Vie pratique & Loisirs

  • Rien de plus banal aujourd'hui que de prendre l'avion ; pourtant, pour près de 20 % des passagers,
    la perspective du décollage, de l'atterrissage
    et des éventuels trous d'air est une véritable source d'angoisse, sans rapport avec les risques réels.
    Ces frayeurs s'appuient presque toujours
    sur l'ignorance ou sur des idées fausses. Air France propose depuis plusieurs années des stages pour aider ces « avionophobes » à surmonter leurs craintes. Cet ouvrage reprend les thèmes abordés lors de
    ces formations. Il contient à la fois des informations sur les mécanismes du stress et de l'anxiété (et les façons d'y faire face), des données « scientifiques » sur les principes de l'aéronautique, le déroulement d'un vol et des réponses aux questions que l'on se pose le plus souvent. De nombreux conseils et témoignages, des croquis et schémas complètent ce guide simple et concis, à lire avant de prendre l'avion, dans la salle d'embarquement, ou même en cabine.


    Marie-Claude Dentan est responsable du programme
    « Apprivoisez l'avion » d'Air France.
    Michel Polacco est journaliste à Radio France et aviateur.
    Noël Chevrier est commandant de bord à Air France.

  • En 1995, Michel Troisgros et son épouse Marie-Pierre ont ouvert un « café-restaurant-épicerie » à côté de la Maison Troisgros, leur restaurant trois étoiles de Roanne. Le souvenir des salumerie italiennes les a inspirés dans la conception de ce lieu simple et élégant où l'on sert une cuisine précise, d'inspiration ménagère (Tarte à l'oignon et aux cèpes secs, Omelette plate et soufflée à la fourme) où se glissent aussi des souvenirs de voyages (Fish & chips, sauce indienne ou Ceviche de daurade). On y vend également des produits de grande qualité tel le judion, énorme haricot blanc découvert dans les bars à tapas de Séville et ingrédient de choix des Foies de lapin à l'artichaut. C'est sur la base de ce répertoire culinaire que s'est construit ce livre qui propose en 81 recettes d'emporter chez soi l'atmosphère chaleureuse du Central et de s'essayer à une cuisine nourrie de savoir-vivre.

  • La Colline du Colombier, ancienne ferme transformée en gîte et en restaurant par Michel Troisgros, est née du désir de renouer avec une manière traditionnelle de se nourrir dans ces fermes du Brionnais. Sans folklore, Michel Troisgros propose ici une cuisine d'aujourd'hui à partir des ressources que suggèrent le paysage - rivière et mares, pâturages, chemins creux et « terrasses », haies qui le quadrillent, jardin potager, basse-cour - ou des habitudes de la campagne, comme cette soupe qui vous attend, sur la table, dans un geste de réconfort.
    Ainsi, le livre suivra ce fil conducteur : tradition de l'hospitalité, coutume du casse-croûte, ce que fournit la basse-cour, cueillette le long des chemins, l'élevage et ses produits, la rivière et la pêche, la fête qu'offrent les desserts.
    Les recettes, au lieu de suivre l'ordre classique, se répartiront au long de cet itinéraire qui, de notre assiette, nous fait parcourir tout un panorama.

  • Le corail est-il une pierre, un végétal, un animal ? Longtemps les hommes ont été fascinés par cette merveille de la nature.
    Venu des profondeurs de la mer, le corail était si mystérieux qu'on lui prêta souvent (et encore aujourd'hui) nombre de vertus : notamment une grande capacité à conjurer le " mauvais oeil ", sous forme de petite corne rouge, le plus souvent sertie d'or. Ces cinquièmes journées universitaires de Bonifacio, organisées à l'initiative du Docteur Jean-Baptiste Lantieri, maire de Bonifacio, et du Professeur Michel Vergé-Franceschi, ont donc tenté de cerner l'ensemble de la question.
    Sous la présidence d'honneur de l'Amiral Jean-Noël Turcat de l'Académie de Marine, le contre-amirmal Georges Prud'homme, directeur du Musée national de la Marine, a commencé par donner la parole à deux scientifiques de réputation internationale, Patrick Geistorferder, directeur de recherches au CNRS, membre de l'Académie de Marine, et Michel Jangoux, professeur à l'Université libre de Bruxelles. Ils évoquent tour à tour Le corail rouge de Méditerranée : son écologie et son exploitation.
    Le corail et les coraux sous l'aspect de la zoologie. Christine Bousquet, maître de conférences à l'Université de Tours, évoque ensuite L'usage du corail au Moyen Age. Le professeur Michel Vergé-Franceschi retrace quant à lui la fabuleuse histoire d'une famille du cap Corse : Les Lenche de Morsiglia fondateurs de la Magnifique Compagnie du corail à Marseille aux XVIe-XVIIe siècles. M. Alain Venturini, directeur des Archives Départementales de Corse du Sud donne ensuite la parole à Antoine-Marie Graziani, professeur à l'IUFM de Corse, qui nous dépeint L'exploitation génoise du corail au Massacarès et Tabarca avant que Santa Leonetti, enseignante en Corse et doctorante à l'Université de Tours, ne nous retrace Le drame des corailleurs ajacciens massacrés à Bône en 1817.
    Tania Manca, doctorante à Paris IV-Sorbonne, nous révèle ensuite ce qu'était La pêche du corail dans les récits de voyage européens en Sardaigne et en Corse aux XVIIIe et XIXe siècles. Et François Moureau, professeur à la Sorbonne, directeur du Centre de Recherches sur la Littérature de voyage (Sorbonne), de conclure brillamment, sur Le corail dans les Traités de Sciences naturelles au XVIIIe siècle.
    Une somme magnifique, au plan scientifique, historique, artistique et littéraire.

