Washington Irving

  • Dans cette vallée reculée qu'est Sleepy Hollow, quiétude et silence semblent maîtres des lieux. Pas assez, cependant, pour faire oublier les superstitions et légendes qui s'y propagent : la contrée serait en effet ensorcelée, condamnant ses habitants à une existence somnambulique et sous l'influence d'un inquiétant Cavalier sans tête. C'est lui que l'instituteur Ichabod Crane, de passage dans la région, va, un soir, trouver sur son chemin...

  • Avant la ruée vers l'or et la conquête de la Californie, John Jacob Astor, un émigré allemand fut le premier multimillionnaire en dollars américains grâce à l'exploitation de fourrures. Il nous emmène dans ce qu'a été la vraie première richesse de l'Ouest, la forêt, qui faisait vivre tout un peuple de trappeurs, ainsi que des négociants de Montréal à Londres en passant par New York. Astor voulait créer un Empire de la fourrure, dont la capitale se serait appelée Astoria.

    Ce n'est pas seulement l'histoire d'une quête économique qui nous est racontée, mais bien la conquête d'un nouveau monde, d'une terre de songe qui porte en elle toutes les promesses du futur. On y explore, avec Washington Irving, les montagnes glacées, les flèches des Indiens, les flots du Pacifique ; l'écrivain invente devant nous un genre qui sera l'un des grands mythes du XXe siècle : le western.

  • Contes de l'Alhambra

    Washington Irving

    • Libretto
    • 22 Septembre 2011

    L'on voyage à dos de mule, l'on s'attarde le soir en des auberges louches pour écouter la confidence de quelque bandit mal repenti, s'émerveillant à chaque pas de voir la vieille Espagne maure toujours vivante derrière les ruines de son passé enfui. et l'on tend l'oreille aux histoires qui se murmurent dans l'ombre, et qui toutes clament que ce passé est bel et bien présent. Ce pourrait être là le cadre d'un de ces recueils pittoresques comme le XIXe siècle les aimera un peu plus tard. Tel n'est pas le cas. Car l'auteur, comme Potocki encore, ne se sert du pittoresque qu'en guise de paravent, son propos secret étant autre. Le prétexte du livre, déjà, paraît relever du beau délire. alors qu'il s'en tient à la plus stricte réalité. L'auteur et son ami le peintre anglais David Wilkie (notons pour la petite histoire qu'il s'agit du père de Wilkie Collins, le futur rival et ami de Dickens) décident de passer quelques mois à Grenade, ville de mauvaise réputation perdue dans ses montagnes, desservie par des routes qui sont plutôt de mauvaises pistes - quand elles ne sont pas de simples coupe-gorge. Arrivés sur place, l'hôte qui les accueille est bien embarrassé pour les loger et leur offre de s'aménager tant bien que mal un appartement dans le palais en ruine qui domine la ville. l'Alhambra ! On croit rêver. Mais quel voyageur a seulement osé rêver cela ? Cela qui pourtant fut. Byron et Shelley connurent parfois le même genre de bonne fortune en Italie. Heureuse époque ! Un palais - et quel palais ! - où vivre à l'altitude de ses songes, c'est déjà bien. On offrira mieux au lecteur : la rencontre d'un peuple que l'histoire n'a pas encore trop abîmé (les troupes napoléoniennes ne sont parties que d'hier) ; un peuple que le reste de l'Europe considère comme attardé ; et qui se considère, lui, comme le contemporain d'un Moyen Age résolu à ne pas mourir. Un peuple, donc, qui ne se veut au monde que pour revivre la légende d'un passé doré, héroïque, haut en couleurs et en saveurs - ce qui le dispense de s'inquiéter par trop des misères du présent. Misères qui vont finalement de pair avec un art de vivre bien propre à sidérer un citoyen de la jeune Amérique.

  • Sleepy Hollow, petit vallon ombragé où coule un ruisseau, a la réputation d'être ensorcelé et de plonger ceux qui s'y attardent dans un état de rêverie et de somnolence. On raconte aussi que le Val dormant est hanté par un cavalier sans tête.

