Natascha Kampusch

  • N. Kampusch raconte son enlèvement à l'âge de 10 ans sur le chemin de l'école par W. Priklopil et ses années de captivité dans une cave de 5 m², puis pendant 6 ans esclave domestique sous le joug d'un bourreau violent pratiquant le harcèlement physique et psychologique : bouleversant, captivant, une plongée au coeur d'une relation ambigüe.

  • Le 23 août 2006, l'un des pires enlèvements de ces dernières décennies prend fin. Natascha Kampusch réussit à s'enfuir de la cave dans laquelle elle était retenue prisonnière depuis huit années. Dans un récit saisissant, 3096 Jours, elle a raconté son effroyable calvaire. Dix ans plus tard, elle nous livre un aperçu de son retour à la liberté : ses expériences, les plus douloureuses comme les plus belles, ses rêves et ses cauchemars, son investissement dans des projets humanitaires (notamment au Sri Lanka) et son engagement auprès de jeunes eux aussi blessés par la vie. Peut-on s'affranchir d'un passé aussi terrible ? Comment trouver la force de se reconstruire après un tel traumatisme ?
    Natascha Kampusch raconte avec une distance magistrale cette longue et pénible traversée à la reconquête d'elle-même. Claire Chartier, L'Express.

  • Anglais 3096 days

    Natascha Kampusch

    On 2 March 1998 ten-year-old Natascha Kampusch was snatched off the street by a stranger and bundled into a white van. Hours later she found herself in a dark cellar, wrapped in a blanket. When she emerged eight years later, her childhood had gone.

    In 3,096 Days Natascha tells her incredible story for the first time: her difficult childhood, what exactly happened on the day of her abduction, her imprisonment in a five-square-metre dungeon, and the mental and physical abuse she suffered from her abductor, Wolfgang Priklopil.

    3,096 Days is ultimately a story about the triumph of the human spirit. It describes how, in a situation of almost unbearable hopelessness, she slowly learned how to manipulate her captor. And how, against inconceivable odds, she managed to escape unbroken.

empty