Stéphane Tarroux

  • Une expérience singulière : 235 tableaux parmi les plus beaux et les plus importants du musée Paul-Valéry de Sète ; en regard 235 poèmes inédits venus du monde entier, une façon d'appréhender l'oeuvre et la faire résonner. Pour Baudelaire, les poètes deviennent naturellement, fatalement critiques. Ils ne sont ici ni historiens ni critiques d'art. Le poème n'est pas un savoir ou un commentaire mais une oeuvre d'art, une manière de voir le tableau autrement que par les clefs habituelles.

    Poésie et peinture avaient partie liée à l'âge classique : des images pour les yeux. Grâce aux 235 poètes qui ont répondu à la commande, le recueil a tout de l'inattendu, d'Adonis à James Sacré, de Jean-Luc Parant à Salah Stétié. Un corpus important de peintures du XVIIe siècle à nos jours où l'on trouve des toiles surprenantes rarement montrées, beaucoup d'oeuvres à thèmes sétois. Avec les indispensables données historiques. Avec une clef originale : la poésie.

    Catalogue re´alise´ dans le cadre de l'exposition pre´sente´e au muse´e Paul-Vale´ry (Se`te, He´rault) du 30 juin 2018 au 4 janvier 2019.

empty