Michel Marie

  • Les univers singuliers et les jeunes acteurs des années 1960 de la Nouvelle Vague.

    Les repères essentiels, les points forts et les faiblesses de cette école artistique.

  • Les grands bouleversements climatiques, écologiques, migratoires, sociaux que nous connaissons annoncent une profonde mutation planétaire. Les chrétiens, pour peu qu'ils aient été attentifs à la lecture de l'Apocalypse et plus encore, tant ils sont limpides et explicites, aux avertissements délivrés lors des grandes apparitions mariales, particulièrement à Fatima, n'ont pas à s'en étonner. Ainsi les faits, en authentifiant avertissements et messages, crédibilisent-ils le messager, en l'occurrence, la Vierge Marie. Certes, les avertissements sont sérieux et les signes que nous percevons angoissants... mais les mêmes messages s'accompagnent de l'antidote au mal. C'est cet antidote qu'expose le père Marie Michel au long d'une méditation particulièrement inspirée sur le rôle de la Vierge Marie. En voici les grandes perspectives : Le rôle de Marie a été annoncé dans l'Ancien Testament, depuis la rupture des origines, l'annonce d'une nouvelle alliance, jusqu'à celle d'une femme vierge et mère...  Puis dévoilé dans le Nouveau Testament, dès l'annonciation par l'ange Gabriel à celle en qui il reconnait la demeure de la Parole, la Mère du Verbe incarné.  Enfin révélé aux derniers temps alors que se multiplient les apparitions mariales au rythme même des signes qui les annoncent. Le coeur de Marie est le moyen voulu pour nous aider à vivre l'épreuve des derniers temps. Particulièrement, et concrètement, grâce à la méditation du rosaire (récitation du chapelet), étrangement commune aux pauvres et aux « superbes ». L'auteur accompagne le lecteur dans cette méditation en une impressionnante découverte, au pas de l'Esprit, du « secret » de l'Evangile.  « Plus brillante que le soleil », refuge des derniers temps, pont entre le Ciel et la terre, Marie nous a précédés sur ce chemin inconnu. Elle est la main amie et maternelle qui nous apaise, nous encourage, nous protège. Dés lors, le Rosaire, arc en ciel de la Parole, mais aussi triomphe de l'humilité, est le porche d'entrée dans la contemplation du mystère où sombrent nos angoisses.  Auteurs 

  • Cette étude exhaustive de la Nouvelle Vague, à la fois artistique, technique, économique et politique permet de pénétrer l'univers de ces réalisateurs et, plus particulièrement, de Jean-Luc Godard. En s'appuyant sur les témoignages, en offrant une lecture du scénario et de sa genèse, des séquences et des personnages, il offre une clé indispensable pour comprendre Godard, son univers et, par-delà, la Nouvelle Vague tout entière.

  • Cet ouvrage synthétique et illustré retrace toute l'histoire du cinéma français, des origines à nos jours :
    - L'auteur rappelle dans un premier temps les grandes périodes du cinéma français : Lumière/Méliès, le cinéma primitif, les avant-gardes, le muet, le parlant, le théâtre filmé, le cinéma social, l'Occupation, la Nouvelle Vague, le Cinéma Moderne, le néo-classicisme...
    - Dans un second temps, il présente 101 films emblématiques qui ont fait date dans l'histoire du 7e art et ont marqué notre histoire nationale, de La Sortie des usines Lumière (1895) à La loi du marché (2015), en passant par Napoléon (1925), Jules et Jim (1961) ou encore La Reine Margot (1994). Chaque film fait l'objet d'une présentation, d'une analyse stylistique, d'une fiche technique et de quelques images de scènes clés.

  • MURIEL

    Michel Marie

    Clefs concours : s'adressant à tous les candidats aux concours, en particulier agrégation et capes, clefs concours offre une synthèse par sujet.
    Conçu comme un repère par rapport aux monographies et aux cours et comme un outil de révision, chaque ouvrage est articulé autour de fiches thématiques permettant de faire le point sur les acquis de la recherche. synthèse des travaux les plus récents, clefs concours permet de s'orienter dans la bibliographie et de mettre en perspective l'évolution des savoirs. clefs concours lettres : tous les titres sont organisés autour d'une structure commune : des repères : un rappel du contexte historique et littéraire ; les grandes "problématiques", indispensables à la compréhension des enjeux de oeuvre ; le "travail du texte" consacré aux questions de langue, de stylistique et de grammaire ; des outils méthodologiques : chronologie, glossaire, bibliographie ; un système de circulation entre les fiches et les références bibliographiques.

