Sandrine Maulini

  • Lausanne, janvier 1986 : connu pour arpenter la ville au volant de charrettes transformées en trolleybus, l'Homme-bus est interné de force à l'hôpital psychiatrique. D'emblée, la presse s'interroge : pourquoi ce jeune homme qu'un court-métrage avait peu auparavant mis à l'honneur est-il soumis à une privation de liberté à des fins d'assistance ? Journalistes, psychiatres, juristes, hommes de lettres, voisins et quidams : une constellation d'acteurs s'émeut, s'interroge, s'affronte, au point de constituer un portrait choral de l'Homme-bus.
    Droits de l'homme et lois d'internement, psychiatrie punitive en URSS, fermeture des asiles en Italie, activisme des associations militantes en Suisse romande : ce livre éclaire l'événement à la lumière de l'histoire politique des controverses psychiatriques. L'analyse est irriguée par une histoire culturelle foisonnante : antipsychiatrie, Art brut, journalisme militant, films, dessins et graffitis.

empty