Serge Lemoine

  • L'art du XXe siècle mérite une fois de plus qu'un nouvel ouvrage lui soit consacré. On a tant créé durant ces cent années, tant inventé, tant bouleversé mais aussi tant suscité de débats, de malentendus, d'incompréhension, de polémiques, qu'il est bon de revenir sur les réalisations de ce siècle dans le domaine artistique, l'Histoire ayant fait largement son office. Il reste nécessaire de mieux connaître l'art moderne et contemporain afin d'essayer de mieux le comprendre.
    La meilleure manière pour y parvenir consiste à dégager les grandes tendances qui le parcourent, qui s'opposent, qui se complètent, qui se recoupent puis se transforment d'une époque à l'autre et à mettre ensuite en valeur le rôle des principaux créateurs du siècle - Picasso, Matisse, Léger, Mondrian, Malevitch, De Chirico, Pollock, Warhol...

  • Catalogue raisonné de l'oeuvre de l'une des plus grandes artistes françaises de l'art abstrait de la seconde moitié du XXe siècle.
    L'ouvrage est une étude de l'art d'Aurelie Nemours, qui comprend le catalogue raisonné de son oeuvre où figurent ses peintures, ses pastels, collages et les commandes publiques qu'elle a réalisés pendant plus d'un demi-siècle ; il est accompagné d'une importante documentation. Par son travail sur les formes, les structures et le rythme, Aurelie Nemours a apporté une contribution majeure à l'art abstrait.
    Ses oeuvres sont aujourd'hui conservées dans les collections des plus grands musées internationaux.
    La direction scientifique a été assurée par Serge Lemoine, professeur émérite à la Sorbonne à Paris, qui a accompagné l'artiste durant plusieurs décennies et s'est attaché à faire connaître et rayonner son oeuvre.
    La publication est effectuée sous le patronage de l'Association culturelle Nemours, qui a pour mission de promouvoir l'oeuvre de l'artiste, et avec le soutien financier de la Fondation Aurelie Nemours-Institut de France.
    Historien de l'art, professeur émérite à l'Université Paris IV-Sorbonne, Serge Lemoine a été directeur du Musée de Grenoble de 1986 à 2001, puis président du Musée d'Orsay à Paris de 2001 à 2008.

  • François Morellet est connu pour son emploi des néons et l'insertion de nombre de ses oeuvres dans l'espace public, en France et dans le monde entier. Il a marqué, dès les années 1970, des générations de jeunes artistes.
    Premier artiste à pratiquer, dès 1952, un art systématique, il cultive avec aisance l'absurde, le paradoxe, la dérision. Il investit tous les territoires d'expression : tableau, oeuvre monumentale, oeuvre éphémère.
    Cette nouvelle édition entièrement revue est augmentée d'une iconographie récente comprenant les intégrations de ces dernières années.
    Serge Lemoine aborde l'ensemble de l'oeuvre de François Morellet en prolongeant la réflexion qu'il lui avait consacré lors de la première édition. Un long entretien long entre Frédéric Paul et l'artiste complète ce texte rétrospectif.
    />

  • La prochaine exposition du musée Jacquemart-André place l'univers artistique et intime des frères Caillebotte au premier plan. Grâce à des prêts exceptionnels, provenant très largement de collections privées, les tableaux de Gustave sont pour la première fois, dans une approche originale, confrontés aux photographies de Martial.
    Fascinés par le nouveau Paris haussmannien, séduits par les jardins et les bords de la Seine, les deux frères portent aussi un regard tendre et parfois amusé sur leurs proches : photographie et peinture témoignent d'une époque en pleine mutation urbaine et d'un art de vivre si souvent illustré par les artistes impressionnistes.

