Sarah Roberts

  • Joan mitchell

    Sarah Roberts

    • Yale uk
    • 1 Janvier 2021
  • Dans ce nouveau livre d'entretien, le cardinal Robert Sarah et Nicolas Diat se penchent sur les grandes crises du monde contemporain, tout en livrant une importante leçon spirituelle : l'homme doit faire du chemin de sa vie l'expérience d'une élévation de l'âme.
    Notre monde est au bord du gouffre, tel est le constat du cardinal Robert Sarah. Crise de la foi et de l'Église, déclin de l'Occident, trahison de ses élites, relativisme moral, mondialisme sans limite, capitalisme débridé, nouvelles idéologies, épuisement politique, dérives du totalitarisme islamiste...

    Le temps est venu d'un diagnostic sans concession. Il ne s'agit pas seulement d'analyser le grand retournement de notre époque : tout en faisant prendre conscience de la gravité de la crise traversée, le cardinal démontre qu'il est possible d'éviter l'enfer d'un monde sans Dieu, d'un monde sans homme, d'un monde sans espérance.

    Dans cet ambitieux entretien avec Nicolas Diat, le cardinal Robert Sarah se penche sur les crises du monde contemporain en livrant une importante leçon spirituelle : l'homme doit faire du chemin de sa vie l'expérience d'une élévation de l'âme, et ainsi quitter cette vie en créature plus élevée qu'il n'y était entré.

  • Employés par des sous-traitants aux quatre coins du monde, les modératrices et modérateurs de contenu sont les travailleurs de l'ombre chargés de purger les sites Internet, les réseaux sociaux et les applications mobiles des photos, vidéos ou commentaires abjects qui les inondent : propos haineux, cyber-harcèlement, injures racistes ou sexistes, automutilations et tortures, viols et décapitations, pédophilie...
    À travers des dizaines d'entretiens menés avec ces collecteurs de déchets numériques dans les zones rurales de l'Iowa, dans la Silicon Valley, au Canada et aux Philippines, cette enquête met au jour l'économie souterraine d'une industrie dont les coulisses tranchent avec le progressisme revendiqué. À rebours de l'optimisme libertaire des pionniers du Web, le filtrage des torrents de violence, de pornographie et de fiel déversés sur nos écrans s'impose aujourd'hui comme une tâche à la fois indispensable et sisyphéenne. Ses enjeux en termes de réglementation de la liberté d'expression et de délimitation des frontières du dicible et du montrable à l'échelle planétaire restent néanmoins largement ignorés.
    Alors que les controverses autour des fake news, des discours de haine et du harcèlement en ligne obligent peu à peu les plateformes à rompre l'illusion d'une modération « automatique », Sarah Roberts révèle les conditions de travail des substituts de l'« intelligence artificielle » et les risques psychologiques auxquels sont exposés celles et ceux dont le quotidien connecté consiste à visionner à la chaîne des contenus insoutenables pour que nous n'y soyons pas confrontés.

  • Benoît XVI et le cardinal Robert Sarah ont répondu à l'élan de leurs coeurs. Ce livre fera date. À bien des égards, il est unique. Et, certainement, historique.
    Les débats qui agitent l'Église depuis plusieurs mois ont convaincu Benoît XVI et le cardinal Robert Sarah qu'ils devaient s'exprimer.
    Depuis sa renonciation, en février 2013, la parole du Pape émérite est rare. Il cultive le silence, protégé par les murs du monastère Mater Ecclesiae, dans les jardins du Vatican.
    Exceptionnellement, en compagnie du cardinal Sarah, son grand ami, il a décidé d'écrire sur le sujet le plus difficile pour l'Église : l'avenir des prêtres, la juste définition du sacerdoce catholique et le respect du célibat.
    À quatre-vingt-douze ans, Benoît XVI signe un de ses plus grands textes. D'une densité intellectuelle, culturelle et théologique rare, celui-ci remonte aux sources du problème : « Au fondement de la situation grave dans laquelle se trouve aujourd'hui le sacerdoce, écrit-il, on trouve un défaut méthodologique dans la réception de l'Écriture comme Parole de Dieu. » À son analyse implacable répond le texte du cardinal Robert Sarah. Il apporte son éclairage singulier avec la force, la radicalité et la sagesse qui lui sont propres. Nous y retrouvons le courage de la réflexion de l'un des plus importants prélats de l'Église.
    Les deux auteurs se répondent, se complètent et se stimulent. Ils livrent une démonstration parfaite, sans crainte d'ouvrir le débat.