    La Légende de Sleepy Hollow et Rip Van Winkle, petits chefs-d'oeuvre merveilleux, sont les deux plus célèbres contes de la littérature américaine.

  • Ichabod Crane, jeune enseignant, passionné par les récits de fantômes est poursuivi par le chevalier sans tête. S'en sortira-t-il ?

  • A la fin du XVIIIe siècle, un vallon ensommeillé sur les bords de l'Hudson où vit une paisible communauté d'origine hollandaise... La légende qui s'y colporte d'un fantômatique cavalier furieux vient à menacer la quiétude de ses habitants. On raconte qu'il décapite dans sa course folle tous ceux qu'il rencontre, et lui-même serait sans tête...

    Sur un ton parodique, Washington Irving (1783-1859) brocarde un rêve américain qui tourne rapidement au cauchemar. La Légende du cavalier sans tête constitue une surprenant mélange d'enchantement et de fantastique.

    Tim Burton s'est approprié cet univers pour en donner une version très noire dans son dernier film, Sleepy Hollow.

  • Savoureux et stimulant montage et assemblage de divers contes fantastiques et satiriques (la plupart inédits en français), écrits par Washington Irving, l'auteur de Sleepy Hollow, adapté au cinéma par Tim Burton en 1999. Contes magistralement traduits par Patrick Reumaux avec des illustrations de Mervyn Peake.

  • Histoire de new york

    Washington Irving

    Publié pour la première fois en 1809 sous le nom d'auteur fictif de Diedrick Knickerbocker, Histoire de New York connut immédiatement un immense succès et fit de Washington Irving le premier écrivain américain de renommée internationale ; il constitue en cela l'acte de naissance officiel de la littérature américaine.
    Walter Scott confessait avoir ri à s'en tenir les côtes en le lisant : c'est qu'Histoire de New York, dans lequel Irving s'attache à démythifier les origines des Etats-Unis, oscille entre ironie mordante et comique exubérant ; il y parodie le style pédant des historiens et caricature à traits vigoureux les grandes figures politiques de son temps. Ironie de l'histoire, ce livre, pour lequel l'auteur avait réalisé des recherches approfondies, fut au XIXe siècle l'une des sources majeures dont s'inspirèrent les historiens de la New York de la période hollandaise.
    C'est donc l'occasion de découvrir une époque méconnue de New York, celle de sa fondation, mais aussi de saisir les échos de la vie politique des Etats-Unis au temps de Jefferson. La présente édition est une version révisée d'une traduction française anonyme de 1827, pour la première fois rééditée, et augmentée pour tenir compte de modifications apportées ultérieurement par Washington Irving.

  • Lisons ce conte fantastique fondateur de la littérature américaine et suivons les traces du héros dans les terres sauvages où il s'endort !
    En fuyant la réalité ordinaire, les contraintes conjugales ou celles du travail, Rip Van Winkle va à la rencontre des revenants d'un autre monde et goûte le nectar qu'ils savourent en silence. Ce qui lui vaudra, en prime, un long sommeil de vingt années. A l'apogée de son art, Arthur Rackham nous montre ici toute son énergie créatrice. Ses 51 illustrations, rendent hommage à Dürer mais aussi à Cruikshank et aux maîtres de la peinture hollandaise du XVIIe siècle. Aux scènes réalistes de la vie paysanne, se mêlent les thèmes fantastiques des petits hommes de la montagne, des fantômes, ou de l'esprit de la vieille squaw qui " accrochait les nouvelles lunes dans le ciel et découpait les anciennes pour en faire des étoiles ".
    Ce chef-d'oeuvre assura la renommée de Rackham et influence encore aujourd'hui notre perception du monde imaginaire qu'il eut le génie de rendre si proche du monde humain.

  • En 1832, la grande Prairie du Far West, hormis le Texas et la Californie, constitue encore, malgré le massacre qui a déjà commencé, le territoire des Indiens. Régulièrement, le gouvernement américain envoie des Rangers « inspecter » ces contrées d'aventures.

