Bandes dessinées / Comics / Mangas

  • Les autres

    Iris

    Même s'ils sont des ados un peu particuliers, Jacques-O, Jérémy, Charlie et Frank ont au fond les mêmes préoccupations que tous les autres ados : amour, amitié, réussite scolaire, roulages de pelles et premiers émois, conflits avec les parents, estime de soi. Nous les verrons évoluer ensemble, dans cette période infinie qu'est l'adolescence, passage pénible et délirant vers l'âge adulte.

  • Justine

    Iris

    Justine n'est pas une histoire héroïque. Ce n'est pas une histoire de guerriers qui parcourent l'univers. Ce n'est pas l'histoire d'un agent secret qui doit sauver les États-Unis. Ce n'est pas l'histoire d'un monde magique où des trolls combattent les elfes. C'est l'histoire de Justine, qui arrive dans une ville qu'elle ne connaît pas et qui doit essayer de s'adapter dans ce nouvel univers. C'est une histoire qui aurait pu arriver à chacun de nous.
    Justine se situe dans une communauté fragmentée et sans repères. C'est dans ce contexte qu'Iris aborde la solitude, la marginalité, les difficiles relations humaines et l'aliénation par le travail.

  • Occupez-vous des chats, j'pars Nouv.

  • Films, séries, jeux vidéo, publicités, pornographie... Toutes et tous, nous vivons et grandissons dans un monde où règnent les images. Ces images ont une influence sur ce que nous sommes, sur ce que nous pensons, sur la manière dont on vit, dont on pense, dont on aime. Et parmi toutes ces images la manière dont on filme le corps des femmes et des hommes a un impact sur nos vies. Après" Sex and the Series" et "Le regard féminin", Iris Brey décrypte la nature de ces images (qui les produit ? pour qui ? pour quoi ?) et leurs effets, explique l'importance des concepts de male gaze et de female gaze, et donne aux ados des clés pour changer de regard.

    Iris Brey est journaliste, autrice et critique de cinéma, spécialiste des représentations de genre et des sexualités au cinéma et dans les séries.

    Mirion Malle est autrice de BD. Elle a publié deux BD didactiques (Commando Culotte, La ligue des super-féministes). Elle a publié en janvier 2020 sa première BD de fiction, C'est comme ça que je disparais.

  • Énorme chat pépère, Legolas traîne dans les pattes de Jean- Sébastien et Jasmin qui se partagent la garde de l'animal. L'un est un dragueur invétéré, depuis peu au chômage, l'autre souhaite faire carrière dans la musique mais vient de se faire virer de son groupe. Potes depuis l'enfance, ils ont l'habitude de se piquer leurs "blondes" comme ils disent là-bas, au Québec. Et arrive Julie...

  • En 1932, Jacques, 7 ans, se casse la jambe en tombant du haut d'un arbre.
    En 2017, Rosalie, 8 ans, fait une très mauvaise chute à vélo.
    Malgré les 75 ans qui les séparent, c'est au CHU Sainte-Justine qu'ils se retrouvent tous les deux. Ils se lient alors d'amitié dans une rencontre improbable entre deux quotidiens, deux époques.
    Au fil des pages et de leur hospitalisation, ils tissent avec humour et une touche de naïveté propre à l'enfance un parallèle entre ces univers : ce qui a changé et ce qui est resté pareil, ce qui angoisse et ce qui réconforte lors d'un séjour à l'hôpital.

    Jacques et Rosalie visitent l'hôpital est une oeuvre ludique visant à accompagner avec humour et sensibilité l'enfant qui doit être hospitalisé ou celui qui l'est déjà. Un livre pour les jeunes et les moins jeunes, à lire aussi pour le plaisir de découvrir l'histoire de cette institution importante pour le Québec - qui fête son 110e anniversaire cette année - et de débusquer le kangourou Cachou, célèbre mascotte du CHU Sainte-Justine, caché à travers ses pages.

  • Jane Barnaby a pris sa vie en main à douze ans en décidant de se choisir un père, Patrick Reilly, et de quitter les États-Unis pour le suivre sur les chantiers du chemin de fer en Écosse.
    Devenue une belle jeune femme, Jane travaille dur, assume la vie qu'elle s'est choisie et qu'elle aime. Installée en Inde où elle construit un train pour le compte d'un maharajah, elle découvre complots et trahisons derrière la beauté des temples et des palais. Un jour, Jane rencontre Ruel MacClaren, un chercheur d'or ombrageux. L'attraction est irrésistible, la passion incandescente. Mais l'indomptable Jane s'est juré de n'appartenir à personne et certainement pas à cet aventurier tourmenté, avide de pouvoir et d'or.

