Mélis Luciano

  • Reconnu comme l'un des poètes importants de sa génération, Jean Orizet est aussi l'écrivain qui a inventé l'idée d'"entretemps" dans les années soixante.
    Cette idée est devenue emblématique de son oeuvre, en poésie comme en prose. En 1975, dans les Nouvelles Littéraires, Gilles Pudlowski écrivait: "Jean Orizet est, depuis quinze ans, le poète de l'" entretemps" joliment repensé, le Brummell de nos élégances lyriques. " Depuis, l'image de cet espace-temps qui jaillit au lieu de s'écouler, a fait son chemin. Elle est au coeur du présent livre auquel elle donne son titre.
    Dans la première partie, d'éminents universitaires, critiques, écrivains et poètes témoignent de la manière dont ils perçoivent l'entretemps dans l'oeuvre d'Orizet. La deuxième partie propose un choix de textes fait par Jean Orizet lui même, pour illustrer ce voyage dans l'entretemps qui est le sien depuis bientôt quarante ans. L'ensemble est complété par des entretiens, une bio-bibliographie, et une abondante iconographie.

  • L'arbre philosophe

    Luciano Melis

    « Les forêts précèdent les gens, les déserts les suivent. » (Chateaubriand) « Avec les citations rassemblées dans ce livre, Luciano Melis a confectionné un bouquet de songes invitant à la méditation par la seule admiration silencieuse.
    Il faut espérer que ce florilège rétablira dans les esprits et les coeurs ce sentiment antique que le monde des tronçonneuses ignore.
    Aimer et prendre soin des arbres, avoir gratitude pour leurs immenses bienfaits est un impératif. La brutalité humaine rend celui-ci chaque jour plus nécessaire dans un monde qui ne sait pas où il va, tout en y allant aveuglément. » Pierre Rabhi Voici une anthologie des plus beaux aphorismes et textes sur l'arbre, une promenade en forêt de Montaigne à Italo Calvino en passant par Victor Hugo, Jules Renard, Jean Giono ou Sylvain Tesson. Pour prendre le temps de la contemplation, de la méditation et de la réflexion, à l'ombre de l'arbre protecteur.

  • « L'homme est civilise´ dans la mesure ou` il comprend le chat. » George Bernard Shaw.

    Apollinaire souhaitait dans sa maison « un chat passant parmi les livres». Voici un livre qui passe d'un fe´lin a` l'autre, a` pattes de velours.

    Du regrette´ petit chat gris de Du Bellay au matou roux de Huysmans, du chaton effronte´ d'Edmond Rostand au chat Biscuit d'Ame´lie Nothomb, ils se prome`nent en liberte´ entre les pages de cette anthologie.

    Elle re´unit les compagnons imaginaires ou bien re´els d'e´crivains nomme´s Montaigne, Hugo, Baudelaire, Malraux, Orwell, Hemingway, Le´autaud, Pre´vert ou Fred Vargas, tous ne´s sous le signe du chat.

  • Trente-deux ans après sa disparition, Lino Ventura demeure l'un des acteurs les plus populaires du cinéma français. À l'occasion du 100e anniversaire de sa naissance, ce livre, écrit par son fils aîné Laurent, qui livre de formidables anecdotes, et par Luciano Melis, revient sur son enfance, sa carrière de catcheur professionnel, ses débuts d'acteur (arrivé au cinéma par hasard), et les grands rôles qui ont marqué sa carrière et l'histoire du cinéma (Touchez pas au grisbi, Les Tontons flingueurs, L'Armée des ombres, L'Emmerdeur...). Sa filmographie alterne drames et comédies avec une rigueur constante. Homme droit, attachant et humain, il incarne les grandes valeurs de la vie. Au-delà du cinéma, ce livre évoquera également l'amour de Lino Ventura pour le foot, le tennis, la pétanque... et la cuisine !

    Richement illustré, cet album anniversaire est enrichi des témoignages exceptionnels de Maddly Bamy, Brigitte Bardot, Pierre Barthès, Élisabeth Bourgine, Christian Brincourt, Claudia Cardinale, Jean-Claude Carrière, Elie Chouraqui, Alain Delon, Michel Drucker, Jean Dujardin, Françoise Fabian, Robert Hossein, Gilles Jacob, Marlène Jobert, Gérard Lanvin, Patrice Leconte, Claude Lelouch, Olivier Marchal, Florence et Mathias Moncorgé-Gabin, Francis Perrin, Patrick Poivre d'Arvor, Alain Terzian, Danièle Thompson...

  • Ces textes d'André Verdet, constituent à mes yeux le plus beau testament philosophique qui soit.
    Fidèle à ses indignations de toujours comme à ses constants émerveillements, le poète nous conduit jusqu'à l'extrême de ses multiples quêtes. Dans ces ultimes écritures, il se révèle et découvre comme il ne l'avait peut-être jamais fait auparavant.
    Qu'il s'agisse de musique, de peinture, d'astrophysique ou de politique, chaque pensée-poème éveille à neuf notre conscience, notre questionnement.

empty