Philippe Grand

  • Didier Deschamps face à l'histoire

    Philippe Grand

    • J'ai lu
    • 2 Juin 2021

    Capitaine de la seule équipe française à avoir remporté la Champions League (Marseille en 1993), mais aussi capitaine des Bleus champions du monde 1998 et champions d'Europe 2000, Didier Deschamps a toujours inscrit sa carrière dans le succès. Devenu entraîneur, il a conduit à la surprise générale Monaco en finale de la Champions League 2004, avant de permettre à l'OM d'obtenir en 2010 son seul titre de champion de France depuis l'ère Tapie des années 1990 !
    Promu sélectionneur de l'équipe de France, il a rapidement sorti les Bleus de la tourmente. Passé à deux doigts de la victoire à l'Euro 2016, il a guidé l'équipe nationale jusqu'au titre de champion du monde 2018, devenant ainsi l'un des rares à avoir été champion du monde en tant que joueur, puis en tant qu'entraîneur. Jusqu'où Didier Deschamps ira-t-il ?

  • TDM

    Philippe Grand

    • Eric pesty
    • 8 Octobre 2009

    « Mon projet TDM pour un fragment qui aura signifié quelque chose encore de la logique du fragmentaire, infime, inutile complément qui pour fixer le nombre d'entrées en aura généré une nouvelle, et permettra au limier d'approximer - un diviseur, grossier, pas loin plus haut - l'étendue moyenne de chacune, - mais afin de donner d'une seule pierre un cadre d'existence à deux- trois jeux de fonds de carnets, plus probablement et sérieusement un aperçu du tout, moins par le dénombrement exhaustif des pièces qui le composent, que par la monstration, à travers le travail de réduction des incipits (chacun étant ramené à l'état minimum à partir duquel se déclenche sa suite en moi, à certaines exceptions près qui assurent à l'opération le quantum d'inconséquence conséquente que je veux qu'elle possède et auxquelles je ne renoncerais pas sans tomber dans les travers, un d'ignorer la logique du rejet, deux, moins grave, de bloquer le réflexe Compensation-par-plus-long-qu'il-n'est-nécessaire), de l'attention à la constitution du sens complet, à ses moments contra- dictoires, à ses métamorphoses d'un mot l'autre - quasi obsessionnelle qui préside à l'organisation de ma phrase et y détermine (avec l'euphonie, si celle-là signifie autre chose que la contribution du son à l'utopie de la totalité du sens) l'ordre des mots, enfin, et très accessoirement relativement à cette imitation qu'il autorise de l'admirable inversion Szentkuthyne (la table des matières de son premier ouvrage - Prae - publiée avant lui), pour retrouver, même si je vois mal l'occasion qui pourrait motiver des recherches, quoi où. » (Philippe Grand, Tas IV, Ivrea 1999, p. 57)

  • [nouure]

    Philippe Grand

    • Eric pesty
    • 17 Mars 2015
  • Composé de 176 pages, Tas II est divisé en deux parties, construites en contrepoint l'une de l'autre.

    La première partie, intitulée À cherche, est constituée principalement de fragments. Exercices du phrasé où l'écriture cherche sa langue et sa syntaxe, ces instantanés résultent d'un double mouvement, de soustraction et d'addition. Toutefois, l'apparence discontinue du texte découvre une continuité sous-jacente, pour laquelle la poétique du photogramme, exposée dans cette première partie, pourrait servir de commentaire structurel, sinon de théorie. À cherche est l'acte de cette théorie. « Ce qui précisément éloigne toujours l'auteur de l'accomplissement de son sujet, c'est que cherchant à élaguer l'idée de ces ramifications sans cesse renaissantes, à la réduire au simple, il veut aussi parcourir les possibles inexplorés. » (Jean-Pierre Martin, cité dans . Tas . p. 198) La seconde partie, Autres pierres-de-tête, fait transition avec la forme du Tas telle que nous la connaissons actuellement. À s'inscrire dans les marges de la première partie, qu'elle multiplie et réfracte, Autres pierres-de-tête pourrait à son tour recevoir la définition suivante : « Chaque texte apparaît comme le fascicule ou l'opuscule d'un corps de l'oeuvre qui se construit sur la mémoire de ses propres écrits, qui est à lui-même sa propre fondation, ne cesse de se réfléchir, de renvoyer à ces propres arcanes. » (Idem, . Tas . p. 198) Aussi bien cette seconde partie annonce-t-elle l'inscription progressive de la lecture dans l'écriture, telle que la mettra en scène, en particulier, Tas IV.

