Patrick Cadour

  • La poitrine

    Patrick Cadour

    • Epure
    • 8 Octobre 2021

    En boucherie, la poitrine est l'ensemble des morceaux appartenant à la cage thoracique d'un animal, plus ou moins rattachées au sternum. Concernant les attributs strictement femelles, cela va de mal en pis (forcément), puisque la tétine est reléguée chez les tripiers, au rang des abats au même titre que les rognons et les couilles. Un peu comme s'il fallait cacher ce sein, sans lequel pourtant il n'y aurait aucun mammifère sur terre, vous et moi compris. Je commence donc ces « dix façons de préparer » par un retour en grâce de cette paire éternelle. Ensuite, le choix est immense, tous les animaux ont une poitrine, y compris les oiseaux et les poissons qui certes, ne connaissent pas le château de mammaire, mais ils fournissent de fabuleux morceaux à apprêter. À coeur vaillant, rien d'incomestible.

  • De rades en comptoirs

    Patrick Cadour

    • Epure
    • 3 Juillet 2020

    Chaque repas est un voyage, chaque plat raconte une histoire. C'est en quelques mots l'argument de ce livre consacré à la cuisine du Bistrot du Port, à ces plats « canaille » élaborés à base de produits de la mer. Avec les plats canailles des matelots au long cours ou des pêcheurs... on se prend à naviguer sur toutes les mers du monde, entre récits érudits et humour tonique. On y trouve des boissons, des plats crus et marinés, des grillades et des fritures, des farcis et des mijotés, soit près de 150 recettes provenant de tous les coins du monde, illustrées d'histoires de mer et de marins, dans une approche à la fois authentique et décontractée. L'idée générale étant de se régaler avec les moyens du bord.

  • Récits et recettes du Ressac

    Patrick Cadour

    • Epure
    • 15 Juin 2017

    « À tous les Frères de la Côte : Apprenez à attendrir le poulpe, masser l'ormeau, cuisiner l'anémone de mer, organiser un festin de berniques ou une partouze de crépidules, affronter le crabe enragé, sacrifier le homard, pêcher avec une cuillère de table, un burin ou une raquette... Vous ne regarderez plus une plage de la même façon après la lecture de ce livre. Les espèces et les saisons, les techniques de pêche responsable, comme la manière de parer et de cuisiner tous les animaux comestibles de l'estran, sont clairement expliquées, avec la verve décalée de l'auteur qui prône le gai savoir et l'émerveillement devant les splendides présents de la nature.
    En 4 chapitres, 30 entrées « bestioles » , illustrées de plus de 130 recettes qui constituent un petit tour du monde culinaire, vous échappez aux langueurs monotones de la mayonnaise et de la persillade réunies, pour embrasser la braise et les épices, et vous devenez des Coureurs de Grève aguerris. »

  • L'art de ficeler

    Patrick Cadour

    • Epure
    • 19 Septembre 2018

    Ce drôle de livre est un manuel de matelotage à l'usage des cuisiniers, qui ont plus d'un tour dans leur sac, lorsqu'il s'agit d'attacher, lier, ficeler, trousser, brider, entourer ou suspendre les aliments qu'ils apprêtent pour améliorer leur cuisson. La bonne chère et le pêché de chair ont toujours fait bon ménage ; rien n'est plus logique, puisque se nourrir et se reproduire sont les deux mamelles de Dame Nature, sans lesquelles nulle espèce n'aurait survécu.
    L'espèce humaine a embelli ces basses contingences matérielles en y intégrant des raffinements de saveurs et des jeux érotiques. Il n'y a pas loin de la cuisine à l'alcôve, et l'auteur effectue des vas-et viens de l'une à l'autre, tantôt ficelant un bouquet garni ou un rôti, tantôt décrivant les étranges pratiques amoureuses de l'univers du bondage, sur le ton de l'humour le plus décalé.
    Après ces vingt chapitres et ces trente-six recettes, le boeuf à la ficelle, la balançoire érotique, la botte de poireau, la ceinture de chasteté, la paupiette ou la momification n'auront plus de secret pour vous, quelques soient vos goûts et vos attaches

  • Prat-ar-coum ; l'huitre des abers

    Patrick Cadour

    • Epure
    • 14 Juin 2019

    Ce livre raconte la vie et la mort des huîtres, depuis le captage du naissain jusqu'à leur dégustation au naturel ou cuisinées. Il s'articule autour de l'histoire et de l'actualité de la famille Madec, qui a fait du nom « Prat-ar- Coum - Yvon Madec » une véritable légende qui se tisse depuis 1898 dans le Nord du Finistère, sur les rives de l'aber Benoît. À la fois visionnaires et dotés de la sagesse de paysans de la mer, c'est une belle histoire d'hommes et de femmes qui est proposée par ce livre, autour d'un métier dont on découvre la noblesse et les finesses. Le texte est illustré d'une trentaine de recettes d'ici et d'ailleurs, et par le témoignage de personnalités attachées à l'excellence de Prat-ar-Coum, dont le chef Guy Savoy qui signe la préface.

  • L' eau de mer

    Cadour Patrick

    • Epure
    • 4 Juin 2021

    « Dans mes veines ce n'est pas du sang qui coule, c'est l'eau, l'eau amère des océans houleux... », écrivait le poète franco-marocain Jean-Bernard Venturini en 1939. Peut-être avait-il pris connaissance des travaux du naturaliste René Quinton qui a déterminé que la composition du plasma humain est très proche de celle de l'eau de mer. Il en a extrapolé des applications thérapeutiques et évolutionnistes qui ne sont pas mon propos, mais j'aime cette idée du rapport charnel que nous avons à l'océan. C'est dans l'eau que toute vie sur cette terre est née, eau douce ou salée.

empty