  • Dans une époque de plus en plus bruyante, c'est une gageure que de vouloir écrire un livre consacré au silence. Pour le cardinal Robert Sarah, le silence est indispensable à l'écoute de la musique de Dieu : la prière naît du silence et y revient sans cesse plus profondément. Les hommes qui ne connaissent pas le silence peuvent-ils jamais atteindre la vérité, la beauté et l'amour ? La réponse du cardinal s'impose : tout ce qui est grand et créateur est formé de silence.
    Dieu est silence. Le texte est suivi d'un entretien exceptionnel avec dom Dysmas de Lassus, prieur à la Grande Chartreuse. "Le cardinal Sarah est un maître spirituel qui parle en se fondant sur une profonde intimité avec le Seigneur dans le silence", Benoît XVI, pape émérite.

  • Affrontant l'épuisement du quotidien, les difficultés de la communication avec son époux, la perte des illusions du grand amour que l'on s'était promis, Daniela ne voit plus dans son mariage que des devoirs à remplir et un avenir condamné à la médiocrité et à la grisaille. Elle se tourne alors vers le père Ricardo qui entame avec elle un authentique et sincère dialogue par mails. Au fil de leurs échanges, le prêtre l'accompagne pour transformer son regard et revenir, au-delà de ses doutes, ses souffrances et son désenchantement, à l'essentiel de son couple. Le père Ricardo Reyes Castillo n'a pas voulu expliquer ici le sacrement de mariage comme pourrait le faire un manuel. C'est par cet échange fictif et original entre lui et la jeune épouse et mère de famille qu'il ajuste notre regard pour comprendre la signification et la force du sacrement de mariage.

  • Né dans la brousse africaine, il a quitté son village à onze ans afin d'entrer au petit séminaire, avec pour seul trésor une valise confectionnée par son père. Après avoir été ordonné prêtre dans un pays miné par une dictature sanguinaire, il est devenu, à trente-trois ans, le plus jeune archevêque du monde et a lutté avec une énergie formidable pour la liberté de son peuple.

    Cet homme profondément spirituel se nomme Robert Sarah. Jean-Paul II l'a appelé à Rome en 2001, Benoît XVI l'a créé cardinal en 2010, et François en a fait l'un de ses plus proches collaborateurs en le nommant à la tête de la prestigieuse Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements.
    Au fil d'un entretien exclusif, le cardinal, réputé pour sa liberté de parole, livre ses réflexions sur l'Église, les papes, Rome, le monde moderne, l'Afrique, l'Occident, la morale, la vérité, le mal, et Dieu, toujours.

  • Déjà comme jeune prêtre, Jean Paul II avait longuement réfléchi et médité sur l'amour humain, le mariage et la famille, profitant de ses entretiens avec les jeunes pour approfondir ces questions importantes.
    Sa conviction était claire : l'avenir de l'homme et du monde passe par la famille, et celle-ci est une structure essentiellement voulue par Dieu, composée uniquement d'un homme et d'une femme, avec leurs enfants. Il insistait sur les origines divines et surtout sur l'unicité et l'indissolubilité du mariage.
    Une fois élu au siège de saint Pierre, ce ministère sacerdotal auprès des jeunes a pris une dimension universelle.
    15 ans après la mort du saint pape, le cardinal Sarah démontre, avec la vigueur qui le caractérise, que celui-ci avait anticipé avec une clairvoyance étonnante les nouvelles fractures qui fragilisent notre humanité commune. Sa pensée devient ainsi une ressource de premier plan pour ceux qui désirent prendre soin d'elle.

  • Avec une grande profondeur, le Cardinal Robert Sarah veut aider les époux à redécouvrir les sources de l'amour et les moyens de le faire grandir ou de le ressusciter.
    Oui, il existe un chemin de renouveau pour chacun et aucune situation n'est sans issue. Ce livre est pour tous les couples : ceux qui peinent, ceux qui veulent redécouvrir que leur amour est une histoire sacrée...
    En nous invitant à mettre le Christ au centre de notre vie, le Cardinal vient rappeler que nous sommes tous appelés à la joie, il n'y a pas d'exception. Ses mots rejoignent le coeur et renforcent la confiance.

  • Le Cardinal Sarah propose de relire ce texte prophétique comme un art de vivre et un chemin de sainteté pour les couples. Il dénonçe les dérives totalitaires de la libéralisation sexuelle, étroitement liées à une vision libérale et idéologique de la sexualité, qui fragilisent la famille et la société. Dérives annoncées de façon prophétique par Paul VI.
    À partir des thèmes développés dans l'encyclique, il dégage quelques points essentiels de la vie conjugale pour aider les couples à prendre le chemin d'un bonheur exigeant. Humanæ Vitæ ouvre une voie de sainteté conjugale, une pédagogie de l'adoration et de la réception filiale du projet d'amour de Dieu sur l'homme et la femme.

