Yves Gérard

  • Un livre pratique, simple et concret pour maîtriser tous les aspects du Contrôle de gestion.
    L'enjeu pour le contrôleur de gestion est de parvenir à se positionner comme un business partner des dirigeants et managers opérationnels. Cela passe par l'expertise comptable et financière, mais aussi par la compréhension du fonctionnement des managers et des enjeux de leurs secteurs.Véritable guide d'accompagnement, cet ouvrage aidera le contrôleur de gestion (actuel ou futur) à appréhender les outils, actions clés et enjeux du métier, dans des contextes précis (spécificités du métier ; spécificités du secteur d'activité), de manière à ce qu'il trouve des outils adaptés aux situations qu'il rencontre (angle qui n'a pas été traité par le principal concurrent).

    La collection Pro en... propose des livres pratiques permettant de consolider ses compétences professionnelles grâce à un tour complet des outils propres au métier, et à des plans d'action qui mettent le lecteur en situation de mobiliser concrètement, dans son quotidien professionnel ce qu'il a appris du métier.

    - 58 modules 'Outil' présentent, agrémentés de schémas ou matrices, tous les outils essentiels, spécifiques du métier : une définition ou description de l'outil + les bénéfices de son utilisation + un exemple d'application + les pièges à éviter.

    - 11 Plans d'action présentent l'intérêt du plan d'action + les actions prioritaires à mener + des encadrés informatifs + des éclairages d'expert + des apports novateurs pour mettre à jour ses compétences 'métier' + un cas d'entreprise pour illustrer le plan d'action + les critères de réussite du plan d'action.

  • Des simples billets de Berlioz, Bizet, Wagner aux correspondances fournies de Gounod (affectueuse), Liszt (aux conseils avisés) ou Widor (amusée ou mordante), de la lettre torrentueuse de Stamaty en 1846 proposant un programme d'études pour le jeune Saint-Saëns à celle, argumentée, de d'Indy en 1919, défendant ses convictions musicales, ce sont plusieurs générations de créateurs notoires, à des titres divers, qui sont représentées par près de six cents documents tirés des archives personnelles de Camille Saint-Saëns (1835-1921), accumulées au cours d'une étonnante carrière de soixante-quinze ans comme pianiste, organiste et compositeur à la réputation internationale.

  • Cet ouvrage de mécanique générale s'adresse aux étudiants de l'enseignement technique supérieur. Il trouve son originalité dans le choix des applications qui couvrent tous les mécanismes industriels. Cette deuxième édition est une refonte complète de la 1re édition. Avec plus de travaux pratiques et des liens plus étroit avec le concret et la pratique, l'observation et l'analyse. Des chapitres du cours ont été remaniés pour être davantage en adéquation avec les programmes (modélisation et paramétrage des mécanismes, hyperstatisme, ...).

  • Cheminant vers ce qu'il aime appeler la « vérité de poésie », Yves Bonnefoy a toujours apprécié le voisinage des peintres et de la peinture, proximité à travers laquelle on devine la résonance intime, ardente et pourtant mystérieuse, qu'il pressent en cet art.
    Parmi ces compagnons de travail et de pensée, Gérard Titus-Carmel tient une place singulière. Cet artiste, lui-même poète, sait en effet les difficultés qu'un texte souvent oppose à se laisser illustrer, regimbant aux « illustrations mercenaires » qui le figent ou le défigurent.
    Voici donc près de dix ans que se tresse ce dialogue entre ces deux belles et voisines solitudes qui, d'une rive l'autre, semblent se héler. Ce dialogue est scandé par des oeuvres majeures qui lui ont donné ses accents et ses formes.
    Ces oeuvres révèlent une amitié vraie et, sans doute à la source de cette connivence, les contours d'une intuition partagée. (M.F.) Préface de Marik Froidefond Cet ouvrage réunit l'ensemble des textes du poète sur le peintre, et réciproquement, textes aujourd'hui inédits en librairies. Il est enrichi de 60 illustrations en couleurs d'oeuvres et documents pour la plupart reproduits pour la première fois.

