Xavier Seron

  • Sommes-nous tous menteurs ? ou bien existe-t-il des contextes qui favorisent le mensonge ? Y a-t-il de bons et de mauvais menteurs ? Peut-on mentir en cachant ses émotions ? Pourquoi est-il souvent si difficile de détecter que l'on nous ment ? Et de quels moyens disposons-nous aujourd'hui pour déterminer qu'un individu ne dit pas la vérité ?

    À une époque où certains font passer les propos mensongers pour de simples différences d'appréciation, voici un ouvrage particulièrement bienvenu, qui nous éclaire sur les soubassements du mensonge et sa possible détection.

    S'appuyant sur les dernières avancées de la recherche en psychologie et en neurosciences cognitives, notamment dans les pays anglo-saxons, il nous présente l'état des connaissances et s'interroge en particulier sur les bases cérébrales du mensonge.

    Des « oublis » d'enfants aux fake news du Net, des omissions par délicatesse aux fausses déclarations de police, une explication de tous nos mensonges, petits et moins petits, assortie d'une présentation des techniques, actuelles ou en projet, pour les détecter !

  • Fondée en 1941 par Paul Angoulvent, traduite en 40 langues, diffusée pour les éditions françaises à plus de 160 millions d'exemplaires, la collection " Que sais-je ? ", est aujourd'hui l'une des plus grandes bases de données internationales construite, pour le grand public, par des spécialistes.
    La politique d'auteurs, la régularité des rééditions, l'ouverture aux nouvelles disciplines et aux nouveaux savoirs, l'universailité des sujets traités et le pluralisme des approches constituent un réseau d'informations et de connaissance bien adapté aux exigences de la culture contemporaine.

  • Le langage, son fonctionnement, son développement, ses troubles et leur rééducation, font l'objet d'une grande et justifiée attention dans nos sociétés, particulièrement depuis quelques décennies.
    Ce manuel présente de façon systématique et détaillée l'essentiel des données disponibles actuellement dans les différents secteurs que comporte ce vaste et complexe domaine. L'ouvrage est divisé en plusieurs sections pour la clarté de l'exposé. Les fondements anatomophysiologiques et neurobiologiques des fonctions langagières sont présentés en premier lieu, suivis de l'exposé du cours de l'acquisition du langage oral et écrit, et des considérations théoriques et expérimentales relatives au traitement du langage oral et écrit.
    Une autre section traite du rôle de la mémoire, principalement à court terme, dans le fonctionnement langagier. Les procédés non verbaux de communication font l'objet d'une section particulière, de même que les problématiques et la conduite de l'évaluation du langage oral et du langage écrit. La dernière section, la plus volumineuse, reprend les principales catégories de troubles du langage ainsi que, secteur par secteur, les principes directeurs de leur rééducation.
    On traite successivement de la voix, de l'articulation, du rythme de la parole, des surdités, des retards mentaux, de l'autisme infantile, des aphasies chez les bilingues, des aphasies et des atteintes neurodégénératives chez les monolingues, des infirmités motrices cérébrales et handicaps moteurs, des retards de langage et des dysphasies, des dyslexies et des dysorthographies, des troubles du calcul dans leur rapport avec le langage, et des difficultés langagières chez les personnes âgées.

  • La neuropsychologie clinique a profondément évolué au cours de ces trente dernières années : la méthode anatomoclinique classique a progressivement laissé la place aux approches cognitives des troubles, de nouvelles pratiques rééducatives se sont développées et les méthodes de l'imagerie médicale ont renouvelé la manière d'examiner et de traiter les patients.
    Cet ouvrage, présenté en deux tomes, fait le point sur ces évolutions au niveau de la pratique clinique courante. Si le premier tome est consacré à l'évaluation et au diagnostic, le deuxième est centré sur la présentation des pratiques rééducatives les plus efficaces et les plus répandues aujourd'hui. Au cours des différents chapitres, pour chaque grand domaine de la cognition humaine, les auteurs exposent en profondeur les grandes stratégies et méthodes rééducatives existantes.
    Chaque méthode présentée est, selon le cas, justifiée dans ses fondements théoriques ou simplement référée à ses soubassements empiriques. Les différentes conditions d'applicabilité, les succès et les limites respectifs des différentes méthodes de rééducation sont aussi soigneusement répertoriés. Les principales méthodes de rééducation sont en outre illustrées dans le détail, au moins pour les points de méthodes qui font leur originalité.
    Enfin, chaque chapitre se termine par des conseils de lecture pour ceux qui souhaiteraient en savoir plus. Cet ouvrage est destiné à tous ceux que leur pratique professionnelle met en contact avec les patients atteints de lésions cérébrales : neuropsychologues, psychologues, orthophonistes, ergothérapeutes, neurologues, médecins revalidateurs, psychiatres, gérontologues et gérontopsychiatres. Il est destiné également aux enseignants et aux étudiants en formation dans le domaine de la neuropsychologie clinique.
    Présenté dans un style clair et didactique ce livre se veut un jalon et un guide dans le développement de la neuropsychologie clinique. Plus de 50 auteurs, cliniciens de terrain et chercheurs à la fois, ont contribué à ce très important travail que nous sommes heureux de mettre à la disposition des professionnels de langue française.

