Fantasy & Science-fiction

  • Un chef d'oeuvre maudit, faisant le lien entre Gracq et Tolkien : pertes de manuscrit, faillite d'éditeur, incendie d'entrepôts... Publié par Bernard Noël chez Flammarion en 1982, victime de problèmes de fabrication puis de l'incendie des entrepôts de l'éditeur, Les Jardins statuaires n'a jamais connu de véritable existence en librairie depuis près de trente ans. Récit de voyage, conte philosophique, utopie, roman initiatique et roman d'aventures, le texte déroge aux habituelles catégories littéraires. Jacques Abeille a forgé un domaine fantastique qui rejoint ceux de Mervyn Peake, de Julien Gracq, d'André Hardellet, avec la langue d'un peintre et d'un poète, créant des mondes d'une rare force visuelle. A une époque indéterminée, un voyageur découvre le pays des « Jardins statuaires », un ensemble de domaines, protégés par de vastes enceintes, où la principale activité des hommes consiste à cultiver des statues. Dans ces propriétés où la pierre pousse sans cesse, la vie est réglée d'après une organisation rigoureuse, apparemment ludique et rationnelle, mais aux fondements étranges. Au fil des pérégrinations du voyageur, l'utopie se lézarde...

  • Un roman entre l'infra-ordinaire de Perec et l'univers contre-utopique de Brazil . Extrait des archives du district est un court roman centré sur le personnage de John, surnommé " La Taupe ". Le livre se présente comme le journal du narrateur, le cahier désordonné de ses pensées. On le découvre à la poste, à la banque, au supermarché, à une rencontre sportive, à des fêtes de quartier. Il y a dans le ton, le goût des énumérations et des hypothèses absurdes, quelque chose qui fait penser à certains textes de Perec, comme L'Infra-ordinaire ou L'Augmentation . Mais, progressivement, on découvre que cette somme de trivialités s'intègre dans la réalité d'un système répressif digne d'Orwell et de Bradbury. Le narrateur, misérable, craintif, mais de moins en moins aveugle, va désespérément chercher les moyens d'échapper à ce monde clos. L'AUTEUR K.Bernard est, comme le qualifie le théoricien de l'avant-garde américaine Richard Kostelanetz," the ultime fringe writer " (l'écrivain marginal par excellence) . Il s'est d'abord fait connaître dans le théâtre d'avant-garde de Boradway. Extrait des archives du district est son seul roman.

empty