  • ce dictionnaire propose à la fois des entrées techniques, théoriques et critiques sur les principaux courants du cinéma, et des entrées sur les genres et sur les personnalités (réalisateurs, théoriciens, critiques) qui ont contribué à enrichir la réflexion sur le 7e art.
    cette 2e édition, augmentée de plus d'une centaine d'entrées, actualise l'ouvrage tant du point de vue de l'évolution des techniques que de celle des théories et de la critique. une place particulière est faite à l'évolution des genres et au développement, depuis dix ans, des politiques patrimoniales dans le domaine du cinéma.

  • JTM

    Michel Marie

    Marie Michel tisse un récit aussi ténu que glaçant qui explore les arcanes de la psyché amoureuse jusqu'à frayer vers les rivages de l'ultraviolence, celle que l'on subit et celle que l'on assène à son tour. Elle tente de comprendre pourquoi ce que l'on sait déjà n'empêche pas les êtres humains de reproduire ces mêmes « erreurs » qui mènent, inlassablement, aux mêmes impasses sanglantes. Pourquoi, il faut encore et toujours, à l'heure de l'ADN et des SMS, de la « transparence » érigée en dogme absolu, « tuer le père » pour recouvrir un semblant de vérité.

  • Nouvelle présentationM est un film qui a le redoutable privilège d'être à la fois celui que son auteur préfère, un chef-d'oeuvre inégalé des débuts du cinéma sonore, une date dans l'histoire de l'Allemagne pré-nazie, un succès commercial, un « classique » incontesté de l'histoire du cinéma, un film de répertoire de ciné-clubs.C'est, d'autre part, un film qui a suscité de nombreuses analyses, dont certaines sont remarquables, et sont elles-mêmes des références dans l'analyse de film. Cet ouvrage de synthèse didactique cherche à retenir ce qu'il y a de plus riche pour la connaissance de ce film.Michel Marie est professeur à l'université de Paris-III Sorbonne Nouvelle et l'auteur de plusieurs ouvrages spécialisés traduits en plusieurs langues.
    La vie et les films de Fritz Lang. Générique. Contextes. L'histoire en bref. Au fil des séquences. Structure, action, dramaturgie. Personnages et thèmes. Du style. Analyse de séquence (Le prologue du film : l'assassinat de la petite Elsie Beckmann).

  • L'histoire du cinéma est jalonnée de " films maudits ": tournages entravés par une série de catastrophes ou par des conflits entre réalisateur et producteur, mort de l'acteur principal, disparition des éléments de tirages, etc.
    La malédiction fait partie de la légende noire du cinéma que ce livre propose de parcourir depuis l'épopée des "Rapaces" d'Erich von Stroheim jusqu'aux malheurs de Leos Carax avec ses "Amants du Pont-Neuf" en passant par les péripéties héroïques d'"Apocalypse Now" de Francis Ford Coppola et de "La Porte du Paradis" de Michael Cimino. L'ombre noire du mauvais génie de "Darkman" domine l'univers du cinéma et lui offre sa part maudite.

  • une soif d'infini nous présentait la vie d'elisabeth de la trinité.
    toucher l'infini nous entraîne à sa suite à la recherche de dieu. captivée par l'infini, elisabeth nous donne la clé pour approcher les mystères du coeur humain. face à toutes les errances, son regard sur la vie nous invite à ne pas nous arrêter seulement à la surface. il suscite en nous la profondeur du sens ultime, car le plus dangereux n'est pas en soi l'égarement momentané mais la possibilité pour l'homme de se détourner à jamais de sa finalité transcendante.
    tant que nous n'aurons pas découvert que nous venons de dieu et qu'il nous attire vers lui, nous chercherons toujours dans l'éphémère un " ailleurs " qui n'étanchera jamais cette intarissable soif. elisabeth a trouvé celui qui, seul, peut transfigurer une vie. dans le christ, elle a touché l'infini. nous voici conviés à découvrir à notre tour " le beau soleil irradiant de notre vie, en en faisant déjà comme un ciel anticipé.
    " approchons-nous : lisons, méditons, écoutons... un maître spirituel parle à notre intelligence et à notre coeur.

  • La Nouvelle vague est l'un des mouvements cinématographiques les plus célèbres de l'histoire du cinéma. Est-ce pour autant une « école » au sens que ce terme possède en histoire de l'art ? C'est l'analyse que propose ce livre précisant les conditions d'apparition économiques et techniques des films des jeunes cinéastes des années 1958-1962.
    La Nouvelle vague est d'abord un slogan journalistique, mais aussi un concept critique, fondé sur un mode de production et des choix techniques et stylistiques. C'est également une esthétique nouvelle concernant les visages, les corps et les thèmes qu'illustrent des films comme Les Quatre Cents Coups, À bout de souffle, L'Eau à la bouche ou Les Cousins.