    Dans le battement entre intro- et extra-réalisme (. Tas . p. 198), entre le but de cette recherche et sa théorie, l'écriture et sa réflexion dans la lecture, Tas II trouve donc sa consistance textuelle. Mais la question du sens, qui court tout au long de Tas II, fait plus spécifiquement l'originalité de ce livre ; et de ce volume une pièce essentielle du dispositif d'écriture.

    S'y démontre comment la tentative d'appréhender le rien est inséparable d'une méditation sur le sens, sur ses paliers et son inachèvement. C'est que l'appréhension du rien est ici, aux antipodes de toute forme de nihilisme, un principe dynamique : il induit le sens, en effet jamais fixé, toujours à interroger, du parcours que décrira l'écriture. Par le nouage du rien et du sens, dans Tas II, s'inaugure une inspection des vertus du langage et de la logique, fondatrice de l'expérience d'écriture intitulée Tas.

  • Didier Deschamps ; itinéraire d'un succès

    Philippe Grand

    • Jacob-duvernet
    • 28 Février 2013

    " Trois fois capitaine, trois fois vainqueur : après celle des vaches maigres connues par Deschamps "simple joueur", la plus belle période du football français pouvait commencer avec Deschamps "capitaine". Celui qui aura le privilège deux ans plus tard de recevoir puis soulever en premier le plus beau des trophées : la Coupe du monde. " Plus jeune capitaine à brandir la Ligue des champions remportée en 1993, à moins de 25 ans, avec l'Olympique de Marseille (seule victoire française à ce jour dans la plus prestigieuse compétition de clubs), Didier Deschamps était aussi le capitaine des Bleus en 1998 et 2000 pour les plus grands triomphes de l'équipe de France, avec le doublé Coupe du monde-Euro. Plus beau palmarès de l'histoire du football français, le Basque formé au FC Nantes est un véritable winner, ce qu'il confirme depuis qu'il a embrassé la carrière d'entraîneur, faisant de Monaco un improbable finaliste européen avant, en Italie, de ramener la Juventus de Turin en série A, puis, en France, de redonner des titres à l'Olympique de Marseille. Il est devenu dès lors incontournable au moment de choisir l'homme idoine pour relancer une équipe de France en plein marasme.

  • Fantaisies

    Philippe Grand

    • Heros limite
    • 16 Juin 2011

    Ce mardi 24 novembre 2009, je note, à cause des ondulations phrastiques du mot Fantaisies, que le mardi 8 juillet 2008 JHM notait que le même 8 trois ans plus tôt il avait à 10 h recopié ces lignes de l'avant-propos d'Eustache du Caurroy à ses 42 : " Et lorsque les entendrez jouer, je m'assure qu'en aimerez l'artifice et l'ouvrage, vous y contemplant vous-même en âme résonnante.
    Ainsi on les pourra nommer vraies fantaisies, non d'un fantasque ou bizarre musicien mais d'un esprit vif qui (...) fera sonner partout sous la figure de ces notes les véritables qualités de vostre propre entendement ".



  • Philippe Grand est un auteur littéraire. Fage éditions, un éditeur référencé beaux-arts. Avec Sous un noeud de paroles et de choses*, Fage éditions publie le premier volume de sa collection particulière.

    En 1999, Frédérique Verlinden, alors conservatrice du Musée Ziem à Martigue, découvre le cabinet de curiosité «plastique» de Philippe Grand exposé dans le bureau de la Réunion des musées nationaux à Lyon, et décide d'en refaire une présentation, exposition, avec lecture et publication.
    C'était sans compter «sur» la mise à pied de la conservatrice par une municipalité autoritaire (cf. l'égout municipal ci-dessous).
    Ainsi, après six années de tiroir, cet ouvrage (livre improbable) aux frontières des paroles et des choses trouve sa place chez Fage éditions.

    « J'allais être en juin 2002 pour trois mois
    dans une petite salle close d'un musée du sud. En mars
    j'achevais le plan de mon «intervention» en décidant de
    la continuer/complèter par un livre.

    L'égout municipal a débordé.
    Le projet a sombré dans les effluves.
    Est resté le livre.

    Improbable
    c'est son genre.