  • La neuropsychologie clinique a profondément évolué au cours de ces trente dernières années : la méthode anatomoclinique classique a progressivement laissé la place aux approches cognitives des troubles, de nouvelles pratiques rééducatives se sont développées et les méthodes de l'imagerie médicale ont renouvelé la manière d'examiner et de traiter les patients.
    Cet ouvrage, présenté en deux tomes, fait le point sur ces évolutions au niveau de la pratique clinique courante. Le premier tome est consacré à l'évaluation et au diagnostic. Il souhaite introduire les cliniciens de langue française à la logique de l'examen des troubles cognitifs et du langage survenant chez le sujet adulte après une lésion cérébrale. Il présente également les éléments de base de l'examen neurologique et il situe l'intérêt des techniques d'imagerie cérébrale pour l'activité clinique.
    Chaque chapitre se rapportant à l'évaluation d'une fonction cognitive débute par une courte présentation de la sémiologie des troubles et par un rappel des cadres théoriques actuels. Vient ensuite la présentation des outils et des objectifs de l'évaluation. Il s'agit d'introduire aux principales méthodes d'évaluation et aux tests en usage, de discuter de leur pertinence, de leur logique interprétative et de leurs qualités psychométriques (sensibilité, étalonnage, facilité d'utilisation, dimensions examinées, etc.).
    Chaque fois que cela s'avère utile, le chapitre contient également une discussion des problèmes écologiques et la présentation d'outils d'évaluation à visée plus écologique chaque fois que de tels instruments existent. La plupart des chapitres se terminent par la présentation d'un cas. Tous contiennent de nombreuses illustrations, et tous se terminent par des indications bibliographiques permettant au lecteur qui veut en savoir plus de se tourner vers d'autres pistes de lecture.

  • Nous nous souvenons du sens des mots, de la manière dont on roule à vélo, du chemin jusqu'au bureau, du prénom de nos enfants, du titre d'un livre ou d'une liste de courses à faire. Sollicitée à tout moment, notre mémoire ne fonctionne pourtant pas toujours comme on le voudrait et l'oubli nous guette... parfois au plus mauvais moment !

    Écrit par un éminent neuropsychologue et son équipe, cet ouvrage résolument pratique apporte les clés pour améliorer... nos mémoires ! En effet, il n'y a pas une mémoire, mais des mémoires : la mémoire à court terme dite de travail, la mémoire épisodique à long terme et ses composantes autobiographique et prospective, la mémoire sémantique et la mémoire procédurale.
    />
    À partir de nombreux exemples et cas concrets, vous découvrirez :

    Les différentes étapes de la mémorisation (encodage, conservation, restitution). À chaque étape, ses problèmes et ses solutions les techniques les plus efficaces pour apprendre et se souvenir (l'apprentissage distribué, le rappel espacé, l'association nom-visage, le Mind-Mapping, etc.) le rôle du sommeil, de l'alimentation et de l'hygiène de vie dans la bonne marche de nos mémoires l'indispensable vertu de l'oubli Au terme de ce parcours, vous disposerez de véritables outils pour un usage plus efficace de vos mémoires au quotidien.

  • Pour chaque grand domaine de la cognition humaine, les auteurs de cet ouvrage de référence exposent en profondeur les grandes stratégies et méthodes rééducatives existantes.

