Olivier Houdart

  • Trois correcteurs (dont une correctrice) décortiquent plaisamment règles casse-tête et étrangetés de notre langue, puisant leurs exemples en grande partie dans la presse. L'orthographe et ses peaux de banane, le mystère des termes grammaticaux, la langue de bois des médias, des questions de lecteurs, l'évolution du français, la typographie, des expressions incomprises, les anglicismes, voilà quelques-uns des chemins sur lesquels ils vous invitent à les suivre.

    Loin du cliché du correcteur taciturne et rigide, et sans verser dans le jargon linguistique, les auteurs font preuve d'humour autant que d'érudition.

  • - Nous autres, " usagers " quotidiens de la grammaire, nous heurtons régulièrement aux mêmes problèmes et fouillons en vain nos souvenirs d'écoliers pour les résoudre. Ce sont ces questions, celles qui nous font le plus peiner, sur lesquelles les auteurs mettent ici l'accent : le vocabulaire grammatical le plus courant, les origines du français, mais aussi l'orthographe, sa complexité et ses possibilités de réforme. Facile à comprendre, utile à retenir, un livre à mettre entre toutes les mains.

    - Olivier Houdart est correcteur au Monde.fr et rédacteur du blog " Langue sauce piquante ".Sylvie Prioul est journaliste au Nouvel Observateur et responsable du site littéraire BibliObs.Ils sont les auteurs de L'Art de la ponctuation, disponible en Points.

  • La ponctuation est un art délicat. On l'utilise parfois sans y réfléchir, un peu comme Monsieur Jourdain faisait de la prose sans le savoir. Sur un ton résolument badin, deux correcteurs professionnels proposent une approche décomplexée de cette indispensable « petite science ».

  • L'orthographe du français serait une des plus difficiles, voire la plus difficile du monde. D'où le lamento permanent sur la baisse du niveau et l'incapacité de l'école à l'enseigner correctement. Comment pourrait-il en être autrement : cette orthographe, construite au cours des siècles par des savants pour des savants, est incompatible avec une éducation de masse.
    En France, de nombreux intellectuels, pédagogues ou linguistes, ont essayé de la simplifier, mais leurs tentatives ont toutes échoué, tous les ministres et gouvernements capitulant devant la réaction élitaire.
    Néanmoins, dans plusieurs pays européens, des réformes radicales de l'orthographe ont pu être mis en place, essentiellement lors de bouleversements politiques. Car le problème est plus politique que technique. Qui sera capable de faire entrer ces simplifications dans les faits ?

  • Haras de Normandie est un voyage au coeur de 80 haras éleveurs de Pur sang en Basse Normandie.
    Textes de Pierre Champion réhaussés d'une riche iconographie que l'on doit à Olivier Houdard.
    En quelques pages le lecteur est convié à un voyage dans ces "maisons" qui perpétuent la recherche de la perfection, du goût de la chose bien faite pour le cheval de courses.
    C'est aussi une découverte des trésors atchitecturaux qu'ils recèlent, où tout est parfaitement ordonnancé, où tout ne semble que luxe, calme et volupté, aussi bien dans les brumes printanières que dans la chaleur estivale.

  • Depuis une vingtaine d'années, les sciences humaines et sociales, de la sociologie à l'anthropologie en passant par la géographie, l'économie ou la gestion, ont connu de profondes mutations. Au nombre celles-ci, l'irruption des non-humains n'est pas des moindres : instruments scientifiques, appareils techniques, mais aussi formules mathématiques, animaux, oeuvres d'art, divinités, ont en effet interpellé aussi bien les pratiques et les méthodes de la recherche, que nos conceptions de l'homme et des sociétés humaines. L'essentiel de cette transformation vient de ce que les non-humains, dans leur très grande diversité, ont été pris au sérieux en tant qu'entités actives, jouant des rôles, posant des problèmes, bref ayant de l'importance. Considérées de la sorte, et non plus comme des reflets d'autre chose, ces entités et leurs associations avec les humains ont ainsi motivé une foule de riches travaux de terrain, sur la base desquelles la question de la nature et du rôle des milieux de vie de l'homme, non moins que celle de la singularité des sociétés humaines, ont pu être reposées à nouveaux frais. Cet ouvrage a pour visée de prolonger l'événement que constitue cette irruption des non-humains dans nos disciplines. Lingette, mammouth, scarabée, virus, betterave, action boursière, supermarché, figures de cire, levures, spectres, taser, etc. A travers une trentaine d'études de cas, les auteurs montrent ici leurs nouvelles façons d'enquêter et d'interroger les terrains en sciences humaines et sociales. La variété des domaines et des pratiques explorés, non moins que la diversité des rôles joués par les non-humains permettent de décrire une multiplicité d'assemblages entre humains et non-humains caractéristiques de l'époque contemporaine, et de fournir des prises concrètes pour concevoir la nature de la situation ontologique de l'homme et celle des sociétés humaines.

empty