  • Quotidien mouvementé pour les deux potes à l'amitié fragilisée :
    Alors que Jean-Seb voit toujours en Natacha l'amour de sa vie, une rencontre lui ouvre les yeux et c'est sous un jour nouveau qu'il se révèle. De son coté, Jasmin essaye tant bien que mal de gérer ses déboires amoureux et musicaux. Une instabilité qui ferait presque penser à Jean- Seb... Inversion des rôles pour ce dernier opus ?

  • L'ostie d'chat T.2

    ,

    Les déboires des deux potes n'en finissent pas. Jean-Seb noie ses échecs sentimentaux dans l'alcool. Il s'éprend de Natacha, une nana franchement dégueu, pour finalement recoucher avec Claire alors qu'il se l'était formellement interdit. Quant à Jasmin, il s'éclate sur scène avec « Les Doigts Sales », jusqu'à ce que le drummer du groupe le branche. Même leur chat Legolas finit par s'attirer des ennuis.

  • Cathon et Iris aiment les objets. Les objets amusants, brillants, décoratifs, mobiles, pliables ou fashion... Les deux auteures aiment tellement les objets qu'elles nous proposent une suite à La liste des choses qui existent! Dans Encore plus de choses qui existent vous apprendrez entre autres d'où viennent la canne à pêche, le timbre poste ou l'ampoule électrique.
    Véritable encyclopédie ludique, ce livre est, une fois de plus, le résultat d'un travail à quatre mains par Cathon et Iri

  • Ah l'amour! On cherche l'oiseau rare, le coup de foudre ou l'amour à distance ; il y a tant de variations dans le sentiment amoureux. Yves Pelletier nous propose un concept original sur ce thème. Il explore les relations humaines avec humour et fantaisie et livre un constat singulier sur les di érentes façons d'aimer. Le plus grand pouvoir qui soit est-ce l'amour ou le rire ?

  • L'ostie d'chat T.1

    ,

    Énorme chat pépère, Legolas traîne dans les pattes de Jean- Sébastien et Jasmin qui se partagent la garde de l'animal.
    L'un est un dragueur invétéré, depuis peu au chômage ; l'autre souhaite faire carrière dans la musique mais vient de se faire virer de son groupe. Potes depuis l'enfance, ils ont l'habitude de se «piquer leurs blondes» comme ils disent là-bas, au Québec. Et arrive Julie...

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    QUE PEUT BIEN ÊTRE LE SEXE QUAND IL N'EST ni ÉROTIQUE, ni CLINIQUE, ni PORNOGRAPHIQUE, ni PSYCHOLOGIQUE, ni DIDACTIQUE, ni TANTRIQUE, ni THÉRAPEUTIQUE ?
    IL EST COMIQUE !
    POUR EN FINIR AVEC LE SEXE vous propose un voyage dans l'univers absurde de la sexualité.
    D'un «Sondage dont vous êtes le héros» à la différence entre l'érotisme et la pornographie, en passant par la vérité sur la grosseur du zizi, le truc pour coucher avec Angelina Jolie et la meilleure manière d'utiliser vos performances sexuelles pour gagner à la loto, cet ouvrage vous permettra enfin de rire de votre libido. Bien fait pour elle!
    Avant de se moquer du sexe, Caroline Allard s'en est d'abord pris à la maternité. Elle est l'auteure des Chroniques d'une mère indigne (Septentrion, 2007 et 2009), livres qui ont inspiré la Webtélé du même nom. Elle a contribué aux Joies de la maternité (poil au nez), publié par Élise Gravel aux 400 coups, à Nunuche Magazine 1 et 2 et à Nunuche Gurlz (Courte Échelle). Elle a également coscénarisé les capsules Web Fabrique-moi un conte sur Radio-Canada et la série Enquête romantique sur LibTV.
    Iris s'est consacrée surtout à la bande dessinée pendant les dernières années, mais depuis son arrivée à Montréal, en 2007, elle se tourne vers d'autres formes d'arts, allant de l'illustration aux bricolages de toutes sortes.
    Son dernier livre, Justine, est paru à l'automne 2010 aux éditions La Pastèque et elle travaille présentement sur L'Ostie d'chat, un feuilleton en bande dessinée en duo avec sa collègue Zviane.

empty