  • Le cardinal Sarah - préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements - et le cardinal Müller - parmi les plus éminents experts en matière de doctrine de la foi - abordent dans ces pages une question qui n'est pas estimée par certains comme acquise : l'Église peut-elle encore être considérée comme une mère et une enseignante ? Est-ce une source de vérité fiable et certaine ? Ces dernières années, il semble que cette ancienne sécurité ait échoué, quand beaucoup ne croient plus en l'Église tout en restant catholiques, parfois pratiquants.

    Commentant les paroles du Credo, les auteurs soutiennent le fait qu'un catholicisme sans Église serait incohérent, impossible et nous expliquent pourquoi, même aujourd'hui.

  • Dans une époque de plus en plus bruyante, alors que la technique et les biens matériels ne cessent d'étendre leur emprise, c'est certainement une gageure que de vouloir écrire un livre consacré au silence. Pourtant, le monde émet tant de bruits que la recherche de quelques gouttes de silence n'en devient que plus nécessaire.
    Pour le cardinal Robert Sarah, à force de repousser le divin, l'homme moderne se retrouve dans un grand silence, une épreuve angoissante et oppressante. Le cardinal veut rappeler que la vie est une relation silencieuse entre le plus intime de l'homme et Dieu. Le silence est indispensable pour l'écoute de la musique de Dieu : la prière naît du silence et y revient sans cesse plus profondément.
    Dans cet entretien avec Nicolas Diat, le cardinal s'interroge : les hommes qui ne connaissent pas le silence peuvent-ils jamais atteindre la vérité, la beauté et l'amour ? La réponse est sans appel : tout ce qui est grand et créateur est formé de silence. Dieu est silence.
    Après le succès international de Dieu ou rien, traduit dans quatorze langues, le cardinal Robert Sarah entreprend de redonner au silence ses lettres de noblesse.

    LE TEXTE EST SUIVI D'UN ENTRETIEN EXCEPTIONNEL AVEC DOM DYSMAS DE LASSUS, PRIEUR À LA GRANDE CHARTREUSE ET MINISTRE GÉNÉRAL DE L'ORDRE DES CHARTREUX

  • Dieu ou rien. Entretien sur la foi, est paru le 25 février 2015. La Force du silence suivait en octobre 2016. Puis, au printemps 2019, Le Soir approche et déjà le jour baisse.

    Dès la publication du premier livre, le cardinal Robert Sarah, proche collaborateur des trois derniers papes, et l'écrivain Nicolas Diat ont rassemblé un grand nombre de lecteurs. Les trois ouvrages ont été des succès de librairie incontestés.

    Dans Dieu ou rien, le cardinal évoquait son incroyable destin, celui d'un petit enfant de la brousse, né en Guinée, un des pays les plus pauvres d'Afrique, dont le chemin l'a conduit jusqu'au sommet de la hiérarchie Vaticane.

    Dans La Force du silence, les auteurs s'interrogeaient sur l'impérieuse nécessité à s'éloigner du bruit pour retrouver le silence indispensable à l'écoute de la musique de Dieu.

    Enfin, Le Soir approche et déjà le jour baisse constitue une fresque magistrale qui analyse sans faux semblant les multiples crises du monde contemporain.

    Pour le cardinal, il existe une grande cohérence entre ces livres. Ils sont les Chemins spirituels qui donnent à chacun les clefs de la vie chrétienne.

    Les éditions Fayard ont donc décidé de proposer aux lecteurs un coffret rassemblant les trois volets de ce triptyque, qui s'est déjà imposé comme une oeuvre de référence de la spiritualité du XXIe siècle.

  • Dieu ou rien

    ,

    • Fayard
    • 25 Février 2015

    Né dans la brousse africaine au sein d'une famille coniagui qui ne possédait qu'une modeste case de briques, il a quitté son village à onze ans afin d'entrer au petit séminaire, avec pour seul trésor une valise confectionnée par son père. Après avoir été ordonné prêtre dans un pays miné par l'une des dictatures les plus sanguinaires d'Afrique, il est devenu, à trente-trois ans, le plus jeune archevêque du monde, et a lutté avec une énergie formidable pour la liberté de son peuple.Sa vie est construite sur le roc de la foi, le combat pour la vérité de Dieu, l'humilité, la simplicité et le courage.
    Cet homme profondément spirituel se nomme Robert Sarah. Jean-Paul II l'a appelé à Rome en 2001, Benoît XVI l'a créé cardinal en 2010, et François en a fait l'un de ses plus proches collaborateurs en le nommant à la tête de la prestigieuse Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements. La vie entière du cardinal est une sorte de miracle, une succession de moments qui semblent impossibles sans l'intervention du Ciel.
    Au fil d'un entretien exclusif, le cardinal, réputé pour sa liberté de parole, livre ses réflexions sur l'Église, les papes, Rome, le monde moderne, l'Afrique, l'Occident, la morale, la vérité, le mal, et Dieu, toujours.Le cardinal Robert Sarah, né en Guinée en 1945, est un des plus proches collaborateurs du pape François.Spécialiste reconnu des arcanes du Vatican et de l'Église, écrivain, Nicolas Diat est l'auteur d'un livre de référence sur le pontificat de Benoît XVI, L'Homme qui ne voulait pas être pape (Albin Michel, 2014).