    Dans les prairies du Far West est le récit d'une de ces expéditions à laquelle Irving a participé.
    L'enchantement que procure la Prairie, il l'a éprouvé : chasser le daim, l'élan, le bison, capturer les chevaux sauvages, se nourrir de produits de la chasse...
    Mais il a également redouté, avec ses compagnons, les embuscades et les attaques nocturnes de l'Indien. Les Peaux-Rouges, il les a croisés et les décrit, tel cet Osage qui « Avec son fusil, sa blanket et son cheval portait avec lui tous ses biens, et n'ayant pas de besoin artificiel, était libre. » Ces pages rappellent les histoires de la Prairie qui sont celles du Dernier des Mohicans ou Les Tueurs de daims de Fenimore Cooper.

    Peu de temps après, pourtant, les Blancs réussirent à briser le rêve de la Prairie heureuse. Les bisons furent décimés ; les Indiens connurent la faim, le découragement et l'outrage.

  • Anglais The alhambra

    Washington Irving

    «In the spring of 1829, the author of this work, whom curiosity had brought into Spain, made a rambling expedition from Seville to Granada in company with a friend, a member of the Russian Embassy at Madrid.
    Accident had thrown us together from distant regions of the globe, and a similarity of taste led us to wander together among the romantic mountains of Andalusia...» Tales of the Alhambra is a collection of essays, verbal sketches, and stories by Washington Irving. Shortly after completing a biography of Christopher Columbus in 1828, Washington Irving traveled from Madrid, where he had been staying, to Granada, Spain. At first sight, he described it as "a most picturesque and beautiful city, situated in one of the loveliest landscapes that I have ever seen." Irving was preparing a book called A Chronicle of the Conquest of Granada, a history of the years 1478-1492, and was continuing his research on the topic. He immediately asked the then-governor of the historic Alhambra Palace as well as the archbishop of Granada for access to the palace, which was granted because of Irving's celebrity status.

  • Des rivages de Manhattan aux côtes de Long Island, la rumeur va bon train : et si la région regorgeait de trésors ? Enfouis par le capitaine Kidd et ses pirates à la fin du XVIIe siècle, ils attendent leur inventeur, avec le diable en embuscade. Quatrième et dernière partie des Contes d'un voyageur (1824), « Les déterreurs de trésors » met en scène, au fil de cinq récits enchâssés, les aventures burlesques de personnages en quête d'improbables richesses. Loin des pieuses légendes sur les ancêtres puritains, ce contre-récit des origines de New York nous fait remonter à la protohistoire du capitalisme en Amérique.

  • Dins la valeta aconsomida de Sleepy Hollow, lo temps sembla coma calhat. Lo regent Ichabod Crane, que regna en mèstre sus sa pichona escòla, pensa que res ni degun lo pòt pas pus arrestar sul camin de la notorietat e de la prosperitat. Mas lo fantauma del Cavalièr sens Cap que trèva la val dempuèi la guèrra d'independéncia fa fintanèla... Aquesta novèla foguèt liurament adaptada en film fantastic per Tim Burton en 1999 jol títol de Sleepy Hollow amb Johnny Depp.
    Washington Irving (1783-1859) es un escrivan e un biografa american. Publica dins las annadas 1819-1820 un recuèlh de novèlas dont es tirada La Legenda de Sleepy Hollow.

  • Vie de Mahomet

    Washington Irving

    • Maxtor
    • 18 Novembre 2016

    Ce livre a un mérite: ce n'est pas un livre de controverse. Il fut composé par un homme éclairé, déjà célèbre comme romancier et historien, et préparé à cette tâche par les recherches qu'avaient nécessitées la Chronique de la conquête de Grenade et les légendes de l´Alhambra, dans le but de donner aux Américains une juste idée du caractère de fondateur de l'Islamisme. Il raconte sur Mahomet ce que l'on sait être vrai et les légendes que l'imagination orientale a enfantées à son sujet ; ce qui nous permet à la fois d'asseoir notre jugement sur l'homme et de comprendre ce qu'est le prophète pour ses sectateurs.