  • Récits parus dans le journal Tintin. Années 1960/1970/1980. Inédits en album.
    Comte Pontis de Ste Hélène (scénario Yves Duval).
    Les Révoltés du Potemkine (scénario Yves Duval).
    La Journée des Décembristes (scénario Yves Duval).
    Le Radeau de la Méduse (scénario Yves Duval).
    Dans le ciel de Frisco (scénario Yves Duval).
    Grégory le marin (scénario & dessin Gérald Forton) - 4 pages.
    Grégory le marin - Un dangereux sillage (scénario & dessin Gérald Forton) - 4 pages.

  • Qui n'a jamais rêvé de visiter un plateau de tournage, d'assister aux répétitions, aux prises de vues, d'observer comment le réalisateur, le producteur, les techniciens et les acteurs donnent vie à un film, bref d'entrer dans les coulisses du cinéma ?
    Cet ouvrage, illustré de plus de 230 photos, accompagne les plus grands professionnels et visite l'envers du décor. Il permet de redécouvrir les spécificités et les mécanismes de chaque métier du cinéma. Du producteur à l'exploitant, du réalisateur au projectionniste, 30 professions, connues ou méconnues, sont ainsi mises en lumière, avec entre autres le storyboardeur, le costumier, la scripte, le directeur de casting, le machiniste, etc.
    C'est à travers autant d'entretiens avec des figures de la profession (Alain Corneau, Sandrine Bonnaire, Christophe Rossignon, Pierre-William Glenn, Francis Lai, etc.) que ce livre vous invite au c¦ur du cinéma grâce à ceux qui jouent un rôle essentiel dans la construction et la réussite d'un film.

  • Quel est le plus affectueux des cétacés ? Le dauphin bien sûr ! Mais le connaît-on vraiment ?Derrière son aspect sympathique se cache un animal d'une grande intelligence, dont chaque espèce réserve des surprises insoupçonnées.Des photographies de toute beauté pour un animal d'exception :Dans une maquette très riche, animée de nombreuses photos qui alternent les points de vue (focus, plans d'ensemble, détails d'anatomie), le livre explore tous les aspects de la vie des dauphins:- la diversité des espèces,- son anatomie parfaite qui fait de lui un nageur athlétique,- sa manière étonnante de communiquer avec ses congénères, grâce à des sens très développés (toucher, vision et ouïe)- un sixième sens incroyable qui lui permet en quelque sorte de "voir avec les oreilles".Le lecteur découvrira également en détail comment il se nourrit, le rapport fusionnel et tendre qui relie le bébé dauphin à sa mère et celui, très fort, qui l'attache à l'homme, à travers les mythes et dans des histoires d'hier et d'aujoud'hui.Un animal complexe et fascinant, à découvrir grâce aux textes précis et affectifs d'un spécialiste de la vie aquatique : Yves Paccalet, compagnon de route de Jacques-Yves Cousteau.Une véritable plongée au coeur du monde des dauphins.

  • Depuis plus de 30 ans, le service de chirurgie orthopédique de l'hôpital Pitié Salpétrière manifeste un intérêt particulier pour la traumatologie du sport. Cet intérêt, né de la passion du sport qui a toujours habité Gérard Saillant, s'est manifesté par le développement en collaboration avec Jacques Rodineau, du DU de Traumatologie du Sport dont ont bénéficié un grand nombre de chirurgiens et médecins du sport actuellement en exercice. Il a également permis de développer de nombreuses techniques chirurgicales, certaines d'entre elles étant des innovations, d'autres de simples modifications d'interventions déjà décrites. Ces techniques ont souvent (mais pas toujours) été décrites dans des articles référencés, mais jamais réunies en un livre unique.

