Armand Colin

  • ? Une analyse ouverte à l'ensemble des institutions culturelles de patrimoine.
    ? Introduction de nouvelles thématiques : crowfunding, rôle des réseaux sociaux, question de la restitution des oeuvres d'art à leur pays d'origine, de la gratuité, interrogations éthiques...
    ? Illustré de nouveaux cas : Louvre-Lens, Centre Pompidou-Metz, Louvre -Abou Dhabi, fondation Vuitton...

  • Cette synthèse analyse les courants historiques, les débats et les enjeux. Elle propose aussi des études de cas soumis à l'analyse, pour fournir ainsi des outils et instruments aux professionnels et étudiants en histoire de l'art, muséologie, médiation culturelle. Cet ouvrage esquisse les grandes orientations qui remodèlent le concept de médiation et qui conduisent à envisager son évolution dans l'avenir.

  • Discipline émergente, la muséologie se situe à l'intersection de différents domaines des sciences sociales : sociologie, pédagogie, sciences de la communication, histoire. Elle s'intéresse à l'ensemble des musées, quelle qu'en soit la nature. Depuis la première édition de ce manuel, en 2003, la muséologie a affirmé sa place parmi les disciplines académiques et comme formation professionnelle.
    L'ambition de cette introduction à la muséologie est de couvrir le large éventail des points de vue portés sur le musée, de montrer leurs interrelations et de mettre en lumière les conditions de l'équilibre entre les différentes fonctions que le musée est appelé à exercer au sein de la société.
    À travers une iconographie variée, les auteurs proposent aussi leur propre regard sur le musée, une muséologie, qui souligne la dimension politique de l'institution muséale.
    La quatrième édition de cet ouvrage a permis de renouveler l'approche de la gestion des musées et de rendre compte des développements récents des techniques muséographiques, en particulier des nouvelles technologies.

  • La multiplication des formes migratoires dans le cadre de la mondialisation se manifeste par une intensification des circulations et des échanges entre les lieux. mobilité des individus, transferts de biens, de capitaux ou d'informations bousculent les repères que les sciences sociales avaient élaborés pour interpréter les enjeux migratoires du passé. les nouveaux aspects de la mobilité produisent de multiples formes d'interaction sociale, économique et territoriale. ces circulations migratoires annulent des frontières, en redessinent d'autres, dans une dynamique transnationale qui place les sociétés face à de nouveaux questionnements.
    Comment ces mobilités redéfinissent-elles les rapports sociaux et les liens aux territoires dans des environnements où la sédentarité et les ancrages ont produit les formes institutionnelles et sociales dominantes ?
    Les auteurs, spécialisés sur l'évolution des formes migratoires dans différentes régions du monde, éclairent ce questionnement depuis la géographie, la sociologie et l'anthropologie.

  • Influencer est un art qui fait appel au talent, certes, mais d'abord et avant tout au travail, à la technique. Car derrière des situations d'apparence différentes, on peut observer des phénomènes d'une grande homogénéité, que l'on songe aux techniques classiques de vente, de publicité, de séduction, de propagande ou bien encore aux diverses manipulations de la vie quotidienne.
    À partir de la sémiotique situationnelle et de son approche nouvelle de la communication, l'auteur montre que les techniques d'influence ne relèvent pas d'un art inexplicable fondé sur l'intuition. Il propose une méthode d'analyse simple à mettre en oeuvre, illustrée par de nombreux exemples et des cas pratiques. Le lecteur y trouvera un ensemble d'outils pour se former et élaborer des actions concrètes de communication.
    Cinq fois réimprimé, le présent ouvrage renouvelle complètement les études sur les communications d'influence.

  • Conforme au programme des classes préparatoires économiques, cet ouvrage fournit les instruments d'analyse et les clés de compréhension indispensables au décryptage des évolutions passées et récentes des économies et des sociétés. Entièrement mis à jour pour cette seconde édition, il présente de façon claire et complète : - les mécanismes économiques majeurs ; - les théories sociologiques incontournables ; - et les travaux récents en histoire économique et sociale. Une attention particulière a été apportée à l'analyse de la « crise des subprimes » et de ses conséquences (notamment dans la zone euro). De même, un certain nombre de débats récents sur le réchauffement climatique, la mesure de la croissance, le déclassement social, les politiques économiques, ont été pris en compte. À chaque partie du programme est consacré un chapitre qui dégage l'essentiel des connaissances et une série de fiches (susceptibles de faire l'objet de sujets).

  • L'analyse qualitative en sciences humaines et sociales Nouv.

    Les méthodes qualitatives occupent une place grandissante en sciences humaines et sociales, constituant depuis leurs origines américaines un courant aussi riche que diversifié.
    Cet ouvrage, véritable manuel, permet d'appréhender aussi bien l'histoire que les enjeux épistémologiques et applications pratiques de ces méthodes dans leur diversité (analyses thématiques, à l'aide des catégories, en mode écriture...).
    Réactualisé dans cette 5e édition, il cible toute la fécondité du dénominateur commun à ces méthodes : une démarche rigoureuse de reformulation, d'explicitation ou de théorisation des données d'enquête participant de la découverte et de la construction de sens.

  • Cet ouvrage collectif donne les clés méthodologiques et des conseils pour mener à bien l'observation et l'analyse du média web.