  • Rip ; [Le vallon enchanté] ; [Le fiancé d'outre-tombe] / Washington Irving ; traduit par Léonora C. Herbert Date de l'édition originale : 1905 Ce livre est la reproduction fidèle d'une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d'une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d'un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l'opportunité d'accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
    Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

    En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d'une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
    Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d'un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d'un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

  • Vie et voyages de Christophe Colomb, d'après Washington Irving, par J. Girardin Date de l'édition originale : 1880 Le présent ouvrage s'inscrit dans une politique de conservation patrimoniale des ouvrages de la littérature Française mise en place avec la BNF.
    HACHETTE LIVRE et la BNF proposent ainsi un catalogue de titres indisponibles, la BNF ayant numérisé ces oeuvres et HACHETTE LIVRE les imprimant à la demande.
    Certains de ces ouvrages reflètent des courants de pensée caractéristiques de leur époque, mais qui seraient aujourd'hui jugés condamnables.
    Ils n'en appartiennent pas moins à l'histoire des idées en France et sont susceptibles de présenter un intérêt scientifique ou historique.
    Le sens de notre démarche éditoriale consiste ainsi à permettre l'accès à ces oeuvres sans pour autant que nous en cautionnions en aucune façon le contenu.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

  • Voyages et découvertes des compagnons de Colomb, d'après Washington Irving, récits d'exploration et de découvertes, par J. Girardin Date de l'édition originale : 1893 Le présent ouvrage s'inscrit dans une politique de conservation patrimoniale des ouvrages de la littérature Française mise en place avec la BNF.
    HACHETTE LIVRE et la BNF proposent ainsi un catalogue de titres indisponibles, la BNF ayant numérisé ces oeuvres et HACHETTE LIVRE les imprimant à la demande.
    Certains de ces ouvrages reflètent des courants de pensée caractéristiques de leur époque, mais qui seraient aujourd'hui jugés condamnables.
    Ils n'en appartiennent pas moins à l'histoire des idées en France et sont susceptibles de présenter un intérêt scientifique ou historique.
    Le sens de notre démarche éditoriale consiste ainsi à permettre l'accès à ces oeuvres sans pour autant que nous en cautionnions en aucune façon le contenu.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

  • Oeuvres complètes. Tome 4,Partie 4 / de M. Washington Irving, traduites de l'anglais... par M. Lebègue d'Auteuil... Contes d'un voyageur...
    Date de l'édition originale : 1825 Le présent ouvrage s'inscrit dans une politique de conservation patrimoniale des ouvrages de la littérature Française mise en place avec la BNF.
    HACHETTE LIVRE et la BNF proposent ainsi un catalogue de titres indisponibles, la BNF ayant numérisé ces oeuvres et HACHETTE LIVRE les imprimant à la demande.
    Certains de ces ouvrages reflètent des courants de pensée caractéristiques de leur époque, mais qui seraient aujourd'hui jugés condamnables.
    Ils n'en appartiennent pas moins à l'histoire des idées en France et sont susceptibles de présenter un intérêt scientifique ou historique.
    Le sens de notre démarche éditoriale consiste ainsi à permettre l'accès à ces oeuvres sans pour autant que nous en cautionnions en aucune façon le contenu.
    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

  • Oeuvres complètes. Tome 3 / de M. Washington Irving, traduites de l'anglais... par M. Lebègue d'Auteuil... Contes d'un voyageur...
    Date de l'édition originale : 1825 Le présent ouvrage s'inscrit dans une politique de conservation patrimoniale des ouvrages de la littérature Française mise en place avec la BNF.
    HACHETTE LIVRE et la BNF proposent ainsi un catalogue de titres indisponibles, la BNF ayant numérisé ces oeuvres et HACHETTE LIVRE les imprimant à la demande.
    Certains de ces ouvrages reflètent des courants de pensée caractéristiques de leur époque, mais qui seraient aujourd'hui jugés condamnables.
    Ils n'en appartiennent pas moins à l'histoire des idées en France et sont susceptibles de présenter un intérêt scientifique ou historique.
    Le sens de notre démarche éditoriale consiste ainsi à permettre l'accès à ces oeuvres sans pour autant que nous en cautionnions en aucune façon le contenu.
    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

empty