement énigmatique, une promesse fatale dont elles ne pourront plus jamais se défaire ; maï-yann qui contemple la prairie qui descend vers l'odet.

    Tous ces personnages semblent coupés d'un monde qui les ignore. ils dérivent dans leurs univers intérieurs.
    Six personnages, six destins, six nouvelles à la fois désabusées et optimistes.

  • Le vicomte aux pieds nus

    Hervé Jaouen

    • A vue d'oeil
    • 4 Septembre 2017

    En son manoir hypothéqué, Hortense de Penarbily, comtesse bigoudène, est une jolie veuve désargentée fort pourvue de fantaisie. Son fils, le vicomte Gonzague, est un flambeur et un coureur de jupons. En délicatesse avec la justice, il doit s'enfuir aux États-Unis. Miraculeux hasard : à bord du paquebot, il assiste à une projection des premiers films Lumière. L'invention promet des recettes mirifiques, le fils persuade sa mère de venir chercher fortune en Amérique. Ils tournent la manivelle au Canada, projettent des Lumière, des Méliès. S'enchaînent alors les aventures extraordinaires, drolatiques et trépidantes d'inattendus pionniers du septième art en quête de dollars... et d'amour ! Le vicomte restera fidèle à lui-même, le gaillard, d'un bout à l'autre de cette comédie jubilatoire.

  • La mariée rouge

    Hervé Jaouen

    • Omnibus
    • 2 Avril 2015

    La Mariée rouge suivi de 6 nouvelles : 'Le disparu de Men-Diaoul', 'Une trop fine mouche', 'Abus de phosphore', 'Interrogation écrite', 'Stang fall', 'L'argent de la quête'.
    Un couple de jeunes, dans une cavale nihiliste et suicidaire, croise le chemin d'un trio de ferrailleurs, d'un commando d'autodéfense et d'une noce, dans le fin fond de la campagne bretonne ; une épopée tragique et ultraviolente qui se termine dans le sang, servie par la prose grinçante d'Hervé Jaouen. Ce roman fit grand bruit lors de sa parution en 1979, en pleine vogue du néo-polar français lancé par A.D.G., Jean-Patrick Manchette et Jean Vautrin, entre autres, et qui se caractérisait par le soin apporté à l'écriture.
    Ce roman, qui bénéficie d'un avant-propos de l'auteur et de deux préfaces signées Pierre Magnan et Jean-Baptiste Baronian, est suivi par six nouvelles choisies par l'auteur, pas toutes policières mais noires, aujourd'hui introuvables.

  • Mamie mémoire

    Hervé Jaouen

    • Gallimard-jeunesse
    • 3 Juillet 2002

    Mamie déménage, et cela ne veut pas seulement dire qu'elle quitte sa grande maison pour venir s'installer chez sa fille... Depuis quelque temps, Mamie a des distractions; elle perd de menus objets, elle oublie une casserole sur la cuisinière et elle a un comportement parfois surprenant. Le médecin consulté est hélas formel : il s'agit de la maladie d'Alzheimer. La mémoire de Mamie est comme les feuilles d'un arbre, elle s'éparpille de saison en saison, se perd. Alors toute la famille entre dans le jeu. Il faut stimuler la mémoire de Mamie, l'aider à en rassembler les fragments, à se souvenir des visages, des lettres d'amour et des gestes de tous les jours... Il faut aussi la surveiller pour que toutes les petites cuillères ne finissent pas sous son matelas, la persuader que la guerre est finie, quitte à agiter de petits drapeaux bleu blanc rouge en criant : «C'est l'armistice!», la border quand elle redevient petite fille...

  • La cocaine des tourbieres

    Hervé Jaouen

    • Ouest france
    • 7 Avril 2003

    Réunis, journal d'irlande, chroniques irlandaises et la cocaïne des tourbières forment une trilogie unique en son genre.
    On y trouve le meilleur de multiples séjours d'hervé jaouen en irlande au cours de ces vingt-cinq dernières années. il nous emmène au milieu des paysages, dans les pubs, au bord des rivières, dans les farmhouses, sur les lacs, à la rencontre d'une irlande rêvée par ceux qui n'y sont jamais allés et retrouvée par ceux qui ne pensent qu'à y retourner. la cocaïne des tourbières clôt cette trilogie, et " le seul risque que prend le lecteur, c'est de ressentir soi-même l'ivresse de partager le plaisir subtil de la conversation d'apparence banale, l'émotion ressentie devant un paysage, l'anecdote qui révèle le tempérament rêveur de l'irlandais et ses touchantes contradictions ".
    (daniel morvan, ar men. ).