    Il nous est apparu intéressant de donner pour thème à la 18ème Journée de Traumatologie de la Pitié : « Les techniques chirurgicales en Traumatologie du Sport ». Il n'est bien entendu pas possible d'envisager de revoir toutes les techniques décrites dans ce domaine. Nous n'envisagerons que les techniques utilisées à la Pitié au cours des 30 dernières années avec une description précise de certaines d'entre elles suivie d'un bref rappel des suites post opératoires et des résultats.

    Concernant le membre supérieur, la chirurgie de la coiffe ne sera pas envisagée car peu d'innovations y ont été apportées. Pour l'épaule instable, le service a toujours été depuis 1971 et l'ère de Raymond Roy Camille, un défenseur de l'opération de Latarjet dont nous décrirons quelques modifications techniques. Plus récemment nous nous sommes intéressés à la réparation des ruptures du grand pectoral, et de l'extrémité distale du biceps et du triceps brachial.

    Pour ce qui est du rachis du sportif nous évoquerons surtout les lésions du rachis cervical (névralgie cervico-brachiale, lésions traumatiques) et au niveau lombaire les reconstructions isthmiques et les particularités de la hernie discale du sportif.

    Le traitement actuel des pubalgies et des lésions des adducteurs sera décrit de même que celui du conflit de hanche et des lésions labrales.

    La chirurgie du genou sera divisée en deux thèmes : chirurgie ligamentaire et chirurgie tendineuse (tendinopathies et ruptures). Concernant le ligament croisé antérieur, nous utilisons depuis 30 ans des techniques utilisant les tendons de la patte d'oie. Parallèlement , les techniques utilisant le fascia lata se sont développées avec quelques modifications) en particulier chez le sportif de compétition et dans les reprises. Pour ce qui est des lésions tendineuses seront décrites les techniques de reconstruction des tendons quadricipital, patellaire, du semi membraneux et le traitement des conflits de la bandelette ilio-tibiale et du biceps distal.

    Au niveau de la cheville et du pied, nous décrirons les techniques concernant le ligament collatéral latéral, le tendon d'Achille, le tendon tibial postérieur, les tendons fibulaires et la pathologie tibio-fibulaire inférieure. Enfin nous décrirons l'évolution de nos idées sur le traitement chirurgical des fractures pathologiques et des syndromes de loge.

  • "Les attentats djihadistes ont redonné de l'actualité au problème de la violence religieuse et du fanatisme. Les guerres de religion ont illustré depuis longtemps le phénomène récurrent de la violence prenant appui sur le sacré. Mais la question est devenue d'autant plus troublante que des historiens et des sociologues ont cru découvrir dans le Sacré lui-même le moyen pour dépasser la violence primordiale des hommes, grâce à la création simultanée du théologique et du politique. À l'aube de nos civilisations, l'union du pouvoir et du sacré était censée pacifier les communautés. La communauté sacrificielle et politique serait née de la tentative de dépasser la violence, en la transformant en un rapport sacral. La modernité a-t-elle les moyens de conjurer la violence ? Le sacré républicain peut-il lutter contre la violence et le sacré religieux ? Existe-t-il un sacré politique ?"

  • Le sous-continent indien a connu, entre le XIIe et le milieu du XIXe siècle, une domination musulmane surla plus grande partie de son territoire.
    La fondation, à la fin du me siècle, du sultanat de Delhi, entraîne l'édification de nombreux monuments qui allient les fonctions inhérentes à l'architecture musulmane - mosquée, minaret, mausolée - à un vocabulaire du bâti où se mêlent apports turco-persans et autochtones. L'extraordinaire synthèse culturelle réalisée au fil de la présence musulmane n'a pu s'imposer que par la combinaison de la volonté des princes et de l'effort conjugué de tous les Indiens, dans une cohabitation technique et artistique riche d'échanges.
    À travers l'Inde, le Pakistan et le Bangladesh, elle nous donne aujourd'hui à contempler les joyaux d'une des plus remarquables civilisations de l'histoire universelle.

  • L'Economie nous gouverne... mais la science économique permet-elle de prévoir les crises et d'aider utilement à la décision des agents économiques et politiques ? Dix-huit économistes de haut niveau répondent à cette question et envisagent l'ensemble des secteurs de la société qui dépendent de la conjoncture, de l'évolution et de la prévision économiques.

  • L'auteur, chirurgien plastique inventeur de la liposuccion qui a passé sa vie dans une quête ininterrompue de la beauté pure et de la femme idéale, n'a pas cédé à la facilité avec cet ouvrage. Plutôt que d'écrire une banale autobiographie, il a été plus exigeant avec son livre et l'a conçu comme un conte mythologique dans lequel Aphrodite, déesse de l'amour et de la beauté, tient le rôle principal sous de multiples formes.

    Il imagine, rêve qu'il rencontre Aphrodite et qu'ils ont ensemble une « odyssée » flamboyante. Il nous livre un texte multiple, complexe, kaléidoscopique. à la fois hymne à la beauté et à l'amour que sa muse inspire, livre scientifique où la passion devient moteur de la découverte, mais aussi regard aigu et sans complaisance sur notre système dirigiste de la médecine, de la recherche mais aussi dans tous les domaines qui, à force de lourdeur administrative et d'avancement à l'ancienneté et non au mérite, ont fini par sombrer dans une somnolence indigne de la grandeur passée de la France.

  • Cette histoire véridique raconte d'une manière humoristique, voire corrosive, comment deux personnes ont réussi à déjouer l'abus de pouvoir de la mairie.
    La mairie de Cannes applique un couperet juridique pour leur refuser injustement un permis de construire auquel ils avaient pourtant juridiquement droit.
    Au lieu de sombrer dans l'autodestruction et malgré la défaillance de leur avocat et les nombreuses embûches qu'ils durent surmonter, ces deux citoyens tenaces trouvents eux-mêmes les éléments essentiels afin de vaincre le pouvoir discrétionnaire de la commune de Cannes.

  • Pour célébrer le 90ème anniversaire de Yves Bonnefoy, l'auteur et le peintre Titus Carmel s'échangent leurs textes. Ce volume présente un ensemble de textes du poète Yves Bonnefoy, écrits au sujet de la peinture de Titus Carmel, des textes parfois destinés à des livres d'artiste, et Titus Carmel présnete un esemble de peintures, en particulier sur le thème des feuilles, mais aussi des textes où le peintre écrit sur l'oeuvre pétique d'Yves Bonnefoy.
    En ouverture un texte inédit de Yves Bonnefoy.

  • Cette deuxième édition, à jour des dernières réformes opérées au plan français et européen - notamment la loi du 26 juillet 2013 de séparation et de régulation des activités bancaires - et des évolutions jurisprudentielles, donne une connaissance exhaustive et synthétique du droit bancaire tel qu'il est enseigné dans le cadre des études juridiques.

    Les auteurs ont pour objectif d'être à la fois complets et pédagogiques afin de permettre au lecteur d'aborder facilement la matière, d'en comprendre les principes et mécanismes fondamentaux, mais également d'en saisir la complexité.

    Composé de 15 chapitres, l'ouvrage présente les organes de contrôle et de régulation, le statut et le fonctionnement des établissements de crédit, les règles d'accès au marché bancaire ainsi que les devoirs professionnels du banquier. Mais le droit bancaire n'est pas seulement le droit applicable aux banquiers, il est aussi un corpus juridique régissant les opérations réalisées par les banquiers. C'est pourquoi ce livre aborde des questions aussi diversifiées que celles du cadre du crédit bancaire, les opérations de crédit (internes et internationales), les garanties des crédits, les comptes bancaires, les opérations de paiement, les opérations interbancaires, les services annexes (change, coffre-fort, assurance, etc.) ainsi que la distribution des produits bancaires en dehors des agences (Internet, démarchage, etc.).

    Conçu dans l'optique d'aider les étudiants à la préparation des concours et des examens, ce manuel s'adresse aussi bien à un public universitaire, soucieux de s'initier au droit bancaire, qu'aux praticiens du secteur bancaire, souhaitant appréhender d'un seul coup d'oeil les normes gouvernant leur activité professionnelle.

  • L'homme et la vache vivent ensemble, mais se parlent peu. L'un bavarde, l'autre meugle. Toutefois, il arrive parfois qu'un homme et une vache s'écoutent et se comprennent. En vérité, l'homme dépend de la vache bien davantage que le ruminant n'a besoin de l'homme. La vache nous a fourni son lait, sa viande et sa force de travail. Elle a exercé une énorme influence sur nos représentations sociales, mythologiques, esthétiques, etc. Au point que, sans exagérer, on peut affirmer que l'homme vit, depuis le Néolithique, dans la «civilisation de la vache».

  • Que voilà une bonne habitude prise ! Celle de vous précipiter pour découvrir la nouvelle collection des Almanachs des Terroirs de France (44 terroirs).
    Une nouvelle fois vous allez savourer votre région à travers récits, anecdotes, hauts et hommes d'histoire, délicieux produits, recettes, traditions et autres légendes.
    Vous allez y déguster votre terroir aux quatre saisons, pour notre plaisir, pour votre plaisir, du moins nous l'espérons !
    Le printemps offre généreusement ses sourires, aux rafales hargneuses succèdent la brise légère. Alors s'offrent à vous, encore tapies sous un coussin de mousse douce, violettes, pâquerettes, pervenches, primevères. exhalant dans l'air leurs délicates senteurs.
    Les campagnes revivent, les terrasses des cafés aussi. Les portes s'ouvrent, les cours aussi. Les jupes raccourcissent, les genoux se dévoilent.
    L'été, d'azur ensoleillé est quelquefois parsemé de nuages et de brumes. Il porte en lui les promesses d'une chaleur bénéfique, de farniente, de vacances, d'horizons nouveaux. Abordez des villages situés au bout, tout au bout des chemins ombragés de tilleuls, serpentant sur une colline ou longeant une petite rivière.
    Une marche, sportive ou nonchalante, à la pointe de l'aurore, alors que le silence plane encore sur la campagne, vous fera vivre les inoubliables instants qui précèdent l'arrivée du jour. Expérience simple, trop simple pour certains, mais tellement agréable.
    L'automne, c'est la lumière si particulière qui joue avec les bruns, les jaunes des feuilles et des fougères et les mauves des bruyères.
    C'est cette odeur si particulière de bois mort humide et d'herbe mouillée. C'est aussi ce cri si prenant d'un cerf en rut. C'est la balade, équipé de bottes, d'un bâton et d'un panier en osier pour faire une mirobolante cueillette de fruits ou de baies sauvages, pour une hypothétique recherche de cèpes tête noire, de girolles orangées, d'amanites des césars, de pieds-de-moutons, de trompettes de la mort. et de châtaignes.
    La froide pureté d'un hiver rigoureux et ses bleus métalliques achèvent la rotation éternelle d'une séquence mystérieuse et sensuelle qui cherche pompeusement à s'entourer de poésie.
    Ce qui plaît dans la collection des Almanachs des Terroirs de France, c'est cette nostalgie positive qui se dégage des récits, des contes, des légendes, des histoires qu'on y trouve. Dans un monde en mouvement, un monde sans visage, un monde omniprésent mais impalpable, le contenu de l'almanach ramène du souvenir, de la tradition, de la vie, presque perdue, des régions françaises, si différentes et si attachantes.
    Nostalgie positive, plongeant dans les fonds de l'histoire locale, du Moyen Âge aux années 60 en passant par la Belle Époque et les Trente Glorieuses.
    Un pays sans légendes est un pays sans âme, sans vie, sans rêves !
    Nos terroirs possèdent une âme. Elle est habitée par des contes, des récits, des légendes, des coutumes. peut-être des menteries, transmis de génération en génération, de grands-pères en petitsfils ou petites-filles.
    Tous, du plus jeune au plus ancien, du natif au nouvel arrivant, trouveront certainement plaisir de lecture, et de connaissance, en flânant à leur gré dans les pages de ces almanachs.
    Souvenez-vous, pour nos anciens, la chose écrite était représentée par la véritable bible des chaumières, le fameux almanach qui égaillait les longuessoirées d'hiver au coin du feu. Cette collection des Terroirs de France en est la résurgence moderne.
    Gérard Bardon

  • Que voilà une bonne habitude prise ! Celle de vous précipiter pour découvrir la nouvelle collection des Almanachs des Terroirs de France (44 terroirs).
    Une nouvelle fois vous allez savourer votre région à travers récits, anecdotes, hauts et hommes d'histoire, délicieux produits, recettes, traditions et autres légendes.
    Vous allez y déguster votre terroir aux quatre saisons, pour notre plaisir, pour votre plaisir, du moins nous l'espérons !
    Le printemps offre généreusement ses sourires, aux rafales hargneuses succèdent la brise légère. Alors s'offrent à vous, encore tapies sous un coussin de mousse douce, violettes, pâquerettes, pervenches, primevères. exhalant dans l'air leurs délicates senteurs.
    Les campagnes revivent, les terrasses des cafés aussi. Les portes s'ouvrent, les cours aussi. Les jupes raccourcissent, les genoux se dévoilent.
    L'été, d'azur ensoleillé est quelquefois parsemé de nuages et de brumes. Il porte en lui les promesses d'une chaleur bénéfique, de farniente, de vacances, d'horizons nouveaux. Abordez des villages situés au bout, tout au bout des chemins ombragés de tilleuls, serpentant sur une colline ou longeant une petite rivière.
    Une marche, sportive ou nonchalante, à la pointe de l'aurore, alors que le silence plane encore sur la campagne, vous fera vivre les inoubliables instants qui précèdent l'arrivée du jour. Expérience simple, trop simple pour certains, mais tellement agréable.
    L'automne, c'est la lumière si particulière qui joue avec les bruns, les jaunes des feuilles et des fougères et les mauves des bruyères.
    C'est cette odeur si particulière de bois mort humide et d'herbe mouillée. C'est aussi ce cri si prenant d'un cerf en rut. C'est la balade, équipé de bottes, d'un bâton et d'un panier en osier pour faire une mirobolante cueillette de fruits ou de baies sauvages, pour une hypothétique recherche de cèpes tête noire, de girolles orangées, d'amanites des césars, de pieds-de-moutons, de trompettes de la mort. et de châtaignes.
    La froide pureté d'un hiver rigoureux et ses bleus métalliques achèvent la rotation éternelle d'une séquence mystérieuse et sensuelle qui cherche pompeusement à s'entourer de poésie.
    Ce qui plaît dans la collection des Almanachs des Terroirs de France, c'est cette nostalgie positive qui se dégage des récits, des contes, des légendes, des histoires qu'on y trouve. Dans un monde en mouvement, un monde sans visage, un monde omniprésent mais impalpable, le contenu de l'almanach ramène du souvenir, de la tradition, de la vie, presque perdue, des régions françaises, si différentes et si attachantes.
    Nostalgie positive, plongeant dans les fonds de l'histoire locale, du Moyen Âge aux années 60 en passant par la Belle Époque et les Trente Glorieuses.
    Un pays sans légendes est un pays sans âme, sans vie, sans rêves !
    Nos terroirs possèdent une âme. Elle est habitée par des contes, des récits, des légendes, des coutumes. peut-être des menteries, transmis de génération en génération, de grands-pères en petitsfils ou petites-filles.
    Tous, du plus jeune au plus ancien, du natif au nouvel arrivant, trouveront certainement plaisir de lecture, et de connaissance, en flânant à leur gré dans les pages de ces almanachs.
    Souvenez-vous, pour nos anciens, la chose écrite était représentée par la véritable bible des chaumières, le fameux almanach qui égaillait les longuessoirées d'hiver au coin du feu. Cette collection des Terroirs de France en est la résurgence moderne.
    Gérard Bardon

empty