  • Comment concilier dans une démarche simple le goût des bonnes nourritures et l'appétit du grand air ? Que glisser dans son sac à dos qui soit facile et plaisant à préparer, agréable à regarder, succulent à déguster, réconfortant après l'effort ? Que faire de ces petits fruits rouges ramenés d'une balade ? Comment être sûr de faire de son pique-nique un vrai moment coloré et chaleureux ? Marie d'Halluin et Michel Carossio répondent en 55 recettes traversant les saisons, du bord de mer à la lisière des bois, de la crête escarpée au pré fleuri. 55 préparations aussi commodes et amusantes à cuisiner que délicates au regard et flatteuses pour les papilles. On y trouve aussi bien un cake au chorizo qu'une pana cotta aux mûres, un moelleux d'hiver au chocolat qu'une salade de moules aux poivrons, un taboulé aux agrumes que des sucettes de chèvre frais... Emilie, par la grâce de ses Sentiers, avait déjà habitué petits et grands à la balade hédoniste. Elle offre maintenant la fantaisie dans la gourmandise, la satiété des appétits aiguisés par la pleine nature. Ludique, solaire, appétissant, ce petit livre s'adresse tant aux petits qu'aux grands, le bon appétit et le plaisir des préparations n'étant pas l'apanage des uns contre les autres. Il y a là autant l'élémentaire de la dînette que la sophistication de l'oeil éduqué.

  • Cheval qui es-tu ? l'éthologie du cheval, du comportement naturel Nouv.

    Le terme d'éthologie du cheval, encore méconnu il y a une vingtaine d'années, est aujourd'hui tellement répandu qu'il est de plus en plus utilisé abusivement dans des contextes sans grand rapport avec ce qu'est réellement cette discipline.
    Pour tenir compte de ces évolutions, cet ouvrage propose une synthèse aisément accessible, fondée sur les connaissances les plus actuelles, de ce qui constitue réellement aujourd'hui l'éthologie du cheval.
    Comprendre le comportement du cheval, quelle est sa vraie nature, comment il est devenu ce qu'il est aujourd'hui au fil des millénaires, quelles sont ses relations naturelles avec ses congénères, de quelles façons il interagit avec son milieu, comment l'individu se développe, quelles sont ses aptitudes, quelles conséquences cela peut avoir pour son bien-être... Les auteurs répondent à toutes ces questions avec des réponses claires, complètes et réellement documentées.
    Extrêmement complet et richement illustré, cet ouvrage rend accessible à un large public les connaissances scientifiques les plus récentes sur l'éthologie.
    Incontournable pour mieux connaître et comprendre nos compagnons les chevaux.

  • Ce texte est à l'initiative d'un Groupe d'Action thématique BTP qui a auditionné une centaine de personnes (la plupart par téléphone, même si certaines ont été filmées). Ces personnes étaient des artisans, des lanceurs d'alertes climat, des experts scientifiques, des architectes, des représentants d'associations, de centres de formation, des syndicalistes... A la suite de ces auditions et de réponses à un questionnaire élaboré par nos soins, nous avons rédigé un texte qui a été soumis à contributions. 4 débats contradictoires ont été organisés. Ce texte est le résultat de près de 700 contributions.

  • L'éthologie du cheval, domaine encore méconnu en france, même des milieux professionnels, il y a une vingtaine d'années, est aujourd'hui un sujet si bien " à la mode " que le terme d'éthologie est paradoxalement de plus en plus utilisé abusivement dans les milieux de l'équitation dans des contextes sans grand rapport avec ce qu'est réellement cette discipline.
    Comprendre le comportement du cheval, quelle est sa vraie nature, comment il est devenu ce qu'il est aujourd'hui au fil des millénaires, quelles sont ses relations naturelles avec ses congénères, de quelles façons il interagit avec son milieu, comment l'individu se développe, quelles sont ses aptitudes, quelles conséquences cela peut avoir pour son bien-être. , autant de questions qui supposent des réponses claires, complètes et réellement documentées.
    C'est pour répondre à un tel intérêt, et afin de rendre accessible à un large public les connaissances scientifiques les plus récentes sur le sujet, que michel-antoine leblanc a pris l'initiative de réaliser le présent ouvrage en collaboration avec marie-france bouissou et frédéric chéhu.

empty