Roland J. Campiche

  • La religion en Europe ne s'est pas effondrée dans les ardeurs consommatrices des Trente glorieuses.
    Elle a profondément changé. Son pôle institutionnel, représenté par les Eglises catholiques romaine et réformée, a été marginalisé mais n'a pas laissé la place vide. Mort de Dieu ? Nullement, selon les enquêtes qui, de 1962 à nos jours, révèlent l'évolution des pratiques et croyances. En Suisse une forte majorité des personnes interrogées continue à se référer à une tradition religieuse. Ce chiffre se réduit de moitié si l'on considère la tradition chrétienne.
    C'est un rejet du " prêt-à-croire ". Seul un quart de la population affirme une certitude religieuse absolue, mais rares sont ceux qui disent : je ne crois pas en Dieu. Le doute, la recherche ou la gestion des différences sont entrés dans le " logiciel religieux " des familles, souvent recomposées ou mixtes, mais qui continuent d'assurer la transmission. De quelles valeurs ? De quelle foi ? L'auteur, l'un des pionniers de la sociologie des religions, répond avec références, nuances et réflexions à une question abrupte : que croient les Suisses ?

  • Pourquoi continuer à se former quand on a atteint l'âge de la retraite? Inutile? Coûteux? Plus d'un million et demi de Suisses sont des piliers invisibles de la vie sociale et politique de ce pays, générant de nouveaux besoins en formation. Il s'agit d'y répondre, en les cernant avec soin pour apporter une réponse qui soit adaptée à une population qui a acquis, au fil de la vie, compétences et expériences. La pédagogie elle aussi doit tenir compte de cette situation.

    La formation des Adultes Aînés ainsi conçue apportera des éléments propres à donner sens à ce moment de la vie et des clés pour comprendre un monde qui change. Neuf universités du 3e Âge s'efforcent aujourd'hui de relever ces défis en proposant des programmes pertinents, avec l'appui des universités locales. Mais leur organisation est fragile, car elles ne sont guère reconnues publiquement.

    En six chapitres bien documentés, ce livre analyse la situation actuelle, décrypte les besoins en formation, légitime sa mise en oeuvre, décrit les institutions existantes et esquisse la pédagogie à inventer. Il s'agit de séduire et non d'imposer. Cantons, Confédération et membres du 2e Âge doivent prendre au sérieux une des grandes mutations de la société contemporaine, caractérisée par l'avènement d'adultes motivés et responsables, mais à la retraite!

  • S'appuyant sur l'histoire de Magdalena R., ce livre permet de saisir les problèmes auxquels chacun-e se heurte au moment de la retraite. Que faire de tout ce temps libre? Comment vieillir, sans dépérir? La formation/éducation, on le sait aujourd'hui, est le facteur qui contribue pour 50% à la bonne santé, quel que soit l'âge de la personne concernée. Mais quelle formation alors? Des spécialistes de l'apprentissage tout au long de la vie tentent de répondre dans cet ouvrage à ces questions importantes et d'une grande actualité.

empty