Jean-Pascal Fontorbes

  • Ce film est construit autour de la problématique des relations eau, territoire et société : l'Adour, le Val d'Adour et les acteurs que sont les élus, les écologistes, les agriculteurs, les pêcheurs, les kayakistes. Il raconte l'histoire d'un fleuve oublié, domestiqué que l'on s'efforce aujourd'hui de se réapproprier.

  • Ce film est une chronique villageoise d'une année à Sérignac, 500 habitants, dans le Tarn-et-Garonne. « On traverse le village comme la vie ». L'année est rythmée par les temps ritualisés, la Toussaint, le 11 novembre, la fête votive, la fête des battages, les manifestations associatives. L'espace du village est découpé par les lieux de mémoire, de rencontre, d'intégration, de services, de loisirs. Les habitants nous parlent de leur village, de leur commune, des manières d'habiter, des sentiments d'appartenance, de comment on peut être rural aujourd'hui, de l'identité communale face aux recompositions territoriales. Ce film, issu des travaux du Laboratoire de Dynamiques rurales de l'ENFA, en partenariat avec l'UTM et l'ENSAT, pose la question du sens de la petite commune rurale aujourd'hui, dans le cadre des recompositions territoriales.

empty