José Nicolas

  • Nous sommes au tout début des années 1980. José Nicolas fait la connaissance de Bernard Kouchner qui vient de créer Médecins du monde. Cette rencontre, déterminante, le conduira à couvrir de nombreux conflits, car Bernard Kouchner est présent sur tous les fronts, au Liban, au Kurdistan, en Afghanistan ou encore en mer de Chine. Pendant six ans, José Nicolas photographiera inlassablement l'action de Médecins du monde. Il nous ouvre aujourd'hui ses archives photographiques et invite son frère d'armes à les commenter. Car cette époque de militantisme est aussi celle d'une nouvelle manière de penser l'action humanitaire, dont Bernard Kouchner est le plus grand ambassadeur.
    José Nicolas est reporter photographe. À partir de 1984, il couvre pour l'agence Sipa de nombreuses guerres (Liberia, Liban, Afghanistan, Bosnie, Somalie...). Grièvement blessé au Rwanda en 1994, il décide de devenir indépendant. Il continue à travailler sur les conflits tout en s'intéressant à des sujets de société ou relatifs à l'environnement.
    Bernard Kouchner est médecin, cofondateur de Médecins sans frontières et de Médecins du monde. Militant de l'action humanitaire et du droit d'ingérence, il fut plusieurs fois secrétaire d'État et ministre (Action humanitaire, Santé, Affaires étrangères et européennes).
    Avec la collaboration de Christophe Gautier. Aujourd'hui rédacteur en chef délégué de VSD, Christophe Gautier est également un compagnon de route de José Nicolas. Ils sont partis en reportage au Kosovo à plusieurs reprises entre juin 1999 et janvier 2001. Bernard Kouchner administrait alors la province pour l'Organisation des Nations unies. Christophe Gautier éclaire chacune des missions des French Doctors au regard du parcours de José Nicolas et des événements historiques.

  • Tchad 1980-1997

    José Nicolas

    • Imogene
    • 21 Août 2018

    « Mon lien avec le Tchad remonte à l'enfance. Au début des années 1960, avec mon père militaire, nous avons atterri à Faya-Largeau, chef-lieu du nord du Tchad. Je me souviens d'une vie où le temps n'avait pas de prise sur nous, où je vivais pleinement cette liberté avec le bonheur de l'innocence. En 1978, jeune parachutiste de 22 ans, je retourne dans ce pays pour évacuer les ressortissants européens, tandis que di+érentes factions tchadiennes s'a+rontent violemment. Deux ans plus tard, avec mon unité, nous campons pendant quatre mois dans l'est, à Abéché, puis près du Lac Tchad. Je m'adonne alors avec mon appareil photo à un plaisir de curiosité et de contemplation. Ce sont mes premières images du Tchad.
    /> D'autres séjours s'enchaînent jusqu'à la /in des années 1990. Je m'y rends en tant que reporter photographe pour Médecins du Monde (1983) et pour l'agence Sipa. Si je continue à couvrir les zones de combats (l'attaque libyenne de N'Djamena en 1986, la déroute des blindés de Kadha/i à Ouadi Doum en 1987), je sillonne les zones désertiques de ce pays, à la recherche de poésie, m'attachant aux scènes de vie spartiates (marchés, hôpitaux, écoles,...) et aux multiples visages croisés, photographiant libre de toute contrainte. J'explore surtout à loisir les endroits négligés dorénavant par l'actualité. Si mes voyages m'ont toujours mené au-dessus de la capitale, j'ai souhaité regrouper ces images d'archives pour rendre hommage à ces femmes et à ces hommes, /iers et dignes, à ce peuple oublié. » José Nicolas

  • « Chacun essaie d'entrer sans succès, comme dans un rêve, dans son propre fleuve. » Celui de Juan José Saer, qui occupe toute son oeuvre, et ce livre plus particulièrement, est le Río de la Plata. Le Fleuve sans rives, seul texte de commande que Saer ait accepté d'un éditeur, n'est ni un roman, ni un essai historique, ni un récit de voyage. Mise en abyme de la création et quête impossible de l'identité, ce texte « hybride sans genre défini » comme il le présente lui-même, est à mi-chemin entre le Méditerranée de Braudel et le Danube de Claudio Magris. Il est à l'image du sous-titre du livre, amputé lors de sa première édition (Julliard, 1991) et que nous souhaitions rétablir : un Traité imaginaire.

