Vincent Chassagne

  • Avec la donnée numérique, les relations entre acteurs publics, privés et usagers évoluent radicalement. Dans cette nouvelle « économie de l'immatériel », les instances publiques européennes et françaises s'engagent sur une politique de mise à disposition et de réutilisation libre et facile des données publiques. Après un emballement médiatique porteur de promesses et d'espoirs, il s'agit de répondre aux nombreuses questions techniques, organisationnelles, juridiques et économiques posées par cette démarche. La loi NOTRe et la loi pour une République numérique ont redistribué quelques cartes et placé entre les mains des collectivités quelques atouts qui, selon la façon dont elles vont en disposer, peuvent être considérés, ou pas, comme contraignants. C'est donc à la fois un défi pour les gestionnaires des systèmes d'information et une opportunité pour repositionner la donnée et sa valeur ajoutée au centre de la réflexion.

  • Les différents situations proposées dans ce film permettent d'analyser et de généraliser les enjeux du développement, de comprendre l'articulation des différentes strates de la société ainsi que le rôle des acteurs et les moyens qu'ils utilisent.ØPour répondre aux besoins grandissants des citoyens et mutualiser leurs moyens et leurs charges, les communes ont d'abord constitué des Syndicats intercommunaux à vocation multiple (SIVOM) ; puis elles se sont regroupées en communautés de communes auxquelles elles ont transféré certaines compétences.ØPour le nord du département de la Loire, l'étape suivante fut le Contrat global de développement, proposé par la Région Rhône-Alpes, lui-même devenu rampe de lancement pour la mise en place de la procédure « Pays ». Le Pays Roannais concerne aujourd'hui dix communautés de communes et une communauté d'agglomération.ØÀ travers trois parties traitant de la définition du périmètre du pays, de son organisation et des rapports ville-campagne, et de la démocratie participative, les acteurs du développement local (élus, représentants de la « société civile » et agents de développement) témoignent de leur aptitude à travailler ensemble et à surmonter les difficultés pour construire l'avenir de leur territoire.

empty