    Mutilé de sa raison matérielle, ne se voit-il pas aussi incomplet
    qu'une exposition sans lui ?

    Le désir était de produire une chose ronde et pleine,
    un caillou d'évènement dans l'ordre du sens
    tel que comprendre le conçoit.

    Le désir de ça demeure
    et demeurant exige cet enroulement supplémentaire,
    mut. mut. fragile et cassante peau qui ferme l'ognon. »

    Philippe Grand, mai 2002-novembre 2008

  • Petites et grandes histoires de la coupe de France

    Philippe Grand

    • Mareuil editions
    • 5 Décembre 2019

    Un an après avoir fêté son centenaire, la coupe de France de football connaîtra sa centième finale le 8 mai 2018. Son histoire est jalonnée de forts moments d'émotions où bonheurs, heurts et malheurs s'entrechoquent. Parfois épiques, parfois classiques, ses finales établissent un palmarès riche de faits et gestes inoubliables pour certains, oubliés pour d'autres. Cent grands moments chargés d'anecdotes, de passions, de surprises, mais aussi d'anonymes et de grands noms, sont ici remontés à la surface des souvenirs via une balade dans le temps à nulle autre pareille. Chacun y retrouvera le moment venu son âge d'or, au gré d'un but mythique, comme cette reprise de volée de Jean-Michel Larqué en 1975, d'une image improbable, tel ce ballon renvoyé par le Général de Gaulle en 1967. Des instants de plaisir qui contrastent avec le plus dramatique des faits divers connus par le football français, celui de l'abominable catastrophe de Furiani du 5 mai 1992. La seule année où, par respect des familles endeuillées, la coupe de France n'a pas, depuis sa première édition en 1917, connu de finale.

  • Méli mélo

    Philippe Grand

    • Edilivre
    • 23 Décembre 2013
  • Tas iv

    Philippe Grand

    • Ivrea
    • 3 Septembre 1999
  • Savoir quoi manger ; nutrition sportive ; 21 jours de menus

    ,

    • Modus vivendi
    • 28 Mai 2019

    Course à pied, vélo, zumba, natation, marathon...
    « Dis-moi comment tu t'entraînes et je te dirai quoi manger. ».

    Quels que soient vos objectifs sportifs et vos motivations, que vous fassiez une heure de spinning trois fois par semaine ou que vous prépariez un ultra-marathon, votre alimentation influence non seulement vos performances, mais aussi le plaisir que vous prenez à vous entraîner.

    Ce guide répond spécifiquement à vos besoins en vous permettant de :
    - comprendre comment votre organisme utilise les nutriments qui lui servent de carburant;
    - combler efficacement vos besoins en fonction des activités que vous pratiquez et de vos horaires d'entraînement;
    - bénéficier de recommandations claires pour prendre du plaisir à bouger, à développer votre endurance et à améliorer vos performances;
    - planifier votre alimentation avant, pendant et après vos entraînements et vos compétitions.

    Découvrez près de 50 recettes savoureuses, faciles et rapides à préparer : petit-déjeuner à boire, superbarres au café, boules d'énergie, jujubes, tofu croustillant au brocoli, galettes de betterave, soupe-repas aux légumineuses, omelette dans une tasse, hareng alla puttanesca, pizza au poulet, pouding au chocolat... et mettez vos chaussures de sport.

  • Depuis 1990, chacune de nos élections se solde par une avalanche de contentieux conduisant, trop souvent encore, à des annulations et inéligibilités.
    Les lois sur le financement des campagnes évoluent sans cesse et la jurisprudence se fait de plus en plus abondante et complexe.
    Faute de disposer d'un outil complet et pertinent pour les guider tout au long de leur campagne, trop de candidats se voient encore sanctionnés, pas nécessairement pour des comportements frauduleux mais souvent pour de simples erreurs, commises de bonne foi, par ignorance.
    Cet ouvrage est l'outil dont ils ont besoin. Conçu comme un manuel, il vise à répondre de manière concrète et documentée à l'ensemble des questions que peuvent se poser les candidats, leurs équipes de campagne mais aussi les collectivités locales, impactées dans leur communication en période préélectorale.
    Unique en son genre, il concentre trente ans de la double expérience de deux avocats qui ont la rare particularité d'être des praticiens reconnus des campagnes électorales. Jérôme Grand d'Esnon et Philippe Blanchetier ont tous deux débuté comme assistants parlementaires, participé sur le terrain à de nombreuses campagnes et notamment exercé des responsabilités aux côtés de deux candidats à l'élection présidentielle avec trois élections victorieuses à leur actif.
    Ils savent ce qu'est un candidat, une campagne, et apportent ici des réponses concrètes et pertinentes souvent fondées sur leur propre expérience. C'est cette expertise, ajoutée à une maîtrise exhaustive de la totalité de la jurisprudence utile, qui fait toute la valeur de leur travail.
    Loin des traités universitaires, ce manuel destiné aux différents acteurs de l'élection - candidats, collectivités, avocats et magistrats - se veut pratique, précis et actualisé.
    Aucun candidat ne devrait désormais se lancer en campagne sans ce précieux garde-fou, garantie contre les mauvaises surprises des lendemains électoraux.