  • Avec environ 1,4 millions de personnes concernées à tout instant dans le monde, la lutte contre les infections associées aux soins (IAS) fait partie des priorités de l'OMS, avec un investissement fort des institutions de soins dans leur prévention. Par une approche socio-adaptative, ce livre offre des perspectives pour mobiliser les personnels hospitaliers afin de promouvoir, animer et mener à bien un programme de prévention des infections.
    En utilisant un style très direct, il est construit autour d'anecdotes et de dialogues. A vous de découvrir ce qui pourrait nous inspirer... Dr Sara Romano-Bertrand.

  • "L'amour secret du Dr MacNeil, Sarah Morgan :


    Le Dr Logan MacNeil n'a toujours accordé qu'une attention distraite à Evanna Duncan, ne voyant en elle qu'une amie d'enfance et une baby-sitter occasionnelle pour sa fille Kirsty, treize mois, qu'il élève seul. Jusqu'à ce qu'un autre homme s'intéresse à Evanna, et qu'il en éprouve soudain une vive contrariété. Serait-il jaloux ?

    Papa et chirurgien, Lynne Marshall Rikki a injustement essuyé les reproches de son patron, Dane Hendricks, un homme froid et arrogant. Aussi reste-t-elle sans voix lorsque, un soir, il l'invite à dîner pour se faire pardonner. Elle découvre alors un Dane très différent - un père célibataire drôle, tendre, attentionné envers ses deux petites filles , aussi attirant qu'inaccessible pour l'infirmière qu'elle est...

    Médecin et papa à plein temps, Alison Roberts:


    Depuis qu'il a recueilli ses quatre neveux orphelins, le Dr Matt Buchanan n'imagine pas caser dans son emploi du temps une relation amoureuse. A moins de rencontrer une femme prête, dans l'immédiat, à endosser le rôle de mère. Hélas, Victoria Preston, la jeune infirmière pour qui il craque complètement, n'en fait pas mystère : pour l'heure, seule sa carrière compte..."

  • Une infirmière mise à l'épreuve
    Pour Libby Westerling, infirmière pédiatrique à l'hôpital St Andrews, plus les hommes sont beaux, plus ils sont à fuir. C'est le cas de son nouveau patron, Andreas Christakos. Mais l'éviter n'est pas des plus faciles.

    Un cadeau pour le Dr Patterson
    Alors que sa vie est déjà toute tracée avec sa fiancée, une jeune femme toujours élégante, réservée, mesurée en tout, le Dr Hugo Patterson retrouve Maggie Johnston, la meilleure amie de sa petite soeur qu'il n'a pas revue depuis douze ans, et ce n'est plus une amitié toute fraternelle teintée d'agacement qu'il éprouve alors.

  • Un coeur rebelle, Nora Roberts  L'héritage des Calhoun Tome 1 Quatre soeurs, prêtes à tout pour sauver la demeure familiale, vont être confrontées à un obstacle inattendu : l'amour. Catherine ne décolère pas : comment Trenton St. James ose-t-il sonner à sa porte, alors qu'elle et ses soeurs lui ont pourtant clairement fait comprendre qu'elles refusaient de le recevoir et de parler de l'offre qu'il leur a faite de racheter le manoir des Tours ? Pense-t-il être à ce point irrésistible, avec sa voiture de luxe et son sourire ensorcelant ? Il est extrêmement séduisant, certes, mais il ne pouvait pas plus mal tomber en tentant de la charmer, elle, la plus jeune et la plus rebelle de la famille...   Une maman pour Jane, Sarah M. Anderson.
     Trish Hunter. Nate avait complètement oublié son rendez-vous professionnel avec la jeune femme, même s'il se souvenait parfaitement de son éclatante beauté. Il faut dire que sa vie a été bouleversée depuis leur dernier échange : son frère et sa belle-soeur sont décédés, et il a désormais la garde de Jane, sa filleule. Et celle-ci semble prendre un malin plaisir à lui rappeler jour après jour qu'il n'y connaît rien aux bébés ! En tout cas, l'arrivée inopinée de Trish est une excellente nouvelle. Non seulement son sourire radieux suffit à rendre Nate heureux, mais, en plus, il vient de trouver la baby-sitter idéale pour Jane !

empty