  • Les moulins de yalikavak

    Hervé Jaouen

    • Rivages
    • 4 Octobre 2006

    Le village de Saint Baptistain, sur la côte atlantique, coule des jours paisibles sous la houlette de son maire socialiste, dit " Jean le Pieux ". Jusqu'au jour où paraît une petite annonce dans le Bulletin des communes de France : " Groupe financier international cherche terrain de bord de mer, 50 hectares mini pour investissement loisir. " Ces hectares, la commune les possède, il s'agit d'une réserve marécageuse qu'on appelle " les Grèbes ", du nom de l'oiseau qui les peuple. Partisans et opposants au projet s'affrontent bientôt dans l'arrière salle du bistrot local, mis en effervescence par l'arrivée de Nelias Amalamelou, brasseur de dollars aux yeux de braise et de sa fille Lou. Mais très vite, la prétendue bonne affaire sent l'argent sale que l'on veut blanchir. Lauréat du Prix du Suspense en 1982, Grand Prix de Littérature policière en 1990, hervé Jaouen signe avec ce roman une satire percutante.

  • Connemara queen

    Hervé Jaouen

    • Coop breizh
    • 21 Novembre 2016

    "Tom Walsh revient dans son village du Connemara pour épouser Claire O'Neil, une amie d'enfance.
    Mais la passion du jeu le happe à nouveau, exacerbée par les réminiscences d'une lointaine rivalité et l'amertume d'un amour inaccompli.
    Dès lors, avec Connemara Queen, un lévrier greyhound qu'il a recueilli, Tom Walsh rêve de jouer une martingale victorieuse dans le cirque d'un cynodrome.
    Passionnant de bout en bout, Hervé Jaouen est un de ces écrivains rares qu'on lit sans musarder, avec frénésie et un sentiment d'urgence, l'urgence du lecteur qui se trompe à chaque fois de dénouement." Claude Darras

  • Dans l'oeil du schizo

    Hervé Jaouen

    • Van den bosch
    • 1 Février 2013

    Diplômé d'une école de commerce, Jean-Luc Gouézec se voyait déjà à la tête d'une multinationale... Le jour où il perd son boulot, il part en vrille. Craignant pour sa vie et celle de leurs enfants, sa femme se résout à le faire interner. Trop tard. La dérive meurtrière est amorcée qui s'achèvera par un ultime combat entre le tueur halluciné et ses démons, des animaux terrifiants dont il s'imagine être la proie.

  • Aux armes zécolos

    Hervé Jaouen

    • Diabase
    • 2 Juin 2010

    Lorsqu'un pêcheur à la ligne ne peut plus s'adonner à son plaisir en toute sérénité car les saumons ont déserté l'Aulne, une belle et ondulante rivière bretonne devenue triste et stérile à force de barrages et de pollution, cela donne un savoureux roman qui se déguste, le sourire aux lèvres.
    Hervé Jaouen donne les commandes de l'histoire à une jeune fille débrouillarde et sentimentale, et fait entendre au-delà de sa parole tonique et emplie d'humour, celle d'un romancier passionné par les mots, la nature et. la pêche à la ligne ! L'auteur (se) dit : Prenons conscience, rions et. agissons ! Bref, Allons y !

  • Hopital souterrain

    Hervé Jaouen

    • Folio
    • 23 Juin 2000

    Jersey : symbole de la hantise de hitler d'un débarquement anglais, terre d'origine des sorcières émigrées à salem.

    Une petite fille, angeline, a disparu lors d'une visite avec ses parents du fameux hôpital souterrain construit par les prisonniers russes à jersey pendant la seconde guerre mondiale. accident ? enlèvement ? maléfice ?.

empty