    Une vingtaine de spécialistes se sont réunis pour écrire le deuxième tome de la nouvelle édition du Traité de neuropsychologie clinique de l'adulte qui porte sur la revalidation des troubles cognitifs et comportementaux consécutifs à une atteinte cérébrale.
    Un complément évident du tome 1 sur l'évaluation Écrit avec un égal souci de clarté dans l'exposé, le tome 2 réaffirme l'importance de maintenir un lien fort et explicite entre les cadres théoriques et les pratiques cliniques. Sensibles à l'évolution des pratiques, les auteurs ont pris soin de présenter les pistes nouvelles ouvertes par la recherche et les initiatives de terrain.
    L'ouvrage n'a pas d'équivalent en langue française Par son ampleur, par la richesse de sa documentation et par le nombre de domaines couverts, cet ouvrage est unique en langue française. Il aborde l'ensemble des domaines de la revalidation avec une double préoccupation : l'analyse critique et sans complaisance des méthodes de revalidation conjuguée au souci d'interroger la finalité des pratiques rééducatives, avec une centration sur la qualité de vie des patients.
    Une deuxième édition sensiblement augmentée par rapport à la précédente Cet accroissement reflète le développement considérable des pratiques de revalidation. Sur le plan des méthodes, une ouverture est faite aux méthodes d'activation directe du cerveau et aux techniques de réalité virtuelle. Une attention particulière est également apportée aux travaux des neurosciences sur la plasticité cérébrale tandis que la plupart des chapitres font écho aux études qui tentent de valider les interventions en s'inspirant des critères fondés sur des données probantes. Une place importante est enfin accordée au vieillissement cognitif et à la démence en insistant sur l'urgence qu'il y a à développer des prises en charge intégrant toutes les dimensions de la personne : ses ressources cognitives bien entendu, mais aussi sa vie affective et son insertion sociale.
    Ce livre et les travaux qu'il présente rappelleront aux cliniciens que la revalidation neuropsychologique n'est pas qu'une enfant des neurosciences, elle relève aussi de la psychologie et des sciences sociales.

  • Ce premier tome est consacré à l'évaluation et au diagnostic. Entièrement remise à jour, cette nouvelle édition augmentée fait part des dernières recherches effectuées en neuropsychologie.

  • Ces tests s'adressent aux cliniciens francophones, neuropsychologues et logopèdes, qui pratiquent le diagnostic et la rééducation des patients cérébro-lésés. 5 ouvrages avec plus de 500 planches illustrées pour avoir tous les outils en main !

    Ces tests poursuivent deux objectifs.
    Le premier est psychométrique et consiste à quantifier les troubles de la dénomination orale et de la compréhension d'images de mots concrets de différents niveaux de fréquence d'usage dans la langue. Deux étalonnages ont été établis : l'un sur deux populations de "sujets jeunes" et l'autre sur une population de "sujets âgés". Ces épreuves permettent de diagnostiquer des troubles lexico-sémantiques chez les patients adultes qui présentent des lésions cérébrales focalisées et d'établir un diagnostic différentiel entre le déclin normal des performances en dénomination lié l'âge et les phénomènes de vieillissement pathologique.

    Le deuxième objectif est de nature qualitative et interprétative et consiste, dans l'une et l'autre populations pathologiques, identifier le ou les processus cognitif(s) responsable(s) du manque du mot en fonction du modèle lexical classique de Caramazza et Hillis (1990). Le clinicien devrait être en mesure de poser un diagnostic différentiel entre un déficit d'accès au système sémantique, un déficit sémantique central pour les mots concrets ou encore un déficit du lexique phonologique de sortie.

    Ces tests s'adressent aux cliniciens francophones, neuropsychologues et logopèdes, qui pratiquent le diagnostic et la rééducation des patients cérébro-lésés. Ils peuvent également être utilisés par des chercheurs en neuropsychologie ou en neurolinguistique, les dessins sont originaux (créés par Vanessa Bilocq) et les normes recueillies auprès d'importantes populations de sujets contrôles.

    Ces tests ont été élaborés par des cliniciens du Centre de Revalidation Neuropsychologique des Cliniques Universitaires Saint-Luc à Bruxelles et par des chercheurs de l'Unité de Neuropsychologie Cognitive de l'Université catholique de Louvain à Louvain-la-Neuve. Ils ont fait l'objet d'une communication scientifique affichée lors de la réunion d'été (30/05/98) de la Société de Neuropsychologie de Langue Française et sont utilisés dans plusieurs protocoles expérimentaux de recherches cliniques ou fondamentales.

empty