    À travers quatre chapitres (« Été », « Automne », « Hiver », « Printemps »), Saer cherche à retrouver, entre ses souvenirs personnels et l'érudition qui le caractérise, entre son exigence narrative qui fait son génie et le discours scientifique, ce qu'est et ce que fut la région du Río de la Plata, son histoire, sa culture, sa civilisation. Saer, exilé en France depuis 1968, revient sur ses terres et en dresse un portrait qui ne manque pas d'être satirique, spirituel, onirique. De la création de Buenos Aires et de la grande découverte de l'altérité à partir du XVIe siècle jusqu'à la dictature argentine, l'exil et le paysage postindustriel contemporains, deux figures sont ici célébrées : le Río de la Plata et la littérature comme rapport au monde.


  • l'oléiculture s'est merveilleusement développée en provence il y a plus de 25 siècles, à tel point que l'olivier est devenu un symbole incontournable de ces terres.
    on le raconte éternel, il incarne paix et sagesse. telle une mer aux ressacs argentés affichant ses promesses dans le paysage, sa culture génère une activité économique importante. ses fruits incitent au partage et à la convivialité. son huile, couleur soleil, livre un élixir aux vertus dont il reste encore des secrets à découvrir.


  • synonyme de prospérité pour marseille, avec les huileries et les activités portuaires, durant toute la première moitié du xxe siècle, la production du savon à l'huile d'olive, dont les prémices remontent au moyen age, a également fait les beaux jours de salon-de-provence.
    , au point d'en transformer la physionomie. au sortir de la seconde guerre mondiale, la puissante industrie savonnière décline inexorablement. mais quelques artisans obstinés perpétuent encore la fabrication traditionnelle du fameux cube.

  • Un livre qui fait le point sur l'origine et l'évolution de l'homme : son émergence, sa prolifération, la disparition de certaines espèces (Néandertal) et la survie d'autres (Homo sapiens). mais aussi les moteurs de cette évolution (rôles de la bipédie, de la taille du cerveau, des outils, du climat, de la culture, de l'organisation sociale, de la sexualité.). De plus, dans quelle mesure les réponses scientifiques au questionnement sur l'origine et l'évolution de l'homme peuvent-elles participer au débat citoyen sur la lutte contre les intégrismes religieux, le créationnisme, le racisme ?

  • "Quand José Nicolas quitte Toulouse pour se lancer dans le grand bain de la photographie, il rencontre Bernard Kouchner qui vient de créer Médecins du monde, alors présent sur de nombreux fronts, du Liban à la mer de Chine. C'est ainsi qu'il fait ses armes, aux côtés de l'organisation humanitaire, pendant deux ans.
    En 1984, Goksin Sipahioglu (fondateur de l'agence Sipa) décide de le prendre sous son aile. Il couvre alors les points les plus chauds de la planète : Tchad, guerre du Liberia en 1990, guerre du Liban de 1984 à 1986, révolution roumaine en 1989, Bosnie de 1991 à 1996, Somalie en 1992-1993... En 1994, alors qu'il suit l'Opération Turquoise au Rwanda, il est grièvement blessé. Suivent plusieurs mois d'hospitalisation dont il ressort avec le désir de devenir indépendant et de donner une nouvelle impulsion à son travail. Mais il reste guidé par la même envie de témoigner, d'imprimer un regard humaniste à un travail documentaire, comme en témoigne les savoureuses images cambodgiennes de ce livre."

