Pascale Huby

  • D'une beauté à part, la cité que l'on rappelle volontiers phocéenne fascine ses visiteurs comme ses habitants, qu'elle sait brasser comme nulle autre, d'où qu'ils viennent. Au promeneur de passage, elle offre des charmes immédiats, un port ouvert sur la Méditerranée patiné par 26siècles d'existence, une fière architecture, des quartiers aussi éclectiques que pittoresques, des trésors culturels, une façade balnéaire, des calanques stupéfiantes et une foultitude de bonnes adresses où prendre le temps de vivre et d'apprécier. Parce qu'ici, on ne vit pas tout à fait comme dans une autre grande ville, c'est volontaire : on a ses façons de faire et ses manières de dire. À découvrir en suivant une Marseillaise d'adoption, journaliste photographe touchée par l'étrange grâce des lieux.

  • Douce, belle, envoûtante, la Provence regorge de merveilles à découvrir.
    De Marseille à Martigues, en passant par les Embiez, la baie d'Hyères ou les îles de Lérins, promenez-vous le long de la côte de rêve. Dans les massifs et parcs naturels, laissez-vous émerveiller par le spectacle des terres préservées. La région est également riche en villes et villages mythiques. Cap-sur-Mougins, Nice, Saint-Paul-de-Vence ou Saint-Rémy-de-Provence. Ajoutez à cela les saveurs et senteurs du pays des cigales...
    Un pur bonheur !

  • Une découverte de la Provence à travers les coups de coeur et les adresses de ses habitants : marchés locaux, monuments remarquables, lieux phares, enclos paroissiaux, sentiers insolites, boutiques typiques, recettes et produits locaux. Chaque thématique est introduite par le portrait de Provençaux qui ont a coeur de faire partager leurs découvertes et leur attachement à cette région.


  • synonyme de prospérité pour marseille, avec les huileries et les activités portuaires, durant toute la première moitié du xxe siècle, la production du savon à l'huile d'olive, dont les prémices remontent au moyen age, a également fait les beaux jours de salon-de-provence.
    , au point d'en transformer la physionomie. au sortir de la seconde guerre mondiale, la puissante industrie savonnière décline inexorablement. mais quelques artisans obstinés perpétuent encore la fabrication traditionnelle du fameux cube.

empty