Mariola Korsak

  • Qui ne s'est jamais demandé, en parcourant les routes ardéchoises, ce que signifiait le nom d'un village ou d'un hameau aperçu sur un panneau ? Certains de ces toponymes sont aisés à décrypter. On voit ainsi que Beauregard renvoie à une hauteur d'où la vue porte au loin. Ou que Vacheresse évoque de verts pâturages. Il est un peu plus difficile de distinguer dans le nom de Monistrol le latin monasteriolum (petit monastère). Ou dans Teyssonnières une terre à blaireau ; de l'ancien français tesson (blaireau). Ou encore dans Fromentoux une terre à froment, donc un champ de blé. Et seuls les spécialistes discerneront immédiatement dans Gourdon la racine oronymique pré-celtique gord- (= rocher à pic, falaise) ou dans La Beaume le mot gaulois balma (grotte, caverne). Il faudra même recourir aux manuscrits du Moyen Âge pour comprendre que La Chaise représente une corruption du latin casa (maison) ou que Dalayrac est un antique Alariacum (= domaine foncier d'Alrius), devenu le village d'Alayrac. Ce livre de toponymie ardéchoise vous propose une promenade à travers les langues et l'histoire.

  • L'histoire des noms de lieux des Bouches-du-Rhône remonte à la plus haute Antiquité, en ces temps où les hommes ont commencé à désigner par un terme précis la ville ou le domaine qu'ils habitaient. Au fil des siècles, ces noms ont évolué selon la langue de nos ancêtres et se sont peu à peu fixés pour aboutir à leur forme actuelle.
    Pourtant, par-delà la forme sous laquelle nous les connaissons aujour d'hui, une oreille aguerrie saura reconnaître l'origine et le sens de ces noms. Il sera alors possible de comprendre pourquoi tel lieu porte le nom qui le caractérise aujourd'hui et quel sens les hommes d'hier entendaient lui donner en le nommant ainsi.
    C'est donc à un voyage dans le temps que nous convient Jean-Marie Cassagne et Mariola Korsak, spécialistes de l'étymologie française, à la recherche du sens profond des noms des lieux que nous habitons aujourd'hui et dont nous sommes si familiers.

  • Pour les curieux d'histoire, pour les passionnés de patrimoine, pour tous ceux qui s'interrogent sur l'origine du nom de leur village... voilà un livre qui saura vous éclairer. Certaines explications vont de soi quand la géographie ou la nature font immédiatement sens mais certaines vont puiser dans les trames de l'histoire. Vayrac par exemple avec son nom qui claque aux oreilles comme une promesse d'ailleurs était une grande ferme au temps des romains d'un certain Varius puis s'ajoute sa terminaison en -ac de la langue d'oc. Est-ce que Cantaloube signifie qu'on chantait au loup ? Belcastel est-il un beau château anglais ? Et à Bretenoux y avait-il des Bretons ?
    Découvrez la signification des villes, villages et hameaux du Lot : Cahors, Gourdon, Figeac, Saint-Céré, Gramat, Martel... mais aussi Bio, Théron, Rixou, Peyrilles, Malvy....
    Un livre d'aujourd'hui qui se lit comme une porte sur l'histoire. Un livre à garder et à offrir.

  • À travers leur abécédaire, Jean-Marie Cassagne et Mariola Korsak nous emmènent à la découverte des rues de La Rochelle. Facile à feuilleter et à emporter, ce guide illustré sera de toutes vos balades ! Chaque voie, chaque place, chaque rond-point possède sa notice, renvoyant aux plans placés en début et fin de l'ouvrage. Le texte est abondamment illustré de photographies, mais aussi de cartes postales.

  • Qui ne s'est jamais demandé d'où venait le nom de son village ? D'origine latine, germanique ou gauloise, les noms de lieux ont tous une histoire, parfois drôle, souvent surprenante. Ils peuvent évoquer l'environnement primitif du village : bois, rivières et collines constituaient des points de référence évidents pour nos ancêtres. Parfois, c'est le propriétaire d'une villa gallo-romaine qui a laissé son nom au village né sur son domaine. La végétation est également très présente dans les toponymes, rappelant l'existence d'immenses forêts de hêtres, de chênes ou de châtaigniers. Les activités humaines ne sont pas oubliées, avec l'évocation des travaux des champs, de l'artisanat ou des petits métiers. Et certains toponymes sont issus d'erreurs de copistes, sources d'humour involontaire. On peut ainsi reconstituer, à travers ces noms de lieux, tout un monde rural disparu dans lequel nous puisons nos racines. Issu de recherches rigoureuses, cet ouvrage s'adresse au grand public et permettra au lecteur de redécouvrir, d'une manière inattendue, la grande et la petite histoire de son département.