  • Supervisé par des spécialistes des milieux des arts du spectacle et de la danse, Amélie Grand et Philippe Verrièle, ""Avignon, l'affaire Mallarmé"" revient sur les liens qu'a pu entretenir Mallarmé avec la danse, non seulement au fur et à mesure de son parcours et de son existence, mais également à travers son écriture :
    « Mallarmé à la Chartreuse, quelle drôle d'idée ! L'érudit, le poète en gésine a certes vécu à Avignon, contre toute fortune, quelques années avant 1870. (.) Bonne fille, prompte à la gratitude et pas trop niaise, la Chartreuse devait donc hospitalité à Mallarmé, cet étrange voisin un peu torturé. Le poète inflige à sa (la) langue une sorte de bonsaïsation audacieuse. Ciselures, tailles, ellipses, conduites, festons.(.) (Il) parcourt drôlement l'espace du sens, les chemins du langage. Les ellipses de la phrase, les sautes de ponctuation, les jeux de typographie, futuristes, les résonances d'images improbables, les syncopes de vocabulaire. C'est une danse. » (François de Banes Gardonne, préfacier).

  • De haut vol

    Philippe Le Grand

    • Bookelis
    • 9 Décembre 2020

    Comment avait-il pu en arriver là ? Sa vie était pourtant bien réglée, comme écrite sur l'une des partitions de musique de ses élèves : enseignant le jour, cambrioleur de haut vol la nuit, une vie simple en somme. Ce n'était pas pour se laisser entraîner dans cette folie ! Bien malgré lui, Ronan se retrouvait au centre de l'attention d'une ville en ébullition. Puis ce fut encore pire...

  • La réglementation en matière de financement et de communication des campagnes électorales vise à garantir l'égalité entre les candidats, d'une part en moralisant les modalités de financement des campagnes et, d'autre part en limitant l'usage des moyens publics par les candidats sortants. Par ailleurs, la complexité des rapports entre une jurisprudence en voie de stabilisation et une législation en évolution constitue des éléments supplémentaires d'inquiétude pour tout candidat ou élu à la veille d'une élection. Comprendre ces règles du jeu, bien les appliquer demande à la fois une bonne connaissance des textes, une maîtrise de la jurisprudence et une certaine connaissance du terrain. Campagnes électorales : financement et communication répond à ce triple enjeu. Au travers d'un état des lieux exhaustif de la jurisprudence et de la réglementation en matière de financement et de communication des campagnes électorales, cet ouvrage à destination d'un public sensibilisé par les prochaines échéances électorales se veut didactique, pratique et synthétique. Rédigé par deux éminents juristes ayant participé à de nombreuses campagnes électorales, ce guide répond concrètement aux questions que se pose tout candidat à une élection.

  • Qu'est-ce qui constitue un style et quelle variété de nuances nous permettent de jouer à l'intérieur de ce style ? En centrant le travail sur le chant, voici une proposition d'éclairage sur ces questions complexes avec un outil pratique. Le CD offre l'interprétation des chants avec et sans accompagnement de la guitare, permettant ainsi l'utilisation en play-back. Le livre propose les textes des chants et leurs traductions, des grilles d'accompagnement, des partitions et de nombreuses explications et analyses.
    Ce premier volume traite d'un des styles les plus emblématiques du flamenco : la Soleá, avec une restitution de quarante-six chants anciens des grandes figures de l'histoire du flamenco (El Mellizo, La Serneta.). Une sélection proposée ici chantée et accompagnée par des artistes de la scène flamenca contemporaine, respectueux, mais génialement inspirés par les trésors retrouvés de cette culture de tradition orale.

empty