  • Voyeurs et exhibitionnistes, sadiques et masochistes, fétichistes, érotomanes, tueurs en série, femmes manipulatrices et fausses ingénues, pervers narcissiques et (très mauvaise) compagnie... Le cinéma a peuplé son monde de pervers.
    Il ne suffit pas de dire que les dépravés font du bien meilleur spectacle que les innocents pour expliquer la fascination qu'ils exercent. L'archéologue du futur qui n'aurait que nos films pour pièces à conviction serait effrayé du dérèglement de nos moeurs.
    Alors, reflet de la réalité, ou effet de la perversion propre au cinéma, où se mêlent le voyeurisme du spectateur, l'exhibitionnisme des acteurs, les vices cachés des réalisateurs ? Bien pervers qui, comme l'auteur de ce livre, sait répondre à la question...

  • ... « Elle m'a grondé quand j'ai cadré sur les fosses communes de Cheung Ek.
    Dans des trous carrés de deux mètres de côté, creusés dans la terre, où l'eau a fini par stagner, des crânes laissent apparaître ça et là leur arrondi caractéristique. Certains ont encore un krâmar attaché autour des orbites, d'autres laissent voir, une fracture, une brèche, une vacuité ; on se déplace entre ces fosses en cheminant sur des sortes de diguettes. Ce lieu sinistre est proche de Phnom Penh, mais on devait en découvrir ensuite des milliers semblables dans tout le pays. « Mais pourquoi te complais-tu à ce spectacle ? Tu n'arrêtes pas de prendre des photos. » J'ai répondu sèchement à Élise qu'il me semblait important de photographier les fosses pour témoigner, pour qu'un jour de nouveaux négationnistes ne viennent pas dire ou écrire que tout cela n'avait jamais existé, ce qui ne manquerait pas d'arriver. On n'est jamais trop prudent avec la mémoire »...

  • Comment réussir dans le cinéma et l'audiovisuel ? la formation " sur le tas " est-elle la voie royale amenant à ces métiers, les uns mythiques (réalisateur, scénariste), les autres plus modestes (monteur, scripte) ? est-il utile de préparer les concours d'accès aux écoles professionnelles ? les filières universitaires, qui existent depuis une trentaine d'années, offrent-elles des débouchés, ou sont-elles des voies d'attente offrant un supplément de culture ? ce livre apporte réponse à ces questions, retrace l'histoire des écoles professionnelles, décrit les principaux métiers et offre un panorama des lieux de formation.
    Tableau objectif, il s'enrichit de l'appréciation personnelle d'un parfait connaisseur de ces filières.

  • Complétant le livre, Ma prière préférée, sur la spiritualité du Rosaire à l'école de Jean-Paul II, cet ouvrage du père Marie-Michel nous replonge dans un Rosaire vivant où s'exprime avec bonheur une petite portion de l'immense peuple de Marie...
    Sous la forme d'un bouquet marial offert à Jean-Paul II, l'auteur commence par manifester au Saint-Père sa reconnaissance filiale pour l'année du Rosaire et son combat incessant pour défendre la vie et la paix. Il fait aussi du livre une réponse émouvante à l'appel urgent du pape dans sa lettre sur le Rosaire où il avait lancé en final : " Reprenez avec confiance le chapelet entre vos mains !... Que mon appel ne reste pas lettre morte ! " (n° 43) Manifestant la grâce prophétique de l'année du Rosaire, ce livre veut confirmer que l'appel de Jean-Paul II a été entendu : tout un peuple, un condensé ecclésial, vient témoigner ici au Saint-Père sa joie de faire avec lui ce qu'il appelle " l'expérience intime de la maternité de Marie " par le chemin contemplatif du Rosaire...
    Des évêques, des fondateurs, des couples, des jeunes, des consacrés, des enfants donnent ici des témoignages, souvent bouleversants, sur la tendresse inouïe de Marie aujourd'hui à travers la beauté si évangélique du Rosaire. Par ces témoins de différents pays, ce livre nous révèle que l'Eglise est entrée en Cénacle avec Marie, vivant un incessant " Rosaire mondial pour la paix "... Jean-Paul II en est le coeur car il vient de tourner l'Eglise vers une ère mariale prophétique dans l'espérance d'une nouvelle Pentecôte d'amour sur toute l'humanité.

empty