  • Bagatelle, la roquette, rochechouart, sorbonne, alfortville, bouville, maisons-alfort, les sablons, saint-maur-des-fossés .
    Tous les noms de lieux de paris et de la périphérie expliqués pour découvrir et redécouvrir ce superbe coin de la france si visité par les touristes. les auteurs, jean-marie cassagne et mariola korsak vous permettent de connaître, en vous distrayant, la grande et la petite histoire de l'ile-de-france avec une étymologie de chaque toponyme, et une définition historique précise. un lexique dont vous ne pourrez vous passer.

  • Tous les noms de lieux de ce beau département expliqués pour découvrir et redécouvrir ce superbe coin de la France si visité par les touristes. Les auteurs, Jean-Marie Cassagne et Mariola Korsak vous permettent de connaître, en vous distrayant, la grande et la petite histoire de la Dordogne avec une étymologie de chaque mot, et une définition historique précise. Un lexique dont vous ne pourrez vous passer.

  • L'Avenir, Avesnes le Sec, Blanc Four, Haubourdin, Marcq en Baroeul, Uxem, Villers Plouich, Wandignies Hamage.
    Tous les noms de lieux du Nord expliqués pour découvrir et redécouvrir ce superbe coin de la France si visité par les touristes. Les auteurs, Jean-Marie Cassagne et Mariola Korsak vous permettent de connaître, en vous distrayant, la grande et la petite histoire du Nord avec une étymologie de chaque toponyme, et une définition historique précise. Un lexique dont vous ne pourrez vous passer.

  • Le livre parcourt le Cantal, de Mauriac à Salers, de Chavaroche à la Franconèche, sans oublier Aurillac bien sûr. Il vous livre tous les détails des origines de ces noms de lieux qui marquent les paysages, et donnent à comprendre les communautés humaines.

    On jongle d'une racine celte, latine ou germanique à l'autre, on décrit précisément l'histoire. Jean-Marie Cassagne et Mariola Korsak vous entraînent à quatre mains dans les dessous des noms, ils mettent leur savoir linguistique à portée de tous.

  • Saviez-vous que le nom de la commune de La Brosse vient du celtique brous/broustek qui désigne un lieu plein de buissons ? Que Le Chalumeau a été fondé sur un terrain humide où poussaient des roseaux (calamus en latin) ? Que le toponyme La Chaume ne signale pas des maisons couvertes de paille, mais plutôt bâties sur une hauteur dénudée (du latin calmis) ? Que La Croûte trahit l'existence de grottes à proximité (du latin crypta) ? Que Les heaumes n'évoque pas le souvenir d'une bataille du passé, mais la présence d'ormes (du latin ulmus). Que le toponyme ortie ne fait pas allusion à la présence d'urticacées, mais de jardins (du latin hortus) ? Et enfin que Le rabot n'est pas un village de menuisiers, mais évoque un terrain bosselé ?

  • Moissac, Vazerac, Esparsac, Sérignac... Le Tarn-et-Garonne est le pays des noms en ac. Mais aussi, plus drôles, on y trouve Nègrepelisse ou Molières, ou bien encore Coufouleux...

    Le livre jongle avec les anciennes racines, il décrit toutes les origines, il donne vie à ces noms qui bien souvent ne nous disent rien, à nous qui voyons les panneaux au bord des routes.

  • Parcours dans les profondeurs étymologiques du Loiret, les sources des noms de lieux, ce livre comme les autres de la collection, dévoile les méandres et les surprises de l'histoire des mots.

    Les auteurs jonglent avec les racines celtes, latines ou germaniques, tout en nous donnant une définition historique précise.

  • Grâce au Dictionnaire des villes et villages de Bourgogne, qui compte plus de 5000 entrées, les origines des toponymes de la région n'auront plus de secret pour vous ! Au-delà de l'explication des dénominations de lieu, cet ouvrage vous plongera dans l'histoire de la Bourgogne. Une histoire si riche ! À travers les noms de lieux, vous verrez défiler les Celtes, les Romains, les Gallo-romains, les Wisigoths, les premiers Chrétiens... Vous découvrirez comment fonctionnaient ces sociétés avec leur économie, leur organisation : maîtres, châtelains, serfs, cultivateurs, éleveurs, religieux... Vous entrapercevrez des paysages et des constructions qui n'existent plus aujourd'hui : vergers, marécages, forêts, oppidums, voies romaines, châteaux, commanderies... Dorénavant, vous ne verrez plus du même oeil les panneaux indicateurs qui jalonnent les routes ! Mêlant l'histoire et l'étymologie, le Dictionnaire des villes et villages de Bourgogne est une référence pour tous ceux qui souhaitent en savoir plus sur les racines de la régions.

empty