  • Voici un ouvrage retraçant le parcours d'une trentaine d'années de création de Viviane-José Restiau. Cette artiste est devenue pionnière dans un « art lumière sans ombre » qu'elle explore dans un silence total d'une ou plusieurs semaines. Par le jeu de ses mains, traversées par l'intensité du silence, elle donne forme à ses pigments, comme le pinceau d'un seul fil qui vient déposer des particules lumière, comme un messager, un sculpteur de l'Univers, éphémère, instantané. « C'est l'énergie qui donne la forme. Dans l'exploration de la perception, j'ai perçu que les formes géométriques du Vivant pouvaient être transmutées en hélice et vortex, par lesquels se manifeste l'archétype Lumière. Mes oeuvres sont des matrices qui s'accomplissent dans la lumière. »

  • Les hommes qui récoltent les roseaux ont un nom en Camargue : sagneurs. Dans le milieu complexe et fragile de la marais, comme ils disent, au féminin, ils travaillent un espace que les amoureux de la nature considèrent comme un sanctuaire, ces immenses roselières où s'abritent des oiseaux rares. Ce livre nous raconte un métier très ancien dans un milieu disputé. Car sagneurs, chasseurs, gardians et riziculteurs ne voient pas d'un même oeil l'avenir du delta. lieu d'une bataille immémoriale entre eaux douces et eaux salées, entre tenants de l'assèchement et défenseurs du marais, la Camargue a été reconnue réserve de biosphère en 1977, à une époque où le métier de sagneur agonisait. Sauvés par l'essor de la construction écologique, des hommes continuent de récolter le roseau dont on fait des pergolas, des claies protectrices, des toits pour les cabanes de gardians, les chaumières aux Pays-Bas ou en Brière. Ce livre nous raconte la vie qu'ils mènent en petite Camargue, du côté de Gallician, leur capitale. Entre grand et Petit Rhône, étangs du Vaccarès, du Scamandre et du Charnier, il nous fait aussi parcourir un territoire où l'on ne vit pas comme ailleurs, l'eau étant tout à la fois une menace et un trésor.

  • Question ancienne : faut-il politiser l'écologie ou écologiser la politique ?

    Question ancienne, mais réponses nouvelles, nous dit Erwan Lecoeur, dans son ouvrage écrit avec la participation des leaders écologistes José Bové, Daniel Cohn-Bendit, Cécile Duflot et Corinne Lepage.
    Car le paysage politique a radicalement changé, pour au moins trois grandes raisons :
    - Les écologistes ne sont plus des « nains politiques » : ils ont su rassembler trois millions de voix en juin 2009, faisant la preuve de leur force de frappe électorale potentielle.
    - La montée du populisme, partout en Europe et notamment en France avec le FN de Marine Le Pen, oblige à reconsidérer l'approche de la présidentielle de 2012, mais aussi le face-à-face entre ces deux «challengers» en politique.
    - Enfin, les projecteurs de l'actualité la plus chaude sont braqués - entre autres - sur la question du nucléaire, emblématique des combats écologistes.

    Replongeant dans la genèse de l'écologie politique depuis 40 ans en la replaçant dans son contexte et s'appuyant sur la participation de grands leaders écologistes, l'auteur montre à quelles conditions l'écologie politique peut, cette fois, concrétiser les espoirs suscités dans l'opinion.
    Et la question d'une candidature écolo à la présidentielle, qui focalise aujourd'hui toutes les attentions, n'est peut être pas l'alpha et l'oméga de l'écologie politique de demain.

  • Vies de Saint Isidore le Laboureur, patron de Madrid, et de sainte Marie, son épouse : tirées de l'ouvrage espagnol du R. P. Nicolas Joseph de La Croix,...
    Date de l'édition originale : 1862 Ce livre est la reproduction fidèle d'une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d'une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d'un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l'opportunité d'accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
    Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

    En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d'une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
    Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d'un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d'un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

  • Le Mac a 30 ans et il est toujours aussi fringuant ! Avec la version 10.10 de Mac OS X, baptisée Yosemite, le savant mélange de simplicité d'emploi, de performance et d'innovation est au rendez-vous. Que vous soyez un fidèle du Mac expérimenté ou le tout nouveau propriétaire d'un iMac ou d'un MacBook, vous trouverez dans ce guide toute l'information nécessaire pour maîtriser les outils et fonctions de Yosemite. Et si vous êtes également utilisateur d'un iPhone ou d'un iPad, vous découvrirez l'étonnant principe de Continuité, qui vous permet de passer instantanément d'un appareil à l'autre, au gré de vos besoins.
    Nouvelle interface:
    Avec son nouveau design, le Finder gagne en lisibilité et en efficacité. C'est aussi le cas des outils Launchpad et Mission Control.
    Continuité:
    Apple a réservé des nouvelles fonctions de Yosemite aux fidèles de la marque, ceux qui utilisent à la fois un iPhone, un iPad et un Mac.
    ICloud Drive:
    Grâce à iCloud Drive, gardez une copie de vos fichiers en ligne et sur votre Mac, tout en y accédant depuis tous vos appareils.
    Sécurité:
    Le Trousseau centralise vos mots de passe. Associé à un compte iCloud, il les synchronise entre tous vos appareils Mac OS et iOS.

