Actes Sud

  • Un siècle avant Christophe Colomb, un souverain malien, Abou Bakari II, monte une expédition, traverse l'Atlantique et, le premier, atteint les rivages de l'Amérique. Légende ou réalité ? Enquête rigoureuse - et pittoresque - d'un ethnologue français.

  • Attentif aux dialogues d'une méthode d'apprentissage de la langue portugaise, Jean-Yves Loude note la disparition de l'une des voix féminines après la soixante-quinzième leçon consacrée aux grandes découvertes des marins portugais. Cette étrange absence suscite son départ à Lisbonne. Fort des contacts africains noués dans ses précédents voyages, l'auteur devenu enquêteur évolue dès lors, et pour des mois, dans la Lisbonne actuelle de l'émigration. Il rend visibles les apports culturels des Cap-Verdiens, Angolais, Guinéens, Mozambicains et donne voix à cette communauté restée longtemps silencieuse.
    Fouineur de l'histoire ancienne au gré d'un jeu de cache-cache, il nous livre conjointement une Lisbonne qui fut durant des siècles la capitale d'Europe la plus influencée par l'Afrique. Éléments juridiques, événements historiques, détails de tableaux ou de sculptures, indices architecturaux ajoutent au présent l'écho du passé. En compagnie de l'érudit voyageur, qui sait aussi s'arrêter pour savourer cuisines et musiques, nous revisitons Lisbonne et en atteignons des replis méconnus.

  • "Les îles créoles du Cap-Vert sont comme des notes noires et blanches jetées en Atlantique.
    Parcourir les dix îles de l'archipel en dix semaines et récolter dix nouvelles : tel était le défi que nous lançait notre ami Carlos, Cap-Verdien émigré en France et graveur réputé en Europe. De son pays d'origine, Carlos ne connaissait que Santiago, sa terre natale. Une nuit, il nous confia dix gravures, jeu de cartes de sa géographie intime, projection d'un archipel imaginé. Il les dévoila une à une, puis nous demanda de voyager au Cap-Vert à sa place, pour lui rapporter une histoire de chaque île et ainsi l'aider à rassembler son identité morcelée".
    Jean-Yves Loude.

    Mêlant très habilement récit de voyage et fiction, l'ethnologue Jean-Yves Loude (accompagné de Viviane Lièvre) entreprend ici une passionnante exploration qui, à travers les paysages, les mentalités, la mémoire et la culture de l'archipel, lui permet d'approcher dans leur fascinante diversité toutes les nuances de l'identité cap-verdienne.

  • Un écrivain voyageur français embarque pour les Açores à bord d'un cargo, pour une approche lente et agitée de l'archipel atlantique et volcanique, réputé offrir toutes les vertus du «Sublime» : une nature dont la beauté et la grande douceur sont souvent contestées par la furie des éléments. D'île en île, l'enquêteur veut saisir le caractère de ces lointains Portugais, vignerons et pêcheurs de baleines, contraints d'affronter, pendant cinq siècles, pluies, vents, tempêtes, brouillards, éruptions, stupeurs et tremblements.

  • Deux voyageurs français, à la fois écrivains, ethnologues et enquêteurs, s'engagent dans une filature de cinq mille kilomètres, en bus, à travers le Brésil, sur les traces de personnages exceptionnels restés dans l'ombre de la Grande Histoire, qui ont en commun d'être Noirs, descendants d'esclaves, et d'avoir participé, par leur courage, leur créativité et leur résistance, à l'édification de l'identité et de l'âme brésiliennes.

  • au large des côtes africaines, sur l'équateur et au méridien zéro, sont les îles de sao tomé et principe.
    d'étranges rumeurs y circulent. on dit que charlemagne, souverain sacré empereur en l'an 800, prolongerait là une retraite clandestine. décoré de galons dorés, il apparaît régulièrement sur des scènes de théâtre en terre battue, sous les ombres des bananiers, et il rend la justice. habillés de fracs, coiffés de hauts-de-forme, maquillés ou masqués, les descendants d'esclaves comme les pêcheurs devenus terriens, les affranchis de colons portugais ou les planteurs de cités utopiques se divertissent depuis des générations de cette parodie qui prône l'égalité dans une société où l'on a recours à la hiérarchie des poissons pour traduire les étages de l'échelle sociale.
    partant de ces ingrédients pour le moins insolites et arpentant les ruelles des villages comme des jungles noyées de brumes et des côtes inhospitalières, jean-yves loude nous livre un des plus étonnants récits de voyage qui soit. de ce moment de grâce de l'observateur immergé dans un peuple et son quotidien s'ensuit un très riche portrait d'îles minuscules qui furent sur les grandes routes de découverte du globe, autant qu'elles sont aujourd'hui au centre d'enjeux géopolitiques.

empty