  • Mondrian et de stijl

    Serge Lemoine

    • Hazan
    • 24 Novembre 2010

    Le peintre hollandais Piet Mondrian est l'un des artistes majeurs du XXe siècle. Ses tableaux montrant des aplats de couleurs rouge, bleue et jaune et des lignes verticales et horizontales noires réparties dans une composition équilibrée, sont aujourd'hui connus dans le monde entier. La doctrine qu'il a élaborée à partir de l'exercice de sa peinture, le néoplasticisme, a joué un rôle de premier plan dans le développement de l'art et a marqué un grand nombre de créateurs dans tous les domaines, de la peinture à l'architecture, en passant par les arts appliqués, dans tous les pays à partir de 1920 et par vagues successives jusqu'à aujourd'hui. Piet Mondrian a été accompagné par Theo van Doesburg, qui a créé en 1917 le mouvement De Stijl (Le Style) et publié une revue du même nom qui a largement contribué à faire connaître cette nouvelle forme d'art dans le monde. Ce livre rend compte de cette histoire depuis les débuts de Mondrian comme peintre figuratif en Hollande jusqu'à ses dernières créations à New York dans les années 1940, en passant par sa découverte du cubisme et de l'art abstrait à Paris en 1913-1914. L'art des autres protagonistes de ce mouvement, les peintres et sculpteurs Theo van Doesburg, Bart van der Leck, Georges Vantongerloo, les architectes J.J.P. Oud et Gerrit Rietveld, est également présenté et commenté, ainsi que l'influence qu'ils ont exercée dans l'art de Max Bill à Donald Judd, en passant par François Morellet, Ellsworth Kelly et Ludwig Mies van der Rohe.

  • Alberto Biasi

    Serge Lemoine

    Alberto Biasi est l'une des figures majeures de l'histoire de l'art de l'après-guerre italienne. Il est l'un des plus grands experts au monde faisant autorité dans le champ de l'Art Programmé ou Art Cinétique, également connu sous le nom d'Art Optique.
    Forma Edizioni présente ce catalogue à l'occasion de l'exposition monographique organisée à la galerie Tornabuoni Art, à Paris, en collaboration avec l'artiste lui-même et sous le commissariat de Serge Lemoine (Professeur émérite à la Sorbonne et précédemment directeur du Musée d'Orsay, à Paris).
    Cette publication offre une histoire détaillée de la vie et de l'oeuvre d'Alberto Biasi, dont le portrait est dressé par un texte de Serge Lemoine sur la vie du maître, décrivant les lieux les plus importants et les étapes fondamentales de sa carrière, aussi bien que son évolution artistique.
    Le texte est enrichi d'images issues d'archives historiques, afin de présenter la collection complète d'oeuvres exposées, avec en complément certaines "pièces iconiques" qui constituent des jalons dans la carrière de l'artiste.
    Une importante section est dédiée à sa carrière (biographie, bibliographie, expositions personnelles et collectives) : cela vient enrichir l'ouvrage, apportant une analyse en profondeur nécessaire à la compréhension de l'artiste et de son expression artistique spécifique.

    Alberto Biasi (Padoue, 1937), a débuté avec des études classiques, puis étudia à l'institut d'Architecture et à l'Ecole Supérieure de Design Industriel de Venise. Au même moment, il commença sa carrière en tant que peintre et sculpteur et fonda le Gruppo N en 1959. À partir de cette date, il centra son activité artistique sur l'exploration de la perception visuelle dans une gamme de différents cycles de travail ; durant chaque étape il analysa scientifiquement et poétiquement certains problèmes en lien avec la vision : depuis ses "Trame" initiales jusqu'à ses "Torsioni" de renommé mondiale, ses "Light Prisms" et "Ottico-dinamici". En 2000 Biasi a dressé un résumé de sa recherche précédente et a créé ses pièces "Assemblaggi", principalement des compositions en diptyque et triptyque, généralement monochromatiques avec d'impressionnants effets plastiques et de coloration. De même que les douze expositions organisées avec le Gruppo Enne, Biasi a eu plus d'une centaine d'expositions personnelles et a participé à plus de cinq cents expositions collectives, dont "Italian Zero & avantgarde '60" au MAMM Museum à Moscou, les XXXIIème et XLIIème Biennales de Venise, la XIème Biennale de San Paolo, les Xème, XIème et XIVème Quadrenniales de Rome et les plus importantes Biennales, remportant un grand nombre de prix prestigieux.

  • Cet ouvrage monographique, édité à l'occasion de l'exposition du FHEL à l'été 2020, se propose de présenter l'oeuvre d'Enki Bilal de ses débuts dans la Bande dessinée jusqu'à aujourd'hui à travers un ensemble de ses dessins, illustrations, affiches, peintures, films et écrits.
    Il s'en dégage de grands thèmes : personnages malmenés et inquiétants, décor de la ville ruinée et transformée, architecture, importance des machines, promiscuité avec les animaux, déréliction, violence partout installée, angoisse devant le monde et le pire qui est advenu, difficulté d'aimer, mais aussi espoir.
    Témoignant de l'évolution du style d'Enki Bilal, ce livre montre l'originalité de sa vision, réaliste et fantastique, pessimiste et terrible, profondément marquée par l'Histoire et d'une force rarement exprimée. Enki Bilal, une épopée dans l'Histoire où tout est relié, le passé, le présent et le futur.

empty