  • La pochette d'économie-droit est conçue en fonction des exigences de la réforme.
    Elle permet, grâce à des méthodes actives, de sensibiliser l'élève aux grands enjeux économiques et sociaux contemporains. Les règles juridiques sont abordées sous un angle concret.

    Structure d'un chapitre :

    Dans chaque chapitre de l'outil élève :

    La présentation de l'objectif final à atteindre et des objectifs intermédiaires ;
    Les intérêts essentiels du chapitre ;
    Une situation de découverte pour identifier en autonomie les enjeux du sujet traité ;
    De nombreuses applications basées sur des cas réels et des documents variés (textes, vidéos, informatique, sites Internet...) ;
    Les notions théoriques à maîtriser ;
    Une synthèse des éléments clés ;
    Un exercice de reformulation et/ou d'auto-évaluation qui permet à chacun d'identifier ses points d'amélioration.

  • La pochette d'économie-droit est conçue en fonction des exigences de la réforme.
    Elle permet, grâce à des méthodes actives, de sensibiliser l'élève aux grands enjeux économiques et sociaux contemporains. Les règles juridiques sont abordées sous un angle concret.

    Structure d'un chapitre :

    Dans chaque chapitre de l'outil élève :

    Présentation de l'objectif final à atteindre et des objectifs intermédiaires ;
    Les intérêts essentiels du chapitre ;
    Une situation de découverte pour identifier en autonomie les enjeux du sujet traité ;
    De nombreuses applications basées sur des cas réels et des documents variés (textes, vidéos, informatique, sites Internet...) ;
    Les notions théoriques à maîtriser ;
    Une synthèse des éléments clés ;
    Un exercice de reformulation et/ou d'auto-évaluation qui permet à chacun d'identifier ses points d'amélioration.

  • The year 2014 marked the 10th anniversary of the entry into force of Regulation No. 1/2003. Since one of its key objectives was to decentralise the enforcement of EU competition law, the GCLC dedicated its annual conference to reviewing the first ten years of implementation, with the aim of identifying what has and has not worked at NCA and national court level.

    In order to bring an empirical perspective to this area, the GCLC organised a series of «Decentralised Lunch Talks» at three prominent NCAs (France, Italy and Poland). The talks facilitated the gathering of empirical data on the implementation of Regulation No. 1/2003 at national level and enabled a comparison of the various experiences across the EU, which provided the starting blocks for discussions at the annual conference.

    In terms of content, the conference reviewed: (i) areas where the regulation has delivered, (ii) areas where it has not delivered, and (iii) suggestions for improvements. The following topics served as signposts for discussions:
    - NCA-Commission cooperation - NCA-ECN cooperation - Exchange of information - Leniency issues - NCA-national court cooperation - Commission-NCA cooperation - Effect on trade, parallel application of EU and national law and the convergence rule - Impact of EU-court decisions on national enforcement (Tele2 Polska, VEBIC, Pierre Fabre, Expedia, etc.) With this background, the book follows an original structure: it explores the various issues that arise over the life-cycle of cases that fall within the scope of Article 101 and 102 TFUE.
    Moreover, from a methodological perspective, the contributions of the authors are strongly empirical in content.

  • «Il n'y a que deux endroits au monde où l'on puisse vivre heureux: chez soi et à Paris», pensait Herningway. Qu'ils soient nés à Paris ou qu'ils aient choisi d'y vivre, les Parisiens sont amoureux de leur ville. Délaissant les itinéraires touristiques trop connus les gloires architecturales trop évidentes pour évoquer l'atmosphère particulière des rues, des places, des jardins, ce livre invite à une promenade amoureuse dans un Paris cultivé et sensible.

empty