Somogy

  • Le thème de la Vierge et l'Enfant en relief connaît à Florence avec Donatello, dont les oeuvres dominent le paysage artistique toscan et même italien de la première moitié du Quattrocento, une de ses floraisons les plus brillantes. Les deux sculptures en terre cuite conservées au Louvre permettent de suivre l'évolution des recherches artistiques de Donatello, tant dans le domaine de la mise en espace des personnages que dans la détermination d'une nouvelle densité plastique accordée aux figures. Elles sont traitées avec des matériaux variés qui soulignent l'intérêt de Donatello pour l'expérimentation de techniques complexes: polychromies somptueuses, usage de cires colorées et de verre. Ces reliefs sont comparés à des pièces similaires de l'artiste ou à des oeuvres de ses contemporains (sculpteurs ou peintres) et sont resitués dans le contexte de la création et de la culture florentine des années 1430-1450. L'importance et la diversité de ces reliefs en marbre, en terre cuite ou en stuc démontrent l'existence d'un goût continu à Florence pour ce genre d'oeuvres, que les générations futures continueront d'aimer et de vénérer. A Padoue, Andrea Mantegna emprunte à Donatello cette intensité expressive et cette sévérité dans le rendu des formes qui sont largement redevables à celui dont Vasari disait qu'il avait " rendu à la sculpture sa perfection et son pouvoir d'émerveillement ".

empty