  • Connaître l'histoire des pensées sociologiques est une étape essentielle pour tous ceux qui s'intéressent à cette discipline. c'est en se familiarisant avec les modèles scientifiques et les théories concurrentes que l'on peut saisir l'originalité du discours sur le social et dépasser les apparentes contradictions.
    La présente histoire des pensées sociologiques - un ouvrage qui fait référence - s'organise autour de trois dimensions :
    Une présentation détaillée des grands sociologues, de leurs analyses et de leurs outils ;
    Un retour aux textes originaux ;
    Une approche historique et un regroupement par familles de pensée afin de situer les principaux débats.

    Cette troisième édition, mise à jour, concernera tout particulièrement les étudiants de licence et de master, les élèves de classes préparatoires, ceux des iep, ainsi que les candidats aux concours de professeurs de sciences économiques et sociales.

  • L'histoire de l'éducation physique depuis la seconde guerre mondiale est celle d'une démocratisation relative. à travers une triple analyse, institutionnelle, politique et culturelle, les auteurs en précisent les facteurs qualitatifs et quantitatifs, et dégagent le sens de ce processus.

    Une attention précise et soutenue à de grandes problématiques, telles l'apprentissage de l'exercice de la citoyenneté, la socialisation, l'égalité des chances ou les conditions de diffusion des savoirs, apporte un nouvel éclairage sur l'histoire de la discipline (et plus généralement sur celle du système scolaire), en mesurant notamment la distance qui sépare les discours théoriques ou philosophiques et leurs mises en oeuvre.
    Soigneusement mis à jour pour cette seconde édition, l'ouvrage intégre aussi les récents débats sur la place de l'eps à l'école, ainsi qu'une comparaison des pratiques européennes.

  • Discipline émergente, la muséologie se situe à l'intersection de différents domaines des sciences sociales : sociologie, pédagogie, sciences de la communication, histoire. Elle s'intéresse à l'ensemble des musées, quelle qu'en soit la nature (musées d'art, de sciences, de société, etc.). L'ambition de cette introduction à la muséologie est de couvrir le large éventail des points de vue portés sur le musée, de montrer leurs interrelations et de mettre en lumière les conditions de l'équilibre entre les différentes fonctions que le musée est appelé à exercer au sein de la société. A travers une iconographie variée, les auteurs proposent aussi leur propre regard sur le musée, une muséologie, qui souligne la dimension politique de l'institution muséale. La troisième édition de cet ouvrage a permis de renouveler l'approche de la gestion des musées et de rendre compte des développements récents des techniques muséographiques, en particulier des nouvelles technologies.

  • Les méthodes qualitatives occupent une place grandissante en sciences humaines et sociales, constituant depuis leurs origines américaines un courant aussi riche que diversifié. Cet ouvrage, véritable manuel, permet d´appréhender aussi bien l´histoire que les enjeux épistémologiques et applications pratiques de ces méthodes dans leur diversité (analyses thématiques, à l´aide des catégories, en mode écriture...). Il cible toute la fécondité du dénominateur commun à ces méthodes : une démarche rigoureuse de reformulation, d´explicitation ou de théorisation des données d´enquête participant de la découverte et de la construction de sens. Cette 3e édition a été augmentée de deux nouveaux chapitres et a fait l'objet de profonds remaniements. Pierre PAILLÉ, professeur titulaire à la Faculté des sciences de l´éducation de l´Université de Sherbrooke (Canada) et professeur associé au département des sciences sociales de l'Université Fernando Pessoa (Portugal) et à la Faculté d'éducation de l'Université Catholique de l'Ouest (France), est un chercheur dans les domaines de l´éducation, de la santé et en psychopédagogie. Il a consacré plusieurs ouvrages aux méthodologies qualitatives.  Alex MUCCHIELLI, épistémologue et chercheur en sciences de la communication, auteur de nombreux ouvrages sur la communication, est un spécialiste internationalement reconnu de l´approche systémique.

  • La place qu'occupe le web, en tant que dispositif sociotechnique, dans les sociétés du XXIe siècle, n'est plus à démontrer et suscite une demande nouvelle de savoirs et de savoir-faire. Ce Manuel, premier sur cet objet, propose un état actuel des savoirs et des références, tant méthodologiques que théoriques, sur l'observation et l'analyse du web en sciences humaines et sociales.
    Les auteurs mettent l'accent sur ce que change le web dans le choix et l'appropriation de méthodes issues des SHS : Quelle place accorder à la dimension technique ? Comment constituer et collecter des « observables » ? Comment repenser les notions de « documents », de « données » ?
    Le parti-pris de l'ouvrage est délibérément pédagogique : chaque auteur explicite ses pratiques de recherche et les cadres nécessaires à la connaissance scientifique. Il s'adresse aux étudiants qui commencent une recherche afin de les accompagner dans la construction de leur « terrain », tout autant qu'aux chercheurs confirmés ou aux enseignants qui souhaitent nourrir leur réflexion sur le sujet.

  • A travers une triple analyse, institutionnelle, politique et culturelle, le présent travail d'historiens, devenu un « classique ».
    Précise les facteurs qualitatifs et quantitatifs de cette démocratisation. Ils apportent une attention soutenue aux grandes problématiques : apprentissage de la citoyenneté, socialisation, égalité des chances, diffusion des savoirs. Cette troisième édition traite les débats et les controverses des dix dernières années) au sujet de la place et du statut de l'EPS dans le système éducatif français et introduit de nouvelles données relatives à son enseignement scolaire.

empty