Marine Totozani

  • "Langues (minorées), variation, contextes, chansons et formation des enseignant.e.s sont à l'honneur dans cet ouvrage. Les articles se caractérisent par une diversité de perspectives et d'objets étudiés. Ils offrent au lecteur et à la lectrice la possibilité de se confronter à des analyses sociolinguistiques et didactiques, dans lesquelles une attention particulière est portée à la spécificité des terrains. Dans la mosaïque qui se crée ainsi, viennent prendre place des réflexions autour des pratiques langagières, de la migration et des recherches engagées. Quelques aspects saillants traversent les contributions rédigées en hommage à Marielle Rispail tels que les valeurs attachées aux langues _ et notamment ce qu'en font leurs locuteurs _, la réflexivité et le rôle du chercheur."

  • L'école c'est : 'viens mais sans toi'. Par cette formule choc et synthétique, une étudiante résumait ce qui est probablement notre constat commun. Le constat d'une rupture instituée par l'école entre l'enfant et l'élève ; entre le monde social et le monde scolaire ; entre la vie des langues dans leurs variations et la langue « épurée » des programmes scolaires ; entre les pratiques langagières sociales métissant les langues et le cloisonnement dont elles font l'objet à l'école...

  • L'arc-en-ciel de nos langues Jalons pour une école plurilingue Comment faire pour que la pluralité linguistique et culturelle qu'accueillent nos écoles aujourd'hui devienne une richesse qui profite à tou-te-s les élèves ? Face à des situations composites et toutes différentes, face aux phénomènes de mobilité des publics et à la complexité sociolinguistique qui en découle, les enseignant-e-s déploient souvent, seul-e-s dans leur classe ou en équipes d'écoles, des trésors d'ingéniosité didactique : ils arrivent à mettre en valeur les différences, à enseigner coûte que coûte, à faire des moments passés à l'école le ferment d'une intégration sociale, à la fois des enfants, des parents et des familles. Car, au-delà des élèves, ce sont des enfants et des jeunes, acteurs sociaux à part entière, qui sont reçus dans nos classes. Cet ouvrage propose aux lecteurs, enseignants, parents, étudiants, éducateurs, de rencontrer ces expériences à succès trop souvent isolées. Elles montrent, à partir d'observations et d'analyses de terrain collectives, que des activités simples et productives sont possibles dans une classe accueillant des élèves aux langues et cultures d'origine variées et que des moyens peuvent être mis à la disposition des maîtres, à partir du travail d'autres maitres. Elles sont précédées d'une réflexion sur la pluralité linguistique et culturelle à l'école et suivies de quelques propositions de lecture permettant d'aller plus loin dans ce passionnant cheminement au coeur des langues et des cultures, vers notre altérité.

empty