Almora

  • Tao et anarchie

    Daniel Giraud

    • Almora
    • 21 Septembre 2017

    Dans ce petit manuel d'anarchie taoïste, fusionnent l'esprit libertaire des modernes et le Tao des anciens.
    Inspirées par les philosophe Max Stirner ou Nietzsche et les sages Tchouang Tseu et Lao Tseu, Daniel Giraud nous livre ici une réflexion sur l'anarchisme et la liberté.
    Anarchie veut dire sans pouvoir, sans autorité. Les sages taoïstes, indomptés, sont des individus sans rois, libres partout où ils vont et qui se méfient de l'Etat ; ce sont des contemplateurs et non dominateurs.
    Il ne s'agit pas dans ces pages d'un essai mais plutôt d'un appel à quitter la servitude pour se recentrer dans le vide du Ciel, immense et spontané. L'homme du Tao est sans affaire, sans idéologie, unique et détaché, libre comme le Souffle :
    « Uni au Tao, l'être ensoleillé, lumineux, ne projette plus d'ombre quand il a pénétré sa « nature propre » fondamentale à tous les êtres, en étant entré dans la Spontanéité pure. » Un livre qui renvoie le lecteur à lui-même et qui l'invite à briser ses chaines pour retrouver la